Inscription newsletter ::
Email :
RUBRIQUE : Ultra4

Ultra4 2017 King Of France 12-14 Mai Bailey Cole en tête



Ce week-end, s’est donné le coup d’envoi du King Of France première course de la saison européenne de l’Ultra4, le terrain 4x4 de la Ferté Gaucher est en pleine effervescence.

Des dizaines de camions de terre ont apporté chaque jour de quoi jouer et construire des buttes, des tables de sauts, des virages relevés. Les engins de chantier n’ont pas chômé pour que tout soit prêt le jour J. Au programme, rochers, rondins de bois, grosse zone avec blocs de béton, sauts, le spectacle sera au rendez vous d’autant plus que de nouvelles zones pour les visiteurs sont prévues !

Une trentaine de véhicules et une dizaine de SSV sont venus rivaliser sur ce magnifique terrain de jeu construit par Jeremy, le patron d’Univers Tout Terrain. Les teams sont venus du Royaume Uni, de France, de Belgique, d’Espagne, du Portugal, des Pays bas, d’Andorre et des Etats Unis. Ils sont répartis dans 4 catégories plus les SSV.

les catégories de véhicules pour l’Ultra4 :

Classe Stock 4600

  • 4x4 de série (au moins 1000 unités produites) avec châssis et carrosserie d’origine (demi-portes et pare-brise non obligatoire)
  • moteur et transmission d’origine
  • suspension sur les ancrages d’origine, un amortisseur par roue diamètre max 2.5"
  • pas de pneus de plus de 35 pouces et DOT obligatoire
  • direction d’origine
  • radiateur proche de sa position d’origine

Classe modifiée 4500

  • la majorité du châssis d’origine doit être présente (au moins 250 unités produites)
  • motorisation et transmission au choix
  • le radiateur peut être placé n’importe où
  • suspension : un ou deux amortisseurs par roue
  • pneus au maximum en 37 pouces et DOT obligatoire
  • pas de direction hydraulique
  • la carrosserie doit ressembler à celle d’origine

Classe Légende 4800

  • deux sièges
  • moteur avant
  • ponts rigides
  • 2 amortisseurs par pont
  • direction hydraulique autorisée
  • pneumatiques au maximum de 37 pouces et non sticky

Classe Ultra4 unlimited 4400

  • comme l’indique le nom de la classe ... illimité

Classe SSV Ultra 4

  • arceau 6 points
  • harnais 5 points
  • moteur < 1000 cc

Les équipes arrivent à partir du jeudi pour installer leur stand et passer les contrôles techniques. Ceux équipés en amortisseurs King Shocks peuvent bénéficier du shock tuning. En effet, cette marque américaine apporte un support logistique et technique sur chaque course. Une équipe de la marque est présente sur place et permet de régler les suspensions des 4x4 avant la course.

Les choses sérieuses commencent le vendredi avec le tour de qualification, qui va permettre de déterminer l’ordre de départ des véhicules pour les courses à venir. Se classer parmi les premiers et partir devant signifie avant tout éviter les bouchons qui peuvent se former sur les zones difficiles et gagner de précieuses secondes. Le prologue passe par une zone de rochers puis ensuite une partie roulante avec des sauts, pour se finir par les zone des whoops. Il sera suivi par une épreuve nocturne. Ce parcours reprend une grande partie du prologue mais est un peu plus long et se finit juste après la zone Maxxis qui est une zone de rochers artificiels.

Samedi matin, on attaque dans le vif avec 20 tours de circuit à faire pour les Ultra4 et 18 pour les autres classes. Ce nouveau tracé a été très apprécié des équipages. Il est vraiment varié et mélange dans de bonnes proportions les parties roulantes et les zones difficiles. Ce qui a permis de voir de jolis duels et de beaux dépassements.

Cette première épreuve a été l’occasion de voir deux très beaux nouveaux Ultra4. Celui de Nicolas Montador (Team WSR) et l’IFS de Rob Buttler (IFS signifie independant Front Suspension, c’est à dire que le train avant est à suspensions indépendantes, une première signée Off Road Armory pour un véhicule européen). Nouveauté rime parfois avec quelques petits ennuis. En effet ces deux Ultra4 étaient très attendus pour leur première participation en course. Cependant les deux constructeurs les ont finalisés quelques jours avant le début de course, ce qui veut dire que leurs essais se sont résumés à quelques tours de parking autour du garage. Pas d’essais préliminaires, cela signifie que les 4x4 n’étaient pas déverminés (terme qui indique que les engins ont été fiabilisés et débarrassés de tous leurs petits soucis de jeunesse). D’un autre côté quoi de mieux que de se mettre en condition de course. Chez Nicolas Montador, premier problème avec sa nouvelle boîte de vitesse qui ne fonctionnait que sur les deux premiers rapports. Il a donc fait toute la course en première et seconde, c’est un peu ballot pour la vitesse de pointe et de ne pas pouvoir exploiter les quatre vitesses se sa boîte. Un problème commun au deux 4x4 s’est aussi posé, chose incroyable, ils ont tous les deux perdus une roue pendant la course. A l’avant pour Nicolas et à l’arrière pour Rob, gougeons arrachés. Alors que Nicolas et Rob signaient de très bon temps, cette panne leur a fait perdre un temps très précieux. Ce qui, comme vous allez le voir, va impacter le résultat de la course. Notons aussi que Rob n’est arrivé que le samedi (le véhicule n’était pas complètement prêt), il a donc perdu deux tours (prologue et course de nuit) . Il ne parcourra que 9 tours. Nicolas, quant à lui, boucle ses 20 tours après avoir réparé mais il a 3.04 h de retard sur le premier.

Le samedi a été une très bonne journée pour Jim Marsden de Gigglepin. Il signe la première place, talonné à 13 minutes par Bailey Cole, notre pilote US et c’est Jorge Araujo sur un Eurofighter qui s’attribue la troisième place à 44 minutes.

La cession a été très rapide, plus que l’année dernière, preuve que véhicules et pilotes sont en progression.

Les participants : Ils sont dans l’ordre du classement à la fin de la première course, samedi soir :

Classe Stock
- Joel Fernandez
- Aurélien Sager
- Nicolas Truchi

Classe Modifiée
- Will Overton
- Ryan Dunn
- Brook Belamy

Classe Legend
- Dan Elias
- Allen Sharp
- Mark Dean
- Drew Wright
- Aymeric Syre
- Craig Little
- Roger Trouget
- Guillaume Gaugain

Classe Ultra4
- Jim Marsden
- Bailey Cole
- Jorge Araujo
- Filipe Guimaraes
- Philon Parpotas
- Inaki Eglia
- Jelle Janssens
- Axel Burmann
- Nicolas Montador
- Jaap Betsema
- Rob Butler
- Juan Carlos Moraleda
- Peter Jackson

La journée du dimanche, Jim n’ a pas de chance et explose son pont arrière à quelques dizaines de mètres de la fin de son premier tour. Une chance pour lui, il est proche des pits pour pouvoir réparer. Cependant c’en était fini de ses chances de podium. La lutte va se passer entre Bailey et Jorge. Bailey roule en tête pendant un bon moment avant de se faire dépasser, mais il reste au contact. Jorge essaie de prendre de l’avance mais il va connaître quelques soucis mécaniques. C’est donc Bailey qui arrivera en tête. Ce jeune homme de 20 ans !!! est un habitué de l’Ultra4, il roule sur toutes les compétitions aux USA. Jorge se contentera de la deuxième place. Jelle Janssens, qui s’était classé 7ème à la fin de la première manche, fera une belle remontée tout en roulant proprement, en étant régulier et en assurant sa course, pour lui la troisième place. Jim Marsden même s’il était dans les limbes du classement, une fois sa réparation effectuée, roulera bille en tête, nous gratifiant de sauts incroyables ! Quant à Nicolas Montador, il nous fera une superbe remontée, mais difficile de rattraper son retard. Il termine au pied du podium à la 4ème place. Cependant, une fois la voiture fiabilisée et avec 4 vitesses, on attend de voir de meilleurs résultats. Rob Butler lui aussi va envoyer grave ! Il signera le meilleur temps sur un tour de circuit avec un chrono de 06:59.123, autant dire que son IFS promet d’animer la saison. Au niveau des meilleurs chronos, il est suivi par Jim Marsden 07:01.124, puis de Nicolas Montador 07:24.597 et Bailey Cole 07:33.560.

En classe legend, Dan Elias a assuré et son engin est très performant. Il se hisse à la première place. Notons la 4ème place pour l’équipage français Syre père et fils pour leur première participation, bravo. En modifié, Will Overton signe un beau podium malgré un tonneau dans une courbe. Et enfin, les trois véhicules en classe Stock finissent (et croyez moi ils ont adoré cette course). Première l’équipe du Portugal Fernandez, suivie par les deux 4x4 français Sager et Truchi !

Classement Général du King Of France Ultra4 2017

Classe Stock - 227 - J. Fernandez
- 8 - A. Sager
- 55 - N. Truchi

Classe Modified - 790 - W. Overton
- 57 - R. Dunn
- 1812 - B. Bellamy

Classe Legend
- 27 - D. Elias
- 960 - A. Sharp
- 105 - M. Dean
- 5 - A. Syre & JC. Syre
- 1860 - D. Wright
- 1800 - R. Trouget
- 044 - C. Little
- 07 - G. Gaugain

Classe Ultra4 - 1810 - B. Cole
- 58 - J. Araujo
- 420 - J. Janssens
- 34 - N. Montador
- 173 - F. Guimaraes
- 51 - I. Lanzagorta
- 9 - P. Parpottas
- 69 - J. Marsden
- 73 - J. Betsema
- 68 - A. Burmann
- 187 - R. Butler
- 02 - JC. Moraleda
- 12 - P. Jakson

Résultats officiels et classement

JPEG - 368 ko

Les travaux !!!

JPEG - 360.5 ko
JPEG - 401.2 ko
JPEG - 405.5 ko
JPEG - 493.9 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 345.6 ko
JPEG - 618.3 ko
JPEG - 620.4 ko
JPEG - 495.9 ko
JPEG - 779.2 ko
JPEG - 593.4 ko
JPEG - 486.5 ko
JPEG - 705.8 ko
JPEG - 484.2 ko
JPEG - 705.7 ko
JPEG - 653.2 ko
JPEG - 562.9 ko
JPEG - 707.6 ko
JPEG - 516.8 ko
JPEG - 607.7 ko
JPEG - 758 ko
JPEG - 624.8 ko
JPEG - 721.2 ko
JPEG - 789.9 ko
JPEG - 701.6 ko
JPEG - 549.2 ko
JPEG - 657.6 ko
JPEG - 679.6 ko
JPEG - 627 ko
JPEG - 646.1 ko
JPEG - 694.4 ko
JPEG - 712.3 ko
JPEG - 629.3 ko
JPEG - 680.4 ko
JPEG - 826.3 ko
JPEG - 856.4 ko
JPEG - 974.9 ko
JPEG - 475 ko
JPEG - 629.6 ko
JPEG - 849.7 ko
JPEG - 977.7 ko
JPEG - 686.7 ko
JPEG - 799.8 ko
JPEG - 811.4 ko
JPEG - 715.1 ko
JPEG - 741.9 ko
JPEG - 882.1 ko
JPEG - 773.8 ko
JPEG - 663.9 ko
JPEG - 795.1 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 665.5 ko
JPEG - 811 ko
JPEG - 819.9 ko
JPEG - 830.8 ko
JPEG - 973.7 ko
JPEG - 673.1 ko
JPEG - 801.6 ko
JPEG - 1008.5 ko
JPEG - 668.4 ko
JPEG - 834.7 ko
JPEG - 647.1 ko
JPEG - 686.4 ko
JPEG - 816.4 ko
JPEG - 793.6 ko
JPEG - 678.4 ko
JPEG - 734.8 ko
JPEG - 982.3 ko
JPEG - 628.2 ko
JPEG - 846.7 ko
JPEG - 691.8 ko
JPEG - 863.4 ko
JPEG - 866.8 ko
JPEG - 826.5 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 662.1 ko
JPEG - 685 ko
JPEG - 902.5 ko
JPEG - 683.4 ko
JPEG - 738.1 ko
JPEG - 748.8 ko
JPEG - 630.9 ko
JPEG - 794.9 ko
JPEG - 932.3 ko
JPEG - 785.4 ko
JPEG - 605 ko
JPEG - 611.4 ko
JPEG - 741.9 ko
JPEG - 798.2 ko
JPEG - 814.6 ko
JPEG - 682.9 ko
JPEG - 752.5 ko
JPEG - 712.1 ko
JPEG - 755 ko
JPEG - 882.2 ko
JPEG - 887.9 ko
JPEG - 532.9 ko
JPEG - 483.1 ko
JPEG - 590.8 ko
JPEG - 484.6 ko
JPEG - 909.4 ko
JPEG - 748.2 ko
JPEG - 712.8 ko
JPEG - 636.8 ko
JPEG - 522.8 ko
JPEG - 660.7 ko
JPEG - 826.1 ko
JPEG - 858 ko
JPEG - 469.6 ko
JPEG - 462.9 ko
JPEG - 450.5 ko
JPEG - 431 ko
JPEG - 459.6 ko
JPEG - 418.3 ko
JPEG - 527.8 ko
JPEG - 473.2 ko
JPEG - 499.2 ko
JPEG - 563.5 ko
JPEG - 484 ko
JPEG - 534.8 ko
JPEG - 580.8 ko
JPEG - 583.3 ko
JPEG - 545 ko
JPEG - 549.8 ko
JPEG - 511.8 ko
JPEG - 491.2 ko
JPEG - 494.5 ko
JPEG - 512.3 ko
JPEG - 543.8 ko
JPEG - 549.1 ko
JPEG - 605.7 ko
JPEG - 588.5 ko
JPEG - 493.4 ko
JPEG - 581 ko
JPEG - 585.5 ko
JPEG - 523.3 ko
JPEG - 607.4 ko
JPEG - 534 ko
JPEG - 563.5 ko
JPEG - 572.5 ko
JPEG - 537.6 ko
JPEG - 566.8 ko
JPEG - 584 ko
JPEG - 625.1 ko
JPEG - 577.8 ko
JPEG - 590.6 ko
JPEG - 644.5 ko
JPEG - 582.2 ko
JPEG - 484.3 ko
JPEG - 400.2 ko
JPEG - 363.7 ko
JPEG - 374.5 ko
JPEG - 390.6 ko
JPEG - 360.5 ko
JPEG - 352.7 ko
JPEG - 454.7 ko
JPEG - 742.9 ko
JPEG - 772.1 ko
JPEG - 726.5 ko

Voir tous les reportages sur la marque Ultra 4

Voir tous les articles de cette rubrique : Ultra4

Vos commentaires (donnez votre avis)
Soyez le premier à poster un commentaire sur cet article du magazine journaldu4x4.com!

Rédiger votre commentaire - SI VOUS SOUHAITEZ UNE REPONSE METTEZ VOTRE MAIL !!!
Pour toute demande sur les tarifs ou sur les accessoires / pièces qui vous intéressent adressez vous directement au préparateur
Titre :
Texte :
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre pseudo :
Votre adresse email :



retrouvez le journal du 4x4 sur facebook
Retour au sommaire
Les 15 derniers à ne rater sous aucun prétexte
Les partenaires
Retour au sommaire


Journal du 4x4

Direction

NICOLAS MAILFAIT STEVENIN

Textes et photos

Nicolas Mailfait Stèvenin

Participent au magazine :

- Raphaël Hétier (photo)
- Christophe Imholz
- Eric Rieuf

- mais aussi quelques lecteurs fans !

LA BOITE A MAG Sarl
- JOURNAL DU 4x4
- NICOLAS MAILFAIT STEVENIN
- 3, grande rue
- 02160 MOULINS
- FRANCE

_ journaldu4x4@orange.fr

Conception & réalisation :
Agence web

© 2000/2011 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article L122-4 Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992)

Où circuler, ce que dit la loi :

l’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules à moteur (automobiles, motos, quads, engins spéciaux à moteur, etc.) en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l’Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur

Le principe de l’interdiction générale de circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique
L’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire : « pas de “hors piste” ».


Plan du site
Mentions légales