Inscription newsletter ::
Email :
RUBRIQUE : Les sites parlant du 4x4

Codever



LE CODEVER

# plus de 3000 adhérents individuels, 270 clubs associés et plus de 50 sociétés en 2009, représentant plus de 20 000 pratiquants au total, en majorité 4x4, moto et quad, mais aussi VTT, cavaliers, motoneige, ski nautique, motonautisme, marche…

# Le soutien de la quasi-totalité des importateurs et constructeurs moto et quad Français,

# Négociations avec Brice Lalonde en 1990,

# 135 victoires juridiques en 15 ans,

# négociations avec le Ministère de l’Ecologie, ainsi qu’avec le Ministère de l’Intérieur.

# Défendre par tous les moyens possibles la liberté de circuler dans les chemins, qui est le droit fondamental rendant possible la randonnée, qu’elle soit motorisée ou non.

# Fédérer les énergies et les bonnes volontés dans la lutte pour la préservation de cette liberté, et contre les interdictions arbitraires.

# Justice

Depuis ses origines, le Codever et ses adhérents ont fait valoir leurs droits en justice. Dans l’immense majorité des cas (plus de 140 procès), les jugements nous ont été favorables, créant un volume de jurisprudence considérable. Nous poursuivons donc de façon ciblée les recours aux tribunaux.

# Guide Pratique

L’outil du randonneur par excellence. Où puis-je circuler en toute légalité, avec mon 4x4, ma moto, mon quad, mon VTT, mon cheval ? Peut-on se promener en forêt ? Comment contester un PV ? Entre complexité du Droit, désinformation, et répression croissante à l’encontre des loisirs verts motorisés, le pratiquant est amené à se poser de nombreuses questions. Avec ce nouveau guide, le Codever espère apporter des réponses simples et claires, en un mot : pratiques. A lire et à conserver précieusement dans sa boîte à gants ou son sac à dos.Nota : le guide juridique "Le Droit Chemin" n’est plus distribué par le Codever.

# Journée des chemins

Inventée en 1994, elle est la locomotive de notre communication positive. Elle nous permet de réajuster notre image dans l’opinion publique, salie et caricaturée par nos détracteurs, en présentant un visage non conflictuel de nos activités. Une opération lourde et mobilisant beaucoup de gens et d’énergie, mais très fructueuse en terme de retombées médiatiques.

# L’Observatoire des Chemins

Créé d’après une idée des clubs de 4x4 bretons, il s’agit d’un observatoire de la fréquentation des chemins. Les statistiques (fréquence des rencontres, kilométrages parcourus, ambiance des rencontres...) sont calculées à partir des observations directes des randonneurs. Tous les usagers des chemins peuvent s’inscrire et contribuer à la collecte : www.observatoire-chemins.org

# Les 10 Conseils

Charte de bonne conduite rédigée dès l’origine, et dont le Codever assure la diffusion.

# Lobbying

Comme savent si bien le faire nos détracteurs, le lobbying est un moyen déterminant de faire valoir notre droit à l’existence en étant présent dans les lieux où se prennent les décisions concernant notre avenir : conseils municipaux, communautés de communes, conseils généraux (CDESI–comité départemental des espaces sites et itinéraires), préfectures (comités de mise en place des sites Natura 2000), conseils régionaux. Le bureau et les délégués régionaux ne peuvent pas tout faire : si nous voulons être représentés de façon significative, chacun doit s’y mettre à son niveau (présidents de clubs, professionnels de la randonnée, individuels) pour porter la « bonne parole » là où ça lui est possible. Il est clair qu’à l’heure actuelle, obtenir une place dans les CDESI est absolument vital pour notre avenir.

# Contestation

Des manifestations ont déjà eu lieu : Paris (1990), Quimper (1999), Chambéry (99) Colmar (2000), Itteville en Essonne (2002), Strasbourg (2002). Paris, Lyon et Toulouse (2005). Puis plus de 50 manifestations au cours de l’année 2006. Un mode d’expression parfois incontournable.

# Surveillance

Nous comptons des adhérents dans toute la France et quasiment toutes les régions sont pourvues en délégués. Un maillage qui nous permet de connaître quasiment en temps réel l’état des lieux de la liberté de circuler dans les chemins.

http://www.codever.fr/

Voir tous les articles de cette rubrique : Les sites parlant du 4x4

Vos commentaires (donnez votre avis)
Soyez le premier à poster un commentaire sur cet article du magazine journaldu4x4.com!
retrouvez le journal du 4x4 sur facebook
Retour au sommaire
Les 15 derniers à ne rater sous aucun prétexte
Les partenaires
Retour au sommaire


Journal du 4x4

Direction

NICOLAS MAILFAIT STEVENIN

Textes et photos

Nicolas Mailfait Stèvenin

Participent au magazine :

- Raphaël Hétier (photo)
- Christophe Imholz
- Eric Rieuf

- mais aussi quelques lecteurs fans !

LA BOITE A MAG Sarl
- JOURNAL DU 4x4
- NICOLAS MAILFAIT STEVENIN
- 3, grande rue
- 02160 MOULINS
- FRANCE

_ journaldu4x4@orange.fr

Conception & réalisation :
Agence web

© 2000/2011 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article L122-4 Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992)

Où circuler, ce que dit la loi :

l’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules à moteur (automobiles, motos, quads, engins spéciaux à moteur, etc.) en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l’Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur

Le principe de l’interdiction générale de circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique
L’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire : « pas de “hors piste” ».


Plan du site
Mentions légales