Communiqué du CODEVER

Arrêtons le massacre !

La discrimination contre les motards sur la route est aujourd’hui une réalité. Il en est de même
pour les motards « verts » sur les chemins. Les enduristes (qui circulent sur des véhicules
homologués, immatriculés et assurés) sont également victimes de discrimination et d’actes
volontaires d’agressions souvent verbales, mais aussi parfois physiques.

Au plan national, de nombreux motards ont été blessés après avoir percuté un câble ou un fil de
fer barbelé tendu volontairement en travers d’un chemin. Depuis la parution de la circulaire Olin
le 6 septembre 2005, la propagande anti-randonnée motorisée n’a cessé de diaboliser les
pratiquants, avec un net accroissement d’accidents graves (5 accidents de ce type ont été déjà
recensés cette année), parfois mortels.

Le 30 avril 2006, Frédéric FEDERICI y a perdu la vie. Ce directeur de banque de 42 ans, père
d’une fillette de 12 ans est décédé sur la commune de Saint-Mathieu-de-Tréviers en percutant
un câble tendu en travers d’un chemin manifestement carrossable et ouvert à la circulation.
L’absence totale de signalisation, le positionnement de ce câble dissimulé dans la végétation en
haut d’une côte et les dimensions des éléments (câble d’acier de 8mm, boulons soudés,
poteaux IPN) l’ont transformé en véritable piège.

TELECHARGEZ LE DOCUMENT COMPLET (pdf)

CATEGORIES
Share This
X
X