Dakar 2011, quel avenir ?

Dakar 2011, quel avenir ?

QUEL AVENIR POUR LE DAKAR ???

09/03/2010

Quel est l’avenir et le futur de la prochaine édition du Rallye Dakar ?

That is the question !

DAKAR_LAV_IGNE_Micro.jpg

Les jours et les heures sont actuellement surement très difficiles chez ASO (Amaury Sport Organisation) pour les responsables de l’épreuve et notamment pour son acteur Numéro 1 alias Etienne Lavigne.

Après deux superbes éditions en Amérique du sud à travers des paysages idylliques sur des parcours et des pistes magiques, les autorités locales semblaient désireuses de voir une fois encore au moins revenir le Dakar sur leurs terres en Argentine et aussi au Chili.

En janvier dernier lors d’une discussion à Buenos aires avec l’ami Etienne Lavigne, ce dernier nous avait confié ses hésitations quant à la destination du Dakar 2011. Hésitant entre un retour sur les terres Africaines mais au nord du côté de la Tunisie, de la Lybie et de l’Egypte, le traditionnel parcours qui des années durant a mené la caravane vers Dakar étant toujours sujet à problèmes…

Et bien sur en Algérie, au Niger mais aussi au Mali et en Mauritanie bien évidemment !

Oublié aussi l’éventualité d’un parcours beaucoup plus au sud à partir de l’Angola et traversant la Namibie pour finir en Afrique du sud, nous rappelant un certain Dakar dénommé … Paris Le Cap et remporté en 1992 par la Mitsubishi du tandem Hubert Auriol – Philippe Monet.

Gilbert Sabine, qui souhaitait donner un nouveau souffle à son épreuve, avait décidé de déplacer le lieu d’arrivée. Le Paris-Dakar s’était alors déjà transformé en un Paris-Le Cap, proposant aux pilotes un paysage à couper le souffle.

Restait alors la dernière solution, celle qui consistait à revenir pour une troisième année consécutive en Amérique du sud.

Hélas, patatras !

Le récent et dramatique tremblement de terre survenu au Chili va bien évidemment contrarier la réalisation de ce projet.

LE DAKAR 2011 DANS… LE BROUILLARD !!!

DAKAR_La_Serena_Brouillard.jpg

Alors, quid pour 2011 ?

Jusqu’à présent ASO, organisateur du Dakar n’a pas encore rendu fait connaitre son choix et sa décision sur le lieu où doit avoir lieu en 2011 la prochaine édition du Dakar.

Ce retard est dû aux facteurs multiples expliqués plus haut. Cette succession d’événements complique très sérieusement la vie d’Etienne Lavigne et d’ASO.

ASO et Etienne Lavigne qui devaient normalement communiquer le lieu retenu … fin janvier !!! Or nous sommes déjà en mars…

C’est dire si la tâche est des plus compliquées.

Pour ce qui est du parcours Sud américain, Il faut dire qu’au Chili, les centaines de morts et le tremblement de terre ont laissé le pays dans le chaos, avec des destructions massives de biens publics et privés, autant d’infrastructures officielles qui se retrouvent en ruine

Le pays va devoir faire face à un long et coûteux processus de reconstruction, de sorte qu’il lui sera très certainement impossible d’assurer les 7 millions d’euros qu’il allouait à ASO.

En Afrique, la situation est identique mais pour des raisons bien différentes !

la Libye pose problème. Après une période de rémission et d’amélioration des relations entre l’Europe occidentale et Tripoli, une nouvelle période de tension s’est fait jour.

Cette dernière fait suite à la récente décision des autorités Suisses, qui en interdisant la construction de minarets musulmans sur son territoire ont provoqués la colère de Kadhafi. Or Berne reste inflexible. En représailles à l’attitude des Suisses, Muammar Kadhafi, chef du gouvernement libyen, a déclaré la guerre sainte contre les États-Unis, et a même pris de lourdes, très lourdes mesures administratives en suspendant la délivrance des visas aux étrangers originaires de l’Espace Schengen, territoire ou se trouve la Suisse.

Si l’hypothèse du retour du Dakar sur le sol Africain semblait tenir la corde à l’arrivée de la dernière édition à Buenos aires, depuis cette possibilité à plus que du plomb dans l’aile…

Et pour être franc, il n’existe actuellement et probablement pour de longs mois, aucune possibilité de fouler le sol Lybien et par la même celui du tryptique Tunisie-Lybie-Egypte !!!

L’Amérique du sud posant problème, le projet Africain se révélant impossible et l’alternative Afrique du nord posant également problème, et étant exclu, alors quid ?

ASO vit des heures pesantes… Aucune des trois solutions semblant d’actualité !

Au Chili, la catastrophe naturelle a détruit une partie du pays. En Libye, la guerre diplomatique fait rage et le parcours traditionnel vers Dakar et le Sénégal ne peut pas être utilisé en raison des groupes de bandits armés qui demeurent – selon le Quai d’Orsay (Ministère Français des Affaires Étrangères) une réelle et permanente menace pour la sécurité de la caravane d’un éventuel Dakar.

Mais comme il faut absolument … dénicher et au plus vite un parcours, selon nos ‘’ bonnes ‘’ informations, nous avons ‘’ officieusement ‘’ appris qu’ASO travaille en coulisses et dans le plus grand secret sur un nouveau parcours en … Amérique du sud !

Et ce afin que le sort du Dakar 2011 soit sur de bons rails.

De qui s’agit – t’il ?

… De repartir la bas et de construire un parcours reliant l’Argentine au … Brésil !

Pour l’heure, cette éventualité est réellement dans les tuyaux

Contacté ASO ne nous a pas répondu ! Mais ce silence est logique et plein de bon sens.

Chez les professionnels, on ne met JAMAIS, la charrue … avant les bœufs !!!

Gilles Gaignault CATEGORIES

Share This
X
X