EUROTRIAL SPAIN 2018

EUROTRIAL SPAIN 2018

EUROTRIAL SPAIN 2018
L’ENFER EST DANS LES ROCHERS !!

La petite ville de Sorribos de Alba, qui appartient à la commune de La Robla (León, Espagne) a accueilli du 26 au 29 juillet derniers la plus importante compétition de Trial 4×4 d’Europe, l’Eurotrial Spain 2018, organisée par C.D. Hommer Team 4×4 et contrôlée par le comité international de l’Eurotrial.

Pour pouvoir mener à bien une tâche aussi dure, de nombreuses collaborations ont été nécessaires. Entre autres, il faut citer Santiago Dorado, maire de La Robla, Javier Suarez président de l’association des voisins de Sorribos de Alba, et Diego Álvarez président du circuit de Llanos. Tout ceci avec l’aide d’excellents sponsors officiels comme les internationaux Euro4x4parts, les nationaux Mas 4×4 et Cheauto, et les locaux Grupo Romerías et Neuocasion, sans oublier beaucoup d’autres collaborateurs locaux.

Plus de 100 participants

Près d’une centaine de véhicules venus de 14 pays se sont déplacés pour cette occasion, tous classifiés dans leurs championnats nationaux respectifs. Nous avons donc pu compter sur les meilleurs pilotes de Trial 4×4 de tout le continent, qui ont bagarré dur et sans trêve pour remporter ce prix tant attendu.

Pour mener à bien ce tour de force, Hommer Team 4×4 avait organisé, avec beaucoup d’efforts, un total de 21 zones réparties en 8 pour chaque journée et chaque catégorie, au lieu des 16 requises par le comité. Cela rendait les manches de samedi et dimanche totalement différentes. 75% des secteurs étaient formés par des rochers immenses et pointus, avec des montées et des descentes où il fallait avoir le cœur bien accroché, et qui ont littéralement terrorisé les équipages les moins expérimentés.

L’événement s’est déroulé sur 4 jours. Le jeudi a commencé par les vérifications qui ont été très strictes, pays par pays.

Vendredi, suite des vérifications pour pouvoir résoudre les différentes anomalies détectées la veille, et qui ont pu être réglées à 100%.

Ce même jour, ont eu lieu les entraînements et les équipages ont pu effectuer leur première prise de contact avec le terrain. Pour finaliser la journée, les organisateurs avaient prévu un show start spectaculaire dans le centre de la petite ville. Les véhicules devaient monter sur une rampe à la grande joie du public et du reste des équipages. Le tout, face à une grande scène placée par l’organisation, et animé par les présentateurs improvisés Angel Santos et Françoise Hollender d’Euro4x4parts, qui ont pris le relais en espagnol et en anglais.

La première manche débutait samedi à 8h00, avec une ponctualité britannique. Les équipes commençaient de suite à se rendre compte que le circuit était une affaire très sérieuse, au point que certains d’entre eux n’ont pas osé affronter certaines portes… Mais ne s’agit-il pas d’un championnat d’Europe ?

D’autres, par contre, ont de suite démontré pourquoi cette compétition réunit les meilleurs pilotes d’Europe, et ont affronté tous les secteurs techniques sans ciller, ils se sont vite distancés pour aller vers la tête du classement, ce fut le cas de Markus Brügger en catégorie Origine. Les équipes italiennes faisaient de même en catégorie Standard. En Modified, trois équipages égalisaient à 130 points chacun, fait assez rare, et en Promod (Promodified) Sven Schmidt et Bjorn Micalsen se livraient à une dure bataille. En catégorie Protos, l’espagnol Sergio Mirallas, champion 2017, et la légende suédoise trois fois champion d’Europe Lars Dahl égalisaient également à tout juste 172 points au grand étonnement de l’organisateur, Sergio Mirallas, qui malgré la lourde charge de l’organisation arrivait à garder toute sa concentration. Ils étaient suivis à 3 points près par l’anglais Lee Pritchard qui s’est révélé être la surprise de cette édition, et juste derrière lui le jeune italien Yuri Fattori devant le tchèque Bhoda Nowy, champion à deux reprises précédemment.

Dimanche, sur un circuit complètement rénové et avec l’abandon de très peu d’équipes, la journée a débuté en retard dû à l’étrange disparition des feuilles de qualification, qui ont dû être refaites. Après cet inconvénient, la journée s’est déroulée en compagnie de milliers de fans qui se sont déplacés pour assister sur place à ce merveilleux spectacle. Les rochers ont été, de nouveau, l’acteur principal. Leur difficulté a été décisive pour réorganiser le classement où finalement le tchèque Markus Brügger s’est imposé en catégorie Origine. Même chose pour les italiens Francesco Piana et Giovanni Piana qui remportent le titre en catégorie Standard. Victoire pour les allemands Jan Pappers et Johannes Pappers en catégorie Modified, et en Promodified pour le norvégien Bjorn Micalsen qui s’est montré intraitable. Finalement, dans la catégorie reine Protos, le suédois Lars Dahl imposait de nouveau sa loi pour continuer avec la légende et obtenir son 4e titre européen suivi à une certaine distance par l’anglais Lee Pritchard. Pour Sergio Mirallas, champion 2017, la lourde charge de l’organisation a finalement eu raison de sa concentration, il subissait en plus une petite mais fatale panne mécanique qui l’éloignait définitivement de la tête du classement.

Le soir même, se tenait la remise de prix suivie par la fête de fraternité où tous les pilotes ont eu l’occasion de partager leurs expériences et de se dire au revoir pour se retrouver lors de la prochaine compétition Eurotrial Finlande 2018. À ne surtout pas manquer !

CATEGORIES
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR