D Mad Max mattracks

D Mad Max mattracks

Il y a peu on a pu voir sur le web une vidéo d’un engin à chenilles sur la neige, piloté par Ken Block. Cette fois ci pas besoin d’aller aux USA pour trouver ce qui nous intéresse. Direction Saint Pierre en Faucigny en Haute Savoie chez Eric Balleydier (http://www.balleydier4x4.com/).

isuzu_dmax_chenille-3107.jpg

Eric aime se fixer des défis et proposer des show cars atypiques. Vous aviez pu voir, il y a quelques années, dans votre magazine préféré un Hilux Big Foot (http://www.journaldu4x4.com/?Toyota-Hilux-Balleydier-4×4) mais cette année c’est sur un Dmax qu’il a souhaité faire une prépa différente car il lui a mis des chenilles !

D Mad Max

Logique pour la région vous allez me dire, quand on sait que plusieurs mois de l’année, la neige recouvre chemins et pâturages en altitude.

C’est donc un kit Mattracks composé de 4 chenilles qui viennent se mettre en lieu et place des roues, qui a été monté sur notre Isuzu. Ce kit existe en différentes versions aussi bien pour les 4×4, les engins de chantier ou les camions. Les chenilles pouvant être de différentes largeurs afin de prendre en compte le poids du véhicule.

ça laisse des traces !

isuzu_dmax_chenille-2919.jpg

isuzu_dmax_chenille-2913.jpg

isuzu_dmax_chenille-2921.jpg

Le principe est simple, on tombe les roues, il suffit ensuite de venir fixer l’axe des chenilles sur le moyeu. Par contre le kit provenant des usa il n’existe rien pour nos pauvres petits véhicules européens, il faut alors faire usiner 4 platines adaptations, un peu comme des élargisseurs de voies, afin de fixer l’entraxe européen sur les chenilles d’entraxe américaines. Les chenilles pour éviter qu’elles ne tournent sur elles-mêmes, ont besoin d’un point fixe. Ici le garage Balleydier, pour limiter les modifications du véhicule sur l’avant, s’est repris sous la rotule inférieure. Et pour l’arrière, il a créé un point fixe sur le châssis.

isuzu_dmax_chenille-2924.jpg

isuzu_dmax_chenille-2926.jpg

Les chenilles sont dotées d’une suspension en caoutchouc qui avec celle du Dmax, procure des débattements de plus de 20 cm. Par contre elles ont parfois tendance à venir frotter un peu sur les passages de roues quand elles prennent de l’angle en sautant ou en franchissant un obstacle. Cependant ceci sera vite réglé. Découpe du pare-chocs avant et petite découpe des ailes arrière.

isuzu_dmax_chenille-2955.jpg

isuzu_dmax_chenille-2966.jpg

Afin de ne pas trop surélever le véhicule, le garage n’a pas souhaité rajouter de kit de rehausse, ce qui permet de garder un centre de gravité assez bas et les cardans continuent de travailler avec un angle raisonnable.

isuzu_dmax_chenille-2930.jpg

isuzu_dmax_chenille-2932.jpg

Après les premiers essais, il s’est avéré que les chenilles mangeaient pas mal de puissance, une petite préparation moteur a permis de palllier ce petit souci. Un treuil a été rajouté parce qu' »un savoyard est toujours très prudent ou manque parfois de cerveau », ceci explique cela. En complément on trouve 50 m de corde. Notez que l’électronique a été shuntée, déconnexion de l’ABS et de l’ESP.

isuzu_dmax_chenille-3027.jpg

isuzu_dmax_chenille-2931.jpg

Deux grosses barres de LED et une déco ad hoc, histoire de faire concurrence aux dameuses la nuit pour se rendre au resto d’altitude !

isuzu_dmax_chenille-2939.jpg

isuzu_dmax_chenille-2987.jpg

Sur la neige, que dire sinon que ça passe dans toutes les conditions !

isuzu_dmax_chenille-3129.jpg

Ca donne envie d’aller se faire une super soirée au Chalet du Lac à la Clusaz par exemple !

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR