Inscription newsletter ::
Email :
RUBRIQUE : Essais pneus 4x4 suv mud mixte route

comparatif BF AT KO2 / Grabber AT sur piste bitume



Attaquons désormais un test plus poussé en comparatif avec le Grabber AT sur piste asphalte

Ce jour
- Température réelle 14°
- Vent 32km/h
- Taux d’humidité 88%
- Piste humide avec charge d’eau sur certaines parties

essai réalisé par notre maître testeur Eric Rieuf avec son Land Rover Defender 110

(nous ne pouvons malheureusement pas diffuser de photos car le circuit préfère rester discret)

Retrouvez le début de notre essai du BF AT KO2 en cliquant sur le lien

Pression des pneus
- A froid 2.2 avt et 2.4 arrière Une seule personne voire deux dans le Land Defender 110 TD5 Pression en fin d’essai à chaud
- 2.4 avg 2.5 avd 2.75 arg et 2.8 ard Kilométrage de roulage 37.5 kms

Freinage

Je suis dans les règles des pneus mixtes, le Grabber plus performant que le patron (ancien BFG AT) dans ce domaine, mais moins bon qu’un pneu routier. Valeur de vitesse résiduelle sur le point d’arrêt (meilleur pneu routier) est de 22km/h sur une base de performance de 110km/h.

- Cela veut dire que le point d’arrêt du pneu routier le pneu GTAT est sur un roulage résiduel de 22km/h

BFG AT T/A KO2, on est dans un résultat un poil moins performant que le GT.AT. A la prise de freinage, pour aller sur le point d’arrêt avec les 2 pieds sur la pédale de frein, on va passer ce point de repère avec une vitesse résiduelle de 28 km/h…. mais on reste toujours sur un belle ligne de cap.

En zone humide

Grabber AT Il débite bien l’eau, la prise d’aquaplaning est en dessous d’un routier, mais grande surprise au niveau des pneus mixtes, il est performant (à 100km/h) mais n’accepte pas la faute de conduite lors de cette perte de contact. (Pour ce test, j’ai coupé le système ABS (à ne pas faire sur la route !!!!)

Si on garde le pied sur la pédale de droite avec la même puissance moteur, volant en ligne de cap, cela reprend le contact sans problème.

Un land en tête à queue, cela impressionne sur la piste et aussitôt les autres instructeurs pilotes du circuit veulent aussi s’amuser. On essaye la bête dans cette position de folle rotation. Il faut dire que mes collègues sont joueurs.

Pour finir la zone humide, il est vrai que j’ai un équipement pneumatique neuf donc cela ne représente pas vraiment les conditions d’un utilisateur qui aurait fait plus de kilomètres, de plus, la chaleur était présente (28° et 53% d’humidité).

BFG AT T/A KO2, là aussi on est loin, voire très loin de son grand frère (Le BFG AT KO), car lui aussi accepte sans broncher le décrochage d’aquaplaning, mais on ne joue pas avec le volant car cela provoque une prise de risque assez importante. Là, on garde le pied sur la pédale de droite et on va reprendre l’adhérence avec un petit moment de flou….. Penser à respirer après et essuyer la goutte de sueur sur la tempe de droite… Résultat : Rien à voir avec l’ancien, mais il reste un profil AT avec un vrai comportement piste et sur la route, le pied léger doit être la seule règle à avoir. Pour les têtes à queue, ils furent bien là.. et on a bien failli avoir une réaction physique de la part du pilote…

20 novembre 2015…Petit retour sur la piste avec une grosse pluie, 7° avec une averse de 3mm d’eau, et là, la prise d’aquaplaning est plus rapide … On va pouvoir se faire peur au choc de prise d’eau par cette démo, on peut vraiment comprendre la différence entre un pneu hiver et aussi un pneu routier.

Virage.. vitesse et freinage

Grabber AT

Pas mal, car la carcasse se place bien en appui et la ligne de courbe devient facile à tenir. Freinage en virage, là on peut vite sentir la torture de cette carcasse et le volant flotte un peu.

Mise en dérive du paquebot, là aussi on est sur un pneu mixte, donc il glisse en douceur. Il faut simplement rester dans la même valeur moteur et surtout ne pas donner un coup de volant car là on risque de faire vriller la bande de roulement et la visite du gazon sur le bas-côté de la route est assez rapide.

BFG AT T/A KO2, Que dire de l’évolution de cette carcasse, un peu en dessous du GT.AT qui est plus routier, mais la carcasse est un vrai régal….

Elle subit le transfert, puis elle prend en charge et va gérer son comportement, elle demande juste d’avoir un coup de volant souple et calme … Bon la dérive est plus importante que le GT.AT, mais je prends plaisir à faire virer mon bus aluminium.

Mon retour de la piste asphalte.

Voilà un vrai pneu piste (terre) et mixte dans le principe de roulage piste et route en liaison. Il est devenu un vrai pneu pour nos 4x4 et même sur la route, il est un vrai compagnon de raid et de loisir.

Avec des limites, mais à un niveau largement plus haut que ce que pouvait nous donner son grand frère.(BFG AT Ko)

En cas de freinage d’urgence, il va prendre en charge sans faiblir le poids dynamique et l’adhérence sans faillir, mais en restant dans un comportement de Mixte (distance de freinage plus longue que ma référence routière)

Sur l’eau de pluie, il travaille bien mais il a du mal a vraiment assécher son empreinte au sol, si on cumule freinage sur l’humidité, il demande assez rapidement l’aide de l’ABS. A ce moment, il retrouve un pouvoir directionnel et va guider le véhicule sans trop de problème. Mais si vous faites l’ouverture d’un rallye asphalte avec le BFG AT T/A KO2, vous allez vite travailler les bas cotés … si vous avez besoin d’attaquer…

Allez sur un circuit terre (privé) où là il est dans son domaine.

Bravo BFGoodrich le pneu correspond bien a une utilisation.

Voir tous les reportages sur la marque BF Goodrich

Voir tous les reportages sur la marque General Tire

Voir tous les articles de cette rubrique : Essais pneus 4x4 suv mud mixte route

Vos commentaires (donnez votre avis)
  
le 4 juin 2016
comparatif BF AT KO2 / Grabber AT sur piste bitume

Bonjour. question = pour un T5 Roockton 4X4 180 Cv en jante de 17 d’origine ( pneu en 235/55/17 )....quel pneu j’ai le droit de monter en BF AT KO2. Mreci


Rédiger votre commentaire - SI VOUS SOUHAITEZ UNE REPONSE METTEZ VOTRE MAIL !!!
Pour toute demande sur les tarifs ou sur les accessoires / pièces qui vous intéressent adressez vous directement au préparateur
Titre :
Texte :
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre pseudo :
Votre adresse email :



retrouvez le journal du 4x4 sur facebook
Retour au sommaire
Les 15 derniers à ne rater sous aucun prétexte
Les partenaires
Retour au sommaire


Journal du 4x4

Direction

NICOLAS MAILFAIT STEVENIN

Textes et photos

Nicolas Mailfait Stèvenin

Participent au magazine :

- Raphaël Hétier (photo)
- Christophe Imholz
- Eric Rieuf

- mais aussi quelques lecteurs fans !

LA BOITE A MAG Sarl
- JOURNAL DU 4x4
- NICOLAS MAILFAIT STEVENIN
- 3, grande rue
- 02160 MOULINS
- FRANCE

_ journaldu4x4@orange.fr

Conception & réalisation :
Agence web

© 2000/2011 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article L122-4 Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992)

Où circuler, ce que dit la loi :

l’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules à moteur (automobiles, motos, quads, engins spéciaux à moteur, etc.) en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l’Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur

Le principe de l’interdiction générale de circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique
L’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire : « pas de “hors piste” ».


Plan du site
Mentions légales