Essai Evoque Range Rover

Essai Evoque Range Rover

Essai Evoque Range Rover

J’aurais pas du l’essayer

Voilà c’est fait Land Rover vient de sortir son Range Rover Evoque il y a moins de 3 semaines et j’ai l’engin devant moi. Je prends précipitamment les clés de peur peut être qu’on ne me les reprenne.

piste range rover evoque

Je monte dans la voiture et je pousse illico le bouton Start. Je salue celui qui vient de me confier le Range Evoque d’un bref hochement de tête. Je tourne la molette de sélection des vitesses sur Drive, j’accélère, je quitte précipitamment la concession et c’est parti.

console-4.jpg

J’aurais pas du l’essayer

Premier contact, premiers tours de roues. A peine eu le temps de regarder l’intérieur. Envie de rouler, de sortir de ces zones industrielles de la région parisienne et de retrouver des routes désencombrées de la province française.

Test du range evoque

Je prends conscience de ce qui m’entoure. L’intérieur se précise, mon regard tour à tour détaille l’habitacle. Les compteurs modernes mais pas tape à l’oeil.

porte-3.jpg

Le cuir au grain fin de couleur lie de vin de la partie supérieure du tableau de bord, les surpiqures, bordé par en dessous par un insert en aluminium puis à nouveau la présence du cuir dans un ton crème du plus noble effet que l’on retrouve aussi sur les sièges très confortables.

volant-range-evoque.jpg

Le design et les lignes élégantes, les matériaux sélectionnés avec soin, les petites attentions telles que le volant et les sièges chauffants ainsi que la touche de modernité absolue avec le choix des ambiances lumineuses intérieures, tout ici dans l’Evoque participe d’un jeu de séduction.

intérieur range evoque

J’aurais pas du l’essayer

Je n’écoute plus le monologue du GPS et je me laisse aller au gré du ruban d’asphalte qui défile sous les roues de l’Evoque. Insensible au monde extérieur, il ne reste que le plaisir de rouler.

facade.jpg

La molette passe en mode Sport et nous voila l’Evoque et moi enroulant les virages et jouant des palettes pour monter et descendre les rapports de la boîte de vitesse.

moteur-evoque.jpg

Même si le moteur 2.2 diesel de l’Evoque développant selon les versions que 150 ou 190 chevaux n’est pas un sportif de haut niveau, le plaisir de conduite est réel et l’Evoque plus agile qu’il n’y parait.

Essai range evoque

Plus de 600 km pour mon essai m’ont convaincu de la polyvalence routière de l’engin. Seul bémol, l’utilisation de la molette en ville pour faire un créneau ça n’est pas l’idéal mais ce n’est qu’un détail.

J’aurais pas du l’essayer

J’ai voulu attendre pour juger de la ligne de l’Evoque. Au garage j’ai juste jeté un coup d’oeil furtivement mais pas plus. Je voulais me réserver pour cet instant où j’allais le regarder dans les yeux. Faire en sorte de me mettre en condition avant le face à face ultime.

photo range rover evoque

Choisir le décor, la lumière, bref mettre l’Evoque en scène devant l’objectif de mon Nikon et petit à petit l’amener à se dévoiler, à montrer ses lignes épurées qui jouent avec le soleil couchant. Le positionner afin de mettre en valeur son profil. Maintenant le point de non retour est atteint.

Photo range evoque

J’aurais pas du l’essayer.

Dernière épreuve, dernière étape incontournable pour être digne du journaldu4x4, l’épreuve off road et la non plus l’Evoque 4×4 n’a pas démérité, sur un terrain détrempé, glissant à souhait j’ai eu beau le torturer, le mettre en vrac peu lui importait, il est passé.

range evoque dans la boue

Haletant après plus d’une heure d’essai sur cette piste de la Ferté Gaucher je finis par me garer. N’est il pas beau ainsi couvert de boue.

range evoque en tout terrain

evoque-.jpg

Le contraste de cette terre accrochée sur sa carrosserie et sa sellerie cuir n’est il pas troublant ?

sale-propre.jpg

Nouveau range evoque

evoquesaintjeandesvignes.jpg

J’aurais pas du l’essayer.

Alors pour finir et en ce qui concerne les détails insignifiants qui je suis sûr ne vous intéressent pas tels que la contenance du coffre, l’espace entre les passagers arrière, je ne vous ferai pas l’affront de vous en parler. Quel intérêt.

L’intérêt justement parlons en, c’est l’EVOQUE et c’est tout, pourquoi se poser des questions métaphysiques alors que la réponse se fait jour juste en le regardant. Soit on le veut … soit on le veut et c’est tout

J’aurais pas du l’essayer.

Car moi aussi maintenant je le veux …


Les détails « annexes »

SD4 2.2L auto 4WD
Hauteur mm 1635
Largeur mm 1965
Longueur mm 4355 / 4365 Version Dynamique
Empattement mm 2660
Diamètre de braquage en mètres 11.3
Coefficient de résistance à l’air Cd) 0.35
Poids à vide en kg 1715
Suspensions Avant Bras infèrieur de suspension Macpherson et bras antiroulis Bras
Suspensions Arrière Suspensions assemblées avec des liens latéraux et longitudinaux et barre anti roulis
Freins Freins à disques ventilés à l’avant 300mm / Freins à diques à l’arriere 302mm
Conduite Direction assistée électronique
Transmission 4 Roues motrices avec differentiel arrière électronique Haldex
Type Moteur 4 cylindres en ligne, position transversale, 16 soupapes turbo diesel, injection common rail
Cylindrée cc 2179
Alésage / Course mm 85 / 96
Taux de Compression 15.8
Puissance Ch (kW) 190 (140)
Couple Nm 420
Consommation Essence EU5 urbain/ extra urbain/ mixte L/100km (mpg) 7.9 (35.8) / 5.7 (49.6) / 6.5 (43.5)
Emissions EU5
Rejet de CO2 g/km mode mixte 174
Transmission Aisin AW F21 6 vitesses auto
Réservoir en litres 60
Autonomie (km) 890
0-100 kmh 8.5
Vitesse Maximale (sur circuit) 195

coffre de range rover evoque

jantes-3.jpg

phare-evoque.jpg

toit-panoramique.jpg

evoque-lavage.jpg

evoque-range-wsr.jpg

evoque range rover en 4x4

range-evoque-essai-2.jpg

range-evoque-essai.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X