Bugga One de Bug Afrique un buggy de rallye raid qui a remporté l’Africa race en 2015

Bugga One de Bug Afrique un buggy de rallye raid qui a remporté l’Africa race en 2015

A l’occasion d’un trip au Maroc, je suis retourné voir mes amis de Bugg’Afrique à Marrakech. La société de J.A Sabatier, propose des stages de pilotages ainsi que de la location de buggys sur le Maroc. Elle est dotée de plusieurs Predator X18s, certains en configuration rallye raid et d’autres plus typés loisirs. J’ai déjà eu l’occasion de vous présenter des engins en provenance des Etats Unis il y a quelques années : http://www.journaldu4x4.com/?Predator-x-18-Bugg-Afrique-test-du

Ce sont des Predator X18 tels que celui que vous pouvez louer auprès de Bugg'Afrique, pour le loisir, pour des stages de pilotages ou encore pour un rallye tel que le M'hamid Express, le Lybia rallye ou l'Oilibia du Maroc

Mais ils ont aussi un vaisseau amiral, un buggy 2 roues motrices de rallye raid, un engin avec un gros V8, des suspensions compétitions, taillé pour le désert. D’ailleurs il s’est hissé à la première place de l’Africa Eco Race 2015 en remportant la course !

C’est ce buggy que je vous propose de découvrir.

Le Predator est un excellent engin mais on peut dire que c’est un petit buggy de rallye raid, Jean Antoine a cherché pendant pas mal de temps un engin plus puissant et plus affûté pour pouvoir rivaliser avec les protos des grosses écuries.

Il a fini par tomber sur ce Buggy que s’était fait construire une personne proche de Jean Louis Schlesser. Ce pur deux roues motrices n’est d’ailleurs pas sans rappeler les protos Schlesser, il se dit qu’il aurait d’ailleurs donné quelques conseils à son propriétaire lors de la fabrication de l’engin. Il est fait pour rivaliser avec les autres gros buggys tels que les SMG, Optimus, Toyota Overdrive etc.

J.A Sabatier et son Bugga One

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6468-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6473-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6475-2.jpg

Taillé pour la gagne

C’est évidemment sur un châssis tubulaire homologué FIA, que vont se greffer tous les organes de cet engin. L’acier utilisé est en chromoly 25CD4S, plus léger et plus résistant que du tube standard. Il est toujours difficile de trouver un compromis entre solidité et légèreté car comme souvent dans les disciplines automobiles, l’ennemi c’est le poids.

Châssis FIA

Ici le pari est réussi, car l’engin ne pèse que 1450 kg. Pour arriver à ce résultat, les éléments de carrosserie seront obligatoirement en carbone-kevlar et tout aura été soigneusement pensé pour gagner du poids partout où c’est possible.

Comme vous allez pouvoir le constater, la majorité des pièces provient des USA, par contre, le châssis a été fabriqué en Afrique du Sud.

Le coeur de la grosse bête bat au rythme d’un moteur V8 Chevrolet LS3 Small Block 6.2l (que l’on trouve sur les Corvettes) placé en position centrale arrière et qui développe plus de 400 ch. En configuration Africa Eco Race, il est muni d’une bride de 39mm sur l’admission, ce qui réduit la puissance nominale du moteur mais on a malgré tout plus de 400 ch. La cartographie est bien évidemment spécifique, ceci pour améliorer les performances et le couple. Le LS3 est accouplé à une boîte de vitesse séquentielle à 6 rapports Fortin FRS6. Cette boîte de vitesse est le plus gros modèle disponible chez Fortin. Elle allie solidité, performance et légèreté car elle ne pèse que 84 kg.

le haut du LS3 et les deux gros ventilateurs de refroidissement

A l'arrière on trouve le moteur V8 LS3 ici sous cette sorte de panier qui permet de stocker du matériel

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6336-2.jpg

La boîte de vitesse, les cardans sont très facilement accessible en cas de réparations

ça n'est pas à proprement parler un coffre, par contre on peut y mettre tout un tas de choses pour la course

Le reste de la chaîne cinématique est aussi en provenance de chez Fortin Racing. Cette entreprise Californienne basée à El Cajon près de San Diego, créée au début des années 70 ,propose tous les éléments de transmissions : des différentiels, des mains meneuses, des boîtes de vitesse spécifiques pour le off road. Les tirants ne sont pas ici des tubes mais des structures mécano-soudées. Ils sont vraiment énormes et peuvent encaisser les chocs les plus rudes lors des rallyes. Les freins largement dimensionnés sont des ProAm. La direction, aussi en provenance des USA, est hydraulique. On trouve aussi différents radiateurs pour la boîte de vitesse, pour la direction, pour l’huile. Le réservoir FIA a une capacité de 450 l.

Gros plan sur un tirant arrière, en amont deux points de fixation maintiennent la structure

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6324-2.jpg

Le dessous de la voiture est protégé comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous

Un fond plat en carbone kevlar protège entièrement le dessous de la voiture

On voit ici un ski celui aussi en carbone kevlar qui protège l'ensemble moteur - boîte

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6333.jpg

La suspension est confiée à chaque roue à un couple, on a donc un coil over (amortisseur avec ressort) associé à un bypass (amortisseur dont on peut régler la compression et la détente). Ici ce sont des amortisseurs Fox qui ont été choisis. Le débattement est d’environ 450 mm, à l’arrière, il est un peu plus important qu’à l’avant. On trouve aussi des sangles pour éviter l’arrachement lors des sauts, quand la détente est au maximum.

Suspension Fox : bypass et derrière le coil over

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6335.jpg

Les pneumatiques montés sur l’engin sont des BF KM2 en 35 12.5 15. Une particularité est l’ingénieux système qui permet de les dégonfler ou de les regonfler à partir du poste de pilotage. Ceci permet de mettre la bonne pression en fonction du terrain, on dégonfle dans les dunes et on regonfle sur les parties roulantes ou cassantes. Petit plus : on peut aussi surveiller la pression de chaque pneu et ainsi se mettre à l’abri d’une crevaison lente. Chaque flanc abrite une roue de secours dans un coffre. Elles sont placées très bas. Il faut en effet maintenir le centre de gravité le plus bas possible.

BFGoodrich T/A KM2

le système de gonflage est fixé sur le moyeux grâce à un joint rotatif

Une roue de secours de chaque côté

L’intérieur, comme toujours en rallye raid, ressemble plus à un cockpit d’avion qu’à un tableau de bord. Il y a du grand classique, comme les sièges baquets FIA et de leurs harnais, l’extincteur automatique et celui à main, un intercom qui permet à l’équipage de dialoguer en course, etc. Le coeur de la machine est surveillé par un dashboard AIM qui permet de collecter des données de tous les capteurs présents sur le moteur et ses périphériques : pression et température d’huile, température d’eau, compte-tours, pression carburant, voltmètre, etc, etc. Des alertes sont paramétrées afin de prévenir en cas de défaillances ou de problèmes. Notez qu’ici, chacun à bord dispose de son dashboard, le pilote pouvant ainsi laisser au copilote le soin de surveiller les paramètres.

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6412.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6419.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6414.jpg

Les blocs rouges posés sur l'arceau permettent d'amortir les chocs et de ne pas se prendre le tube en plein casque en cas de soucis ...

En face du copilote, on trouve deux terratrips ainsi que le logement pour celui fourni par les organisateurs de rallye.

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6445-2.jpg

Les quatres manos sur la planche de bord indiquent la pression de chaque pneu. Des boutons permettent de les gonfler / dégonfler indépendamment. Différents inters permettent de gérer les phares et d’autres périphériques.

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6450-2.jpg

En général, les buggys de rallye raid sont très spartiates mais celui-ci dispose de différents coffres un peu partout : dans les flancs, sur les côtés mais aussi dans les portes papillon. très pratique pour y mettre des outils, du matériel et tout ce qui sera nécessaire en course.

En roulage sur les pistes, je suis toujours étonné de la douceur avec laquelle l’engin taille sa route. Les bosses sont avalées et c’est tout en souplesse qu’il sait se réceptionner après un saut. Alors certes, les accélérations sont vraiment franches mais la sensation lorsque l’on est à son bord, se rapproche de ce que l’on peut ressentir dans les sports de glisse, car cet engin et son pilote adorent se mettre en glisse dans les virages quand je suis dans le siège passager ….. merci JA

. C’est un peu déroutant quand on a l’habitude des 4 roues motrices mais c’est vraiment un plaisir. D’autant que J.A a vraiment un bon coup de volant, et une fois en confiance (oui j’avoue je suis un peu diesel lorsque je monte dans le baquet de droite, j’ai besoin d’un certain temps pour m’échauffer) c’est un vrai régal. Alors est-ce pour autant un rêve inaccessible, pas vraiment car Bugg Afrique dispose de deux buggys identiques et qui peuvent être loués pour participer à des rallye raid. Alors certes, c’est au prix d’un engin de compétition MAIS, car il y a un mais, vous pouvez vous reporter sur un stage ou un rallye au volant d’un Predator. Le Predator X18s n’a pas la puissance de notre Bugga One, mais il se prend en main très facilement et le plaisir est vraiment au rendez-vous. Alors lors de votre prochain voyage au Maroc, pourquoi pas contacter Bugg Afrique et aller jouer avec eux !

bugg-afrique.com

184, Zone Industrielle Sidi Ghanem – route de Safi

40000 Marrakech

Maroc

Jean-Antoine SABATIER : +33 (0)6 80 65 95 12

Fred DRAULT : +212 (0)6 60 14 92 30

Email : fred@bugg-afrique.com

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6500-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6509-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6522-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6557-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6589-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6599-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6723.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6734-2.jpg

bugga-one-buggafrique-rallye-raid-6735-2.jpg

Le palmarès Bugg Afrique :

Le Bugga’One

 Africa Eco Race 2015 : n° 201 Jean-Antoine Sabatier et Jean-Luc Rojat : Vainqueur toutes catégories et 5 victoires de spéciales.

 Rallye Oilibya du Maroc 2015 : n° 325 Jean-Antoine SABATIER et Denis ROZAND : deuxième de la catégorie FIA deux roues motrices.

 Africa Eco Race 2016 : n° 200 Jean-Antoine SABATIER et Agostino RIZZARDI : 4ème au général, troisième deux roues motrices et 2 victoires de spéciales.

Le Predator X-18s : les plus beaux résultats

 M’Hamid Express 2012 : n° 115 Jean-Antoine SABATIER et Thomas BOURGIN : Vainqueur toutes catégories

 Rallye Oilibya du Maroc 2011, 2012, 2013, 2014 : Vainqueur de la catégorie OPEN et en 2012 8ème au général parmi les mini, les Toyota Overdrive et autres ex Mitsu usine…

 Libya rally 2014 : n° 505 : 2ème 2 roues motrices.David ROZAND et Denis ROZAND : Vainqueur toutes catégories.

 M’Hamid Express 2013 : n° 101 Jean-Antoine SABATIER / Arnaud FOUCAULT : 2ème au général.

 M’Hamid Express 2014 : n° 103 Thibault LORMAND / Bruno BELLMAS : 4ème au général auto, 2ème en 2 roues motrices.

 M’Hamid Express 2015 : n° 132 Frédéric PITOUT et Alain MULTINU : 2ème 2 roues motrices.

 M’Hamid Express 2016 : n° 203 Frédéric PITOUT et Sébastien DELAUNAY : 2ème 2 roues motrices.

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR