Inscription newsletter ::
Email :
RUBRIQUE : Ultra4

King Of the Hammers 2017



Pour la deuxième année consécutive je me rends en Californie pour couvrir le King Of the Hammers qui se déroule au nord est de Los Angeles. Cette course mythique est certainement la plus dure, la plus exigeante pour les pilotes et les voitures, mais c’est aussi la plus grosse course off road du monde se déroulant sur une journée.

JPEG - 475.5 ko
JPEG - 512.3 ko

J’ai été le premier journaliste français à me rendre sur place et, cette année encore, le Journal du 4x4 est le seul média off road français à couvrir l’évènement. C’est avec la délégation de l’Ultra4 Europe que nous avons fait le voyage, mon ami Paolo Baraldi et moi-même. Et cette année la team média de l’Ultra4 Europe va disposer d’un camp de base à l’américaine, un RV (camping car) gigantesque !

JPEG - 880.8 ko

Il va nous falloir échafauder un plan de bataille pour ramener le plus d’images variées de la course. Départ, zones de rochers, zones de vitesse sont au programme. Les sacs à dos sont bouclés, les batteries chargées, les appareils nettoyés et c’est parti pour une folle journée de shooting.

JPEG - 285.6 ko
JT Taylor directeur de course et Dave Cole directeur ULTRA4
JPEG - 536.5 ko
JPEG - 313.4 ko
Erik Miller vainqueur de l’édition 2016 remets le sceptre à Shannon Campbell, le nouveau King
JPEG - 371.1 ko
Wayland Cambell, second
JPEG - 369.2 ko
Jason Scherer 3ème

Le parcours du King Of the Hammers

Au total il y a 181 miles à parcourir. Le départ est donné à 8 h du matin et la course sera clôturée à 22 h. Les 122 Ultra4 participants partent côte à côte, deux par deux, toutes les 30 secondes. Ils s’élancent pour une première boucle rapide qui a lieu majoritairement dans le désert. Alors que les derniers véhicules partent de la ligne de départ vers 8h30, en tête se déroule déjà une belle bataille avec Loren Healy en pôle position. Shannon Campbell, Jason Scherer et Erik Miller sont partis à sa poursuite.

C’est alors qu’intervient le premier coup de théâtre de cette journée, la voiture de Healy part en fumée, un incendie s’est déclenché mais heureusement sans causer de blessés.

Le combat se poursuit avec dans l’ordre Scherer, Wayes et Campbell et Eril Miller.

Vers 9h30, c’est Scherer qui arrive dans backdoor, suivi de Wayes. Ils arrivent ensuite à Hammertown dans leurs pits respectifs. ils auront mis environ une heure et demi pour finir la première boucle. C’est dans la poussière qu’arrivent quelques minutes plus tard Wayland Campbell puis Slawson et Miller (double gagnant du KOH).

JPEG - 406.7 ko

La seconde boucle est plus courte mais elle est aussi plus corsée, avec de nombreux passages dans les rochers. C’est parti pour 56 miles.

Voici le pointage des équipages vers 10 h, les dix voitures de tête sont dans un mouchoir de poche, à peine plus de 5 minutes :

  • 1. Tom Wayes
  • 2. Jason Scherer
  • 3. Marcos Gomez
  • 4. Randy Slawson
  • 5. Wayland Campbell
  • 6. Pete Antunac
  • 7. Erik Miller
  • 8. Derren Henke
  • 9. Lucas Murphy
  • 10. Levi Shirley

10h20, Shannon Campbell remonte à la 6ème place dans Aftershock. un peu plus tard wayland Campbell et Wayes ont pris de l’avance sur la meute. A l’approche de Chocolate Thunder, Wayland est passé troisième derrière Wayes et Scherer. les 5 voitures de tête semblent avoir creusé un écart significatif.

troisième et dernier tour avec les mêmes zones de rocher et de nouvelles encore plus dures.

Arrivent dans les pits dans l’ordre : Scherer, Wayland Campbell, Wayes avec 8 minutes de retard. de son côté Shannon remonte à la 4ème place et a dépassé Miller.

le classement à 12.08, rien n’est joué et c’est le jeu des chaises musicales, le rythme est très très soutenu !

  • 1. Tom Wayes
  • 2. Shannon Campbell (à 9 minutes)
  • 3. Wayland Campbell
  • 4. Jason Scherer
  • 5. Clay Gilstrap
  • 6. Erik Miller
  • 7. Lucas Murphy

12.58 Wayes a des soucis mécaniques, Shannon et Wayland le doublent. Scherer revient en force ainsi que Miller qui gagne du terrain.

1h34 : rien n’est joué

1. Jason Scherer 2. Wayland Campbell 3. Shannon Campbell 4. Erik Miller 5. Lucas Murphy

les derniers miles finissent dans un incroyable duel pour la tête de course. Et cette fois-ci c’est dans la famille Cambell que cela va se jouer. Wayland et son père Shannon se "tire la bourre", personne ne voulant céder. En bas de backdoor, à moins de 5 km de l’arrivée, Shannon explose littéralement la roue avant droite de son IFS (la gauche est crevée). A l’arrivée, on aperçoit Wayland qui arrive (2h47) dans un nuage de poussière, talonné de peu par son père. Mais ce dernier, étant parti plusieurs minutes après son fils, remporte sa troisième victoire au KOH, c’est tout bonnement un finish de folie avec moins de 30 secondes entre le père et le fils. A 2h50, c’est Scherer qui passe la ligne en prenant la troisième place.

Voila pour les trois premières places. Au fil des minutes, des quart d’heures et des heures les autres concurrents finissent par arriver. C’est Randy Slawson qui fermera la marche juste avant la clôture de la course à 22h. Cette année a marqué un vrai tournant dans cette compétition, elle a été la plus difficile, la plus rapide mais cependant 50 véhicules (soit 40%) sont à l’arrivée, chose incroyable. En 2016 ils étaient 30% à finir et 13% en 2015 !!!

Notez que Jessie Combs et la voiture de Bailey Cambell terminent toutes les deux la course, bailey avait dû laisser la place à son copilote après s’être fait mal à la nuque lors d’un tonneau. Josh Blyler pour sa première participation termine dans le top 10 !

Le niveau des pilotes et des voitures n’a cessé de s’améliorer au fil des ans. Pour l’année prochaine, les choses devraient pourtant évoluer car les tires balls (sortent de boudins gonflables qui sont montés à l’intérieur des pneus et permettent de rouler même crevés) seront interdits. Le profil de la course va donc évoluer avec cette nouvelle réglementation.

Ils ont dit

Shannon Campbell : "C’est le plus beau jour de ma vie, non seulement de finir sur le podium mais de voir mon fils sur la seconde place et ma fille terminer aussi"

Levi Shirley : "Le King Of the Hammers, c’est un jeu de survie, il faut tenir pour espérer finir mais cette année, c’était un vrai sprint du début jusqu’à la fin"

Erik Miller : "Cette édition a été la plus difficile, du jamais vu"

Les photos du départ

JPEG - 633.1 ko
JPEG - 654.1 ko
JPEG - 535.3 ko
JPEG - 781.9 ko
JPEG - 619.6 ko
JPEG - 667.7 ko
JPEG - 549.4 ko
JPEG - 534.4 ko
JPEG - 729.6 ko
JPEG - 584 ko
JPEG - 695.4 ko
JPEG - 698.3 ko
JPEG - 559.9 ko
JPEG - 571.5 ko
JPEG - 571.2 ko
JPEG - 564.4 ko
JPEG - 527.9 ko
JPEG - 543.5 ko
JPEG - 593.6 ko
JPEG - 605.5 ko
JPEG - 553.3 ko
JPEG - 512 ko
JPEG - 526.9 ko
JPEG - 459.7 ko
JPEG - 423.4 ko
JPEG - 501.3 ko
JPEG - 449 ko
JPEG - 489 ko
JPEG - 453.1 ko
JPEG - 491.4 ko
JPEG - 466.5 ko
JPEG - 494.7 ko
JPEG - 521 ko
JPEG - 450.3 ko
JPEG - 492.4 ko
JPEG - 458.2 ko
JPEG - 421.4 ko
JPEG - 499.2 ko
JPEG - 467.4 ko
JPEG - 460.3 ko
JPEG - 356.4 ko
JPEG - 474.6 ko
JPEG - 446.8 ko
JPEG - 476 ko
JPEG - 511.8 ko
JPEG - 609.5 ko
JPEG - 464.5 ko
JPEG - 537.5 ko
JPEG - 496.3 ko
JPEG - 575 ko
JPEG - 557.8 ko
JPEG - 578.8 ko
JPEG - 530.9 ko
JPEG - 549 ko
JPEG - 520.5 ko
JPEG - 569.2 ko
JPEG - 524.1 ko
JPEG - 520.3 ko
JPEG - 527.9 ko
JPEG - 536.9 ko
JPEG - 499.2 ko
JPEG - 531.8 ko
JPEG - 540.5 ko
JPEG - 551.6 ko
JPEG - 480.5 ko
JPEG - 460.7 ko
JPEG - 491.3 ko
JPEG - 480.7 ko
JPEG - 474.2 ko
JPEG - 506.7 ko
JPEG - 624.6 ko
JPEG - 483.6 ko
JPEG - 435 ko
JPEG - 491.4 ko
JPEG - 512.2 ko
JPEG - 489.5 ko
JPEG - 553.4 ko
JPEG - 501.9 ko
JPEG - 508.5 ko
JPEG - 501.9 ko
JPEG - 501.6 ko
JPEG - 513.7 ko
JPEG - 544.6 ko
JPEG - 501.7 ko
JPEG - 532.5 ko
JPEG - 539.3 ko
JPEG - 455.5 ko
JPEG - 502 ko
JPEG - 497.4 ko
JPEG - 494.2 ko
JPEG - 502.7 ko
JPEG - 494.4 ko
JPEG - 515.7 ko
JPEG - 594.4 ko
JPEG - 494.1 ko
JPEG - 494.6 ko
JPEG - 513.5 ko
JPEG - 524.7 ko
JPEG - 508.4 ko
JPEG - 535.8 ko
JPEG - 528.9 ko
JPEG - 556.3 ko
JPEG - 508.2 ko
JPEG - 527.5 ko
JPEG - 527.1 ko
JPEG - 551.7 ko
JPEG - 518.5 ko
JPEG - 589.7 ko
JPEG - 566.8 ko
JPEG - 576.3 ko
JPEG - 670.5 ko
JPEG - 571.5 ko
JPEG - 570.2 ko
JPEG - 582 ko
JPEG - 565.9 ko
JPEG - 610.9 ko

Backdoor et un peu de sable

JPEG - 894.9 ko
JPEG - 734.7 ko
JPEG - 895.2 ko
JPEG - 780.4 ko
JPEG - 748.6 ko
JPEG - 948.1 ko
JPEG - 661.7 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 840.2 ko
JPEG - 890.1 ko
JPEG - 808.7 ko
JPEG - 772.8 ko
JPEG - 684 ko
JPEG - 827.7 ko
JPEG - 930.1 ko
JPEG - 935 ko
JPEG - 935.2 ko
JPEG - 682.4 ko
JPEG - 764.5 ko
JPEG - 610.7 ko
JPEG - 714.1 ko
JPEG - 783.3 ko
JPEG - 927.4 ko
JPEG - 717.7 ko
JPEG - 750.2 ko
JPEG - 883.1 ko
JPEG - 850.5 ko
JPEG - 604.9 ko
JPEG - 627 ko
JPEG - 680.9 ko
JPEG - 762.5 ko
JPEG - 761.3 ko
JPEG - 475.7 ko
JPEG - 622.5 ko
JPEG - 824.4 ko
JPEG - 662.1 ko
JPEG - 865.2 ko
JPEG - 606.8 ko
JPEG - 826.5 ko
JPEG - 879.6 ko
JPEG - 765 ko
JPEG - 785.5 ko
JPEG - 732.1 ko
JPEG - 726.1 ko
JPEG - 783.6 ko
JPEG - 676.6 ko
JPEG - 657.6 ko
JPEG - 580.8 ko
JPEG - 717.1 ko
JPEG - 769.3 ko
JPEG - 927.9 ko
JPEG - 953.2 ko
JPEG - 837.9 ko
JPEG - 762.7 ko
JPEG - 817.8 ko
JPEG - 812.7 ko
JPEG - 923.6 ko
JPEG - 676.2 ko
JPEG - 611.5 ko
JPEG - 737.3 ko
JPEG - 716.3 ko
JPEG - 697.5 ko
JPEG - 659.5 ko
JPEG - 765.6 ko
JPEG - 807.7 ko
JPEG - 726.9 ko
JPEG - 944.9 ko
JPEG - 769.4 ko
JPEG - 593 ko
JPEG - 731 ko
JPEG - 903.1 ko

Le classement du king Of the Hammers 2017

-  1 Shannon Campbell
-  2 Wayland Campbell
-  3 Jason Scherer
-  4 Erik Miller
-  5 J.P. Gomez
-  6 Josh Blyler
-  7 Levi Shirley
-  8 Cody Waggoner
-  9 Clay Gilstrap
-  10 Raul Gomez
-  11 Tony Pellegrino
-  12 Jessi Combs
-  13 Pete Antunac
-  14 Jason Shipman
-  15 Dustin Isenhour
-  16 Corey Kuchta
-  17 Jeff Russell
-  18 Keenan Leatherwood
-  19 Matt Trebino
-  20 Jon Cagliero
-  21 Don Fisher
-  22 Tom Wayes
-  23 Ben Swain
-  24 Shad Kennedy
-  25 Jason Bond Waits
-  26 Bailey Campbell
-  27 Darrell Gray
-  28 Michael Heston
-  29 Bryan Maloney
-  30 Doug Jackson
-  31 Jason Blanton
-  32 Greg Adler
-  33 Chad Wheeler
-  34 Mark Danzo
-  35 George Pronesti
-  36 George Schooley
-  37 Rod Kaven
-  38 John Webb
-  39 Kenneth Goodall
-  40 Casey Currie
-  41 Fabio Manno
-  42 Widodo/Vorazza
-  43 Brian Wood
-  44 Jeff Brown
-  45 Bailey Cole
-  46 Kevin Yoder
-  47 Brian Tilton
-  48 Chris May
-  49 Derek West
-  50 Randy Slawson

Voir tous les reportages sur la marque Ultra 4

Voir tous les articles de cette rubrique : Ultra4

Vos commentaires (donnez votre avis)
Soyez le premier à poster un commentaire sur cet article du magazine journaldu4x4.com!

Rédiger votre commentaire - SI VOUS SOUHAITEZ UNE REPONSE METTEZ VOTRE MAIL !!!
Pour toute demande sur les tarifs ou sur les accessoires / pièces qui vous intéressent adressez vous directement au préparateur
Titre :
Texte :
Qui êtes-vous ? (optionnel)
Votre pseudo :
Votre adresse email :



retrouvez le journal du 4x4 sur facebook
Retour au sommaire
Les 15 derniers à ne rater sous aucun prétexte
Les partenaires
Retour au sommaire


Journal du 4x4

Direction

NICOLAS MAILFAIT STEVENIN

Textes et photos

Nicolas Mailfait Stèvenin

Participent au magazine :

- Raphaël Hétier (photo)
- Christophe Imholz
- Eric Rieuf

- mais aussi quelques lecteurs fans !

LA BOITE A MAG Sarl
- JOURNAL DU 4x4
- NICOLAS MAILFAIT STEVENIN
- 3, grande rue
- 02160 MOULINS
- FRANCE

_ journaldu4x4@orange.fr

Conception & réalisation :
Agence web

© 2000/2011 Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. (Article L122-4 Créé par Loi 92-597 1992-07-01 annexe JORF 3 juillet 1992)

Où circuler, ce que dit la loi :

l’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules à moteur (automobiles, motos, quads, engins spéciaux à moteur, etc.) en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l’Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur

Le principe de l’interdiction générale de circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique
L’article L. 362-1 du code de l’environnement interdit la circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire : « pas de “hors piste” ».


Plan du site
Mentions légales