Inscription newsletter ::
Email :
RUBRIQUE : Préparations 4X4 & SUV

Jeep Willys Truck - Willys Overland Rock Crawler



C’est sous le soleil de Californie, pendant le King Of The Hammers, que j’ai croisé cette magnifique Jeep Willys Truck, produite par Willys Overland, et ses propriétaires. Evidemment je n’ai pas pu m’empêcher de sauter sur l’occasion pour vous ramener un reportage, qui je l’espère, vous plaira tout autant qu’à moi. Le propriétaire a commencé à faire du 4x4 en 2002 avec des amis sur le Rubicon Trail. Il a possédé un Cherokee Chief, surtout utilisé pour des balades et du camping, puis, petit à petit, s’est mis au crawling. Il s’est mis en tête de construire son propre véhicule mais comme vous allez le voir celui-ci est très atypique.

JPEG - 363.2 ko
Welcome to California
JPEG - 364.4 ko

Willys Overland

A la base, la société Overland Automotive (créée en 1903) appartient au groupe Standard Wheel Company, elle est rachetée en 1908 par John North Willys qui la renomme en 1912 en Willys-Overland Motor Company. Cette société se classa dans le trio de tête des constructeurs automobiles aux USA dans les années 1912-18, cependant, c’est durant la seconde guerre mondiale qu’elle va connaître une renommée internationale avec la production de la fameuse Jeep Willys MB. En 1953 Kaiser rachète la compagnie et finit par changer le nom en Kaiser-Jeep en 1963.

Jeep Willys Truck

Ce modèle pick-up one ton est dérivé de la Jeep Willys Station Wagon créée en 1947 et des Willys Jeepster (1948 - 1950) et d’abord équipé du moteur Go Devil. La version relookée de 1950, avec sa calandre en V avec 5 barres horizontales, pouvait elle être livrée avec un moteur Hurricane. Ce modèle prend l’appellation de 473. En 1953, il devient le 475 et ne comporte plus que trois barres horizontales.

JPEG - 541.6 ko
Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi j’adore ! Un look old school de pick up mélangé avec un crawler, ça a de la gueule

Pour reconstituer son crawler, le propriétaire, Jeremy, a dû piocher les éléments de carrosserie dans différents modèles dont le 473 avec cette fantastique calandre en V. La vraie réussite de Jeremy c’est d’avoir su conserver la ligne originale du véhicule, sans l’alourdir et en gardant de belles proportions.

JPEG - 391.6 ko
la calandre en V avec ses larges barres chromées donne une allure fantastique à ce véhicule
JPEG - 260 ko
JPEG - 228.9 ko
JPEG - 221.5 ko

L’idée était de faire un rock crawler capable de franchissements extrêmes mais tout en gardant ce look inimitable. Et je dois dire que le pari est réussi. Il en aura fallu, cependant, des heures de travail pour reconstituer le puzzle, trouver des solutions pour passer les trains roulants et les suspensions. Au total près de trois ans. Ceci s’explique par le nombre de modifications qu’a subi le véhicule. Jeremy a dû faire des supports spécifiques pour le moteur et la transmission. Il a créer un faux châssis pour réaliser les points d’accroche pour les ponts et ensuite faire de même pour la suspension. Un boulot pharaonique qui a nécessité beaucoup de réflexions avant de parvenir aux bonnes solutions. Ici, on n’est pas du tout sur le principe de "je pose un kit tout prêt", tout a été fait sur mesure, il a fallu créer et réaliser des pièces, mais comme vous allez le voir, le résultat est à la hauteur du travail fourni. Ce crawler il l’a rêvé et il l’a concrétisé.

JPEG - 375.6 ko

La motorisation et les boîtes du One Ton Truck

Bien sûr, Jeremy ne va pas garder le moteur d’origine. Il compte bien mettre quelque chose de plus puissant et c’est vers un Vortec LQ9 (HO 6000 ou VortecMAX, dérivé du Vortec 6000 mais plus puissant) provenant d’un Cadillac Escalade que son choix se porte. Ce Vortec fait partie de la gamme des LS de General Motors. Le V8 de 6.0 l de cylindrée développe entre 350 et 400 ch grâce à son collecteur d’échappement de LS3 et son admission avec un filtre à air KN.

JPEG - 409.2 ko
Vortec LQ9 ou HO 6000 - VortecMAX

La boîte de vitesse est une GM TH 350 automatique modifiée avec un gros convertisseur de couple, elle dispose de trois vitesses. Pour empêcher qu’elle ne chauffe, Jeremy a installé un radiateur Griffin et une pompe. Elle est commandée par un levier de vitesse Winters Sidewinder.

JPEG - 330.3 ko
il y a beaucouo de leviers pour gérer le transfert !

Pour une fois la boîte de transfert n’est pas une Atlas, Jeremy a préféré mettre une Off Road Design Doubler. Ce transfert est en fait un accouplement d’une NP 203 avec une NP205. Cela permet d’avoir un ratio de réduction de 2:1 ou de 4:1 ! La NP permet de choisir quel pont est en prise : pont avant et /ou arrière.

Ce système permet de garder des rapports normaux en vitesses longues mais d’avoir des rapports surper courts pour le crawling. En franchissement, on bénéficie alors du couple moteur à très très basse vitesse.

Les liaisons au sol et la suspension

Si faire rentrer le moulin dans la Willys Overland n’a pas été simple, ça n’est rien en comparaison du boulot qu’il a fallu abattre pour gérer les liaisons au sol pour pouvoir mettre des ponts adéquats pour le crawling.

Pour faire du crawling, impossible de garder les ponts d’origine. Vous imaginez bien qu’il a fallu tout revoir. La plupart des pièces dont je vais vous parler sont d’origine US, je vous mets les références exactes afin que vous puissiez les retrouver facilement si vous avez un projet de crawler. Il a réalisé ses liaisons au sol avec des 4 links à l’avant et à l’arrière. Les tirants sont en alu, usinés chez Crawler tech, leur diamètre est de deux pouces en haut et deux pouces et demi en bas. Pour l’avant Jeremy a choisi un Dana 60 préparé par Artec Truss avec des demi arbres Yukon Gear en chromoly (acier renforcé), un blocage de différentiel de la même marque a aussi été installé. La version Artec est bien loin du pont d’origine avec tous ses renforts, en plus un diff cover (couvercle de différentiel) a été changé pour mettre un modèle renforcé de chez Diy4x pour protéger le bol de pont. Toujours dans la logique d’avoir quelque chose de costaud, le croisillon est lui aussi renforcé (spicer 806x). Au niveau de la couronne et du pignon d’attaque on a du yukon Gear en ratio 4.88.

JPEG - 444.4 ko
Dana 60 modifié et direction hydraulique howe

Pour l’arrière on trouve un 14 bolts renforcé.

JPEG - 458.6 ko
Un 14 bolts avec un solide couvercle comme à l’avant pour le bol de pont, une conversion pour freins à disques, un blocage Detroit Locker, ça respire le costaud

Les arbres de transmission sont prévus pour pendre beaucoup d’angle pour pouvoir tenir lors des gros débattements, de plus le coulisseau est une version rallongée. En effet, l’angle est tel qu’avec des arbres normaux, ils céderaient.

JPEG - 333.1 ko
Les arbres sont montés avec des croisillons renforcés, ils sont prévus pour supporter des angles extrêmes !

Tout le système de ponts et de suspension est totalement différent de l’origine, Jeremy a dû, pour l’implanter, créer un faux châssis sous la Willys Overland et ainsi créer des fixations pour les tirants.

JPEG - 412.2 ko
JPEG - 339.7 ko
Le faux châssis pour les ancrages des tirants
JPEG - 434.6 ko

La direction est passée en full hydraulique avec du Howe, ça nous change du PSC que l’on voit partout. Ces produits sont une alternative aux directions hydrauliques PSC et pour Jeremy, ils sont plus qualitatifs.

JPEG - 256.1 ko
Direction hydraulique HOWE

Les suspensions du crawler

Jeremy a choisi des suspensions Fox. On a ainsi des coil over avec des amortisseurs à bonbonnes séparées aux 4 roues. Pour limiter les débattements et empêcher un arrachage, des sangles sont fixées entre le châssis et les ponts et pour absorber les chocs en butée, 4 bumpstops sont là. Le plus dur a été de créer les implantations et les fixations des suspensions. Ici encore c’est du fait main et du beau travail. Des anti- rocks permettent de mieux poser les ponts lors des franchissements.

JPEG - 343.6 ko
JPEG - 455.3 ko
JPEG - 333.8 ko
sangles et bumpstops
JPEG - 414 ko
JPEG - 285.7 ko
JPEG - 418.8 ko
les ancrages à l’arrière dépassent dans la benne
JPEG - 439.1 ko

Les protections

Un tel véhicule nécessite avant tout un arceau, Jeremy en a construit un qui sait se montrer discret dans la cabine. La partie avant en tube et en plaque de métal pliée permet à la fois de protéger le 4x4 (surtout quand on voit la taille des rochers dans la Johnson Valley) mais aussi de servir de berceau pour le treuil et accessoirement de supporter une barre de leds. Pour les protections latérales, Jeremy a mis un tube qui épouse la forme de la carrosserie. A l’arrière, le pare-choc est lui aussi massif.

JPEG - 299.7 ko
JPEG - 409.6 ko
JPEG - 382.6 ko
un arceau est caché sous la cabine, la sécurité avant tout !
JPEG - 413 ko
un tube qui suit la carrosserie sert de rock slider (protection latérale)
JPEG - 436.7 ko

L’intérieur et les accessoires

Pour rester dans une ambiance vintage, le volant custom c’est idéal.

Au niveau du tableau de bord on a un mélange entre l’ancien et des manomètres modernes, mais c’est bien réussi.

Confort et sécurité aussi avec les sièges baquets Corbeau et leurs harnais 5 points.

JPEG - 393.6 ko
JPEG - 402 ko
vintage non ?
JPEG - 430.7 ko
JPEG - 440.3 ko

Et pour finir les détails de cette magnifique préparation 4x4, la benne. Vous allez voir une arche en plein milieu, elle sert de supports pour les amortisseurs et rigidifie l’ensemble. le pourtour est muni sur la partie supérieure de tubes qui permettent d’accrocher des sangles, de se maintenir et qui donne une belle allure à la benne. Derrière la cabine se trouve un large coffre fait sur mesure par Pro Tech. La bouteille d’air ne sert pas à faire de la plongée mais à regonfler les pneus ou utiliser des outils pneumatiques !

JPEG - 482.2 ko
JPEG - 296 ko
JPEG - 484.5 ko

Nous avons eu après le photoshoot l’occasion de tester la bête non loin de Hammer Town. Déjà, quel son ce V8 ! On ne s’attend pas à ça en voyant cet ancêtre haut sur pattes. Malgré son allure vieillotte, notre crawler se débrouille très bien sur les rochers. Jeremy a enchaÏné plusieurs zones, le truck se déhanche, grimpe partout sans souci et quand il passe en réduction la plus courte, il grimperait aux arbres.

JPEG - 415.6 ko
JPEG - 149.5 ko
JPEG - 372.8 ko
JPEG - 375.3 ko
JPEG - 473.3 ko
JPEG - 526 ko
JPEG - 398.8 ko
JPEG - 265.1 ko
JPEG - 246.2 ko
JPEG - 445.9 ko
JPEG - 488.5 ko

Bravo Jeremy ! j’ai adoré réaliser ce reportage, j’espère que mes lecteurs vont l’apprécier tout autant. un bel engin comme j’aimerais en voir en France plus souvent

Voir tous les articles de cette rubrique : Préparations 4X4 & SUV

Vos commentaires (donnez votre avis)
  
le 20 février 2017
Jeep Willys Truck - Willys Overland Rock Crawler

Crawler Old School, Photoshoot Old School, un reportage au top, Merci !


Rédiger votre commentaire - SI VOUS SOUHAITEZ UNE REPONSE METTEZ VOTRE MAIL !!!
Pour toute demande sur les tarifs ou sur les accessoires / pièces qui vous intéressent adressez vous directement au préparateur
Titre :
Texte :
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre pseudo :
Votre adresse email :



retrouvez le journal du 4x4 sur facebook
Retour au sommaire
Les 15 derniers à ne rater sous aucun prétexte
Les partenaires
Retour au sommaire


Journal du 4x4

Direction

NICOLAS MAILFAIT STEVENIN

Textes et photos

Nicolas Mailfait Stèvenin

Participent au magazine :

- Raphaël Hétier (photo)
- Christophe Imholz
- Eric Rieuf

- mais aussi quelques lecteurs fans !

LA BOITE A MAG Sarl
- JOURNAL DU 4x4
- NICOLAS MAILFAIT STEVENIN
- 3, grande rue
- 02160 MOULINS
- FRANCE

_ journaldu4x4@orange.fr

Conception & réalisation :
Agence web

© 2000/2011 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article L122-4 Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992)

Où circuler, ce que dit la loi :

l’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules à moteur (automobiles, motos, quads, engins spéciaux à moteur, etc.) en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l’Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur

Le principe de l’interdiction générale de circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique
L’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire : « pas de “hors piste” ».


Plan du site
Mentions légales