Bj 73 Toyota carrosserie Jean Rolland

Bj 73 Toyota carrosserie Jean Rolland

Toyota Bj 73
Carrossé par Jean Rolland

Passionné de Tout terrain,

saut.jpg

Michael est passionné de Tout terrain et malgré son jeune âge, il affiche une solide expérience en la matière. Ceci découle d’une certaine logique puisque son mentor n’est autre qu’Eric le boss d’All Road Village. Toutefois, il y a deux ans, suite à une embardée, il avait mis son Toyota BJ 73, un peu chiffon. L’expression est faible car le Toyota était en piteux état ! Pavillon à hauteur du capot, la caisse ressemblait à un amas de ferraille. Quand à la mécanique, avec 270 000 kilomètres affichés au compteur elle n’était pas non plus une belle fraîcheur. Pour beaucoup de personnes, le véhicule, presque une épave aurait été bon pour la casse. Mais cela n’a pas découragé notre jeune homme qui pendant deux ans, sacrifiant week-end et vacances, est venu à l’atelier d’Aubagne pour reconstruire son 4×4 sous les conseils de son oncle.
Aujourd’hui, fier de son travail, Michael a le plaisir de nous présenter son Toyota BJ 73 reconstruit presque à neuf et de surcroît carrossé par Jean Rolland, le spécialiste de la pièce polyester.

glisse2.jpg

Une mécanique refaite entièrement

Après la dépose du moteur (3B), ce dernier a été refait. Dépose de la culasse, surfaçage et changement des queues de soupape. Pour le bas moteur, ont suivi démontage du vilebrequin, remplacement des coussinets de bielles, déglaçage des chemises, et remplacement des pistons plus la vérification du circuit d’huile.

moteur-2.jpg

Après le remontage du moteur, l’ensemble des périphériques a été contrôlé. Michael a poursuivi le travail par le démontage des deux nez de ponts : le nez de pont Avant, qui est doté d’origine d’un différentiel libre, est passé à l’arrière en recevant au passage un Quicklock ( auto-bloquant ). Dans le même temps, le nez de pont arrière qui est pourvu d’origine d’un glissement limité a été monté lui à l’avant ).

Coté suspensions, le BJ a été doté d’un Body lift qui autorise une réhausse de + 5 cm. A l’arrière, les deux paquets de lames sont tenus par des jumelles Teraflex associés à des amortisseurs Trailmaster. Cette nouvelle suspension qui réhausse le Bj 73 permet maintenant une monte de pneus taille maxi. En effet le BJ est chaussé avec des pneus Mickey Thompson baja Claw Radial montés sur des jantes Mickey Thompson Type Classic Lock polished. ( LT 285/78 16 ) Pour le look il n’y a pas mieux ! Enfin, l’équipement à été complété par une sortie d’échappement latérale.

Une carrosserie originale

C’est donc Jean Rolland qui a carrossé le BJ 73 qui ressemble maintenant aux anciens proto “Dakar”. Mais avant d’en arriver à ce résultat, il a falllut redresser toute la carrosserie, restaurer la baie de pare-brise, et réparer le hard top et la casquette. Ensuite cela a été la pose les élargisseurs d’aile sortis de moulages polyester fabriquer par Jean Rolland qui est venu régulièrement au garage pour faire des essais de pose des différentes pièces. On pourrait dire que c’est du “sur mesures”. Les pièces en polyester réalisé par Jean Rolland sont doté d’insert et se monte sur les ancrages d’origines.

bj_73_allroad1.jpg

franch.jpg

Pare-buffle et platine de treuil sont de fabrication ” maison”. Il faut remarquer sur le capot la rampe de phares, présente au catalogue de Jean Rolland qui a été adapté pour l’occasion.

Coté aménagement intérieur, Michael a préféré posé des plaque en Alu Strié en guise de garnitures intérieures des portières. Il a opté pour des sièges baquets pourvu de harnais Sabelt. Enfin à l’arrière, une grande cantine de rangement Alutec a été fixée sur le plancher. Bref équipé ainsi, le Toyota BJ 73 de Michael a de l’allure. Il en va de même sur le terrain.

portiere.jpg

La mécanique respire bon la santé. Sur piste, malgré la garde au sol importante, le Toyota se montre stable. Les pneus accrochent le sol caillouteux et il s’avère délicat à le mettre en glisse. Mais, c’est surtout en franchissement que le BJ 73 montre son réel potentiel. Les croisements de ponts sont très importants et avec les blocages on peut affirmer qu’il passe partout… sur le couple.

franchissement1.jpg

En résumé, Michael a été jusqu’au bout de sa passion. La restauration de son BJ 73 est une belle réussite et il a de quoi être fier. Enfin l’adage est vérifié, la valeur n’attend pas le nombre des années.

glisse.jpg

Vidéo 4×4 : bj73

Les modifications apportées au Bj 73 (1985 – 270 000km)

 Changement face Avant

 Adaptation jumelle Teraflex Arriere

 Réfection totale du Moteur 3B

 coussinets de bielle – palier villebrequin changé – segmentation – déglaçage – remplacement queue de soupapes – contrôle circuit huile

 Démontage des deux nez de ponts ( le nez de pont Avant qui est un différentiel libre est passé à l’arrière avec un Quicklock ( autodébloquant ) et le nez de pont arrière qui est un pont a glissement limité est passé à l’arriere )

 Redressage de toute la carrosserie + installation d’un kit élargisseurs d’aile +5cm de chez Jean Roland

 Moulage des élargisseurs d’aile et la rampe de phare + 4 Longues portée

 réparation du Hard top et de la casquette

 Pare Buffle et platine de treuil maison

 Amortisseur traimaster à l’arriere

 Body lift +5cm

 Schnorkel + Twister

 Echappement latéral

 Restauration baie de pare brise

 Jante Mickey Thompson Type Classic Lock polished

 Pneu Mickey Thompson baja Claw Radial

 Installation porte fusible habitacle (12V)

 CB président

 2 sièges semi-bacquet Ektor

 2 Harnais Sabelt

 Cantine de rangement Alutec

 Cric Hi-Lift

 Intérieur de porte en Alu Striée

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR