Les coulisses du Live Vidéo au King Of the Hammers

Les coulisses du Live Vidéo au King Of the Hammers

2 millions de personnes ont vu le live du King Of the Hammers 2018

Tous les ans vous pouvez voir le live des principales courses du King Of the Hammers sur Internet, mais qu’est ce qui se cache derrière ? C’est ce que je vais vous présenter.

Tout d’abord je vais vous expliquer un peu où se trouve la course.

Autour de Hammertown, à 200 km de Los Angeles environ, la ville qui est le camp de base du KOH, il y a … rien du tout. Tous les ans Hammertown est reconstruit, tentes, camping cars, tout arrive sur place sur un terrain vierge. C’est au milieu du désert. pas d’eau, pas d’électricité, pas de réseau pour les téléphones portables, encore moins de 4G.

Un grosse équipe de production vidéo et des moyens conséquents

Pour proposer au fans de l’Ultra4 du monde une retransmission live du King Of the Hammers, de l’Every Man Challenge, des courses UTV, motos et du Shoutout, il faut une grosse connexion satellite.

L’antenne se trouve sur le camion où se trouve la régie de télévision. Tout à côté se trouve un générateur diesel pour fournir l’électricité nécessaire à toutes les installations.

Ce camion est le véritable centre névralgique de toute l’opération. A l’intérieur, une équipe composée de 7 personnes avec à sa tête le réalisateur : Timothy Coyote Cote.

C’est lui qui dirige les équipes, et choisit ce qui est diffusé sur le live. Autour de lui des assistants vont gérer les cadreurs, les hélicoptères ainsi que les pilotes de drones et leur dire qui filmer sur quelle voiture se concentrer. Il a à ses cotés un PC qui lui donne les positions des véhicules sur la course.

L’équipe a devant les yeux tout un tas d’écrans avec en direct, ce que filment les cameramens. Timothy sélectionne la vidéo qu’il souhaite envoyer sur le live en fonction des événements sur la course, des pilotes en tête, etc. Des personnes de l’équipe sont chargées de créer des replay, des ralentis qui sont diffusés aussi dans le live sans oublier  les coupures de publicité.

Il y a dans les différents lieux de la course pas loin de 40 cadreurs dont 4 opérateurs de drones. Ils sont répartis dans le désert, dans les zones de franchissement telles que BackDoor, Chocolate Thunder, Jackhammer. Certains ont des postes fixes alors que d’autres sont mobiles et peuvent se déplacer en fonction des besoins. Cette année la chaîne de télévision NBC est aussi sur place pour réaliser 3 épisodes de 20 minutes sur le KOH.

En l’air on a aussi un ou deux hélicoptères qui eux aussi envoient avec une puissante antenne un flux vidéo en direct. Les hélicoptères se posent aussi régulièrement pour donner leurs « cassettes » à la production, afin de pouvoir faire des DVD plus tard.

Pour relier les cadreurs et envoyer les images au camion régie, une multitude de petites antennes sont installées près d’un mois avant la course un peu partout dans la Johnsson Valley.  Des relais sont implantés sur les hautes collines afin de transférer les flux vidéos sur des dizaines de miles à travers le désert. Ils sont nécessaires car la portée d’une antenne est de l’ordre de seulement 30 miles et que les faisceaux micro ondes ne traversent pas les reliefs. A noter que les cadreurs qui se déplacent ont avec eux une antenne mobile.

 

CATEGORIES
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR