Boitier 4×4 – reprogrammation : comment ça marche ?

Boitier 4×4 – reprogrammation : comment ça marche ?

Boitier 4×4 – reprogrammation moteur : comment ça marche ?

L’optimisation moteur de nos 4×4, parfois un peu poussifs au vu du poids des engins, reste assez méconnue. Certes on voit un peu partout fleurir des annonces pour des boitiers électroniques qui augmentent de manière fantastique le couple et la puissance du moteur, mais comment ne pas se méfier des performances affichées, rajouter 30%, 40% de puissance et même plus pour certains… ne serait ce pas jouer avec la fiabilité des moteurs, ne risque t on pas de fatiguer turbo, pistons et autres composants du moteur ? Ces boitiers peuvent vous apporter le petit plus, vous savez, par exemple quand vous êtes en côte et que vous aimeriez un peu plus de reprise à bas régime, oui oui je vous entends râler d’ici. Ou encore quand vous en êtes à regretter votre ancienne Subaru Impreza, ce genre de choses …

Pour en savoir plus, je me suis rendu chez un des professionnels des boitiers et de la reprogrammation qui a pignon sur rue : Artechnology Ruggeri. Daniel Ruggeri, maintenant en retraite, était un préparateur moteur bien connu. Depuis Philippe Aguillon a repris le flambeau et a développé une gamme de boitiers d’optimisation pour 4×4.

artechnology-ruggeri.com

Ne sont concernés par les boitiers et la reprogrammation, que les 4×4 avec des moteurs modernes, qui disposent d’un boitier ECU (pour Engine Control Unit) qui gère les différents paramètres et réglages du moteur, une sorte d’ordinateur embarqué, pour résumer. Le programme du boitier récupère les informations de votre moteur mais aussi du véhicule (clim , suspensions actives etc) et fait fonctionner le moteur, c’est ce qui nous intéresse. Là où cela devient intéressant c’est que ‘on peut changer le programme, et donc optimiser le moteur.

Pour faire simple le préparateur peut jouer sur divers paramètres : principalement temps d’injection et pression d’injection pour augmenter le débit du carburant mais aussi parfois pression de turbo.

boitier-4x4-03.jpg

Chez Artechnology,le parti pris est de rester dans les normes acceptables par le moteur. Par exemple une quarantaine de CV sur un HDJ 100 ou un moteur land TD5. Philippe avoue ainsi refuser à certains clients des préparation « hors norme » qui risqueraient de compromettre la fiabilité du moteur, même si théoriquement le gain de puissance demandé par son client est possible. Optimiser oui mais en gardant une marge de sécurité et de fiabilité.

LES BOITIERS NUMERIQUES

Ils ne remplacent pas le boitier d’origine mais s’intercalent entre le boitier d’origine et l’injection. L’intérêt est qu’en le débranchant, vous revenez à votre configuration d’origine. L’installation est rapide, et bonus, le boitier dispose d’un interrupteur on/off que vous pouvez ou non activer.

Ci dessous deux graphiques, un pour un L200, l’autre pour un X trail

 en vert (couple) et pointillés rouge (puissance en KW et non CV), la configuration d’origine

 en bleu (couple) et pointillés noir (puissance), la configuration avec boitier

l200-115-ch-4x4.jpg

x-trail-2-dci-150ch.jpg

Note 1 : il existe des boitier analogiques, mais je vous les déconseille fortement car ils ne respectent pas la courbe d’utilisation du moteur.

Note 2 : comme vous le savez, certains moteurs identiques sont installés sur différentes marques ou type de véhicules, faites attention car chez certains vendeurs de boitiers, le prix pour un même moteur peut varier (étrangement plus la voiture est chère, plus le prix du boitier grimpe), renseignez vous bien.

Note 3 : on voit sur certains sites internet ou documents publicitaires la mention : « Le boitier xxxxxx est homologué norme européenne… ». Sachez qu’en gros cette norme concerne juste les perturbations électromagnétiques ….. (ISO 7637-3:2007
Véhicules routiers — Perturbations électriques par conduction et par couplage — Partie 3: Transmission des perturbations électriques par couplage capacitif ou inductif le long des lignes autres que les lignes d’alimentation)

LA REPROGRAMMATION

Dans le cas d’une reprogrammation moteur, on intervient directement sur le logiciel qui gère le moteur, on retire la puce d’origine, on en programme une nouvelle qui la remplacera. La modification est donc invisible. Cette modification ne peut pas se faire sur tous les véhicules, dans ce cas il faudra passer par un boitier (ou réciproquement, certains moteurs ne peuvent recevoir de boitiers).. Sinon le principe reste le même que pour le boitier, sauf que l’on ne peut récupérer sa configuration d’origine (sauf remettre la puce dans l’état initial).

Ci dessous un cas typique : le moteur TD5 qui équipe certains land rover

td5-4x4.jpg

De la puissance oui, mais jusqu’où ?

Un moteur est utilisable sur une plage de puissance déterminée. En dehors de ces réglages, il peut souffrir, avoir sa durée de vie compromise, etc. Donc en intervenant sur une optimisation, il faut rester au maximum dans cette tranche de puissance acceptable. Il est possible bien sur de la dépasser et d’avoir un gain colossal de plus de 30-40%, mais sachez que ce sera surement au détriment de la fiabilité (turbos, culasses, chauffe moteur, pollution, etc). Dans ces cas là certains paramètres moteurs sont dépassés (par exemple pression de turbo, température, etc), il arrive que le système se mette en mode warning, limitant la vitesse du véhicule à 60-80 km/h pour éviter toute casse. Il est possible de leurrer les capteurs en leur fournissant de fausses informations. Et dans ce cas plus de gardes fou…. On peut frôler la catastrophe et détériorer le moteur de manière irréversible.

BOITIER, REPROGRAMMATION ET LEGISLATION

Comme tout ce qui concerne les modifications des véhicules en France, une modification légère est tolérée : Tout véhicule isolé ou élément de véhicule ayant subi des transformations notables est obligatoirement soumis à une nouvelle réception. Le propriétaire du véhicule ou de l’élément de véhicule doit demander cette nouvelle réception au préfet, en gros une petite modification est acceptée mais une modification importante doit passer par la DRIRE. Quant à la marge de modification tolérée…. on peut penser que le seuil de tolérance admis est aux alentours de 10%.

Dans tout autre cas, vous êtes hors la loi, de plus en cas de sinistre, votre assurance ne vous couvrira pas.

NOS FOURNISSEURS FAVORIS :

artechnology-ruggeri.com

>Boitiers 4×4 et optimisation ADONIS


Note :Pour optimiser les moteurs d’ancienne technologie, il vous faudra vous tourner vers un réglage de la pompe mécanique ou de la pression de turbo, mais ça n’est pas le sujet de ce reportage.

CATEGORIES
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR