Expédition Cape to Cape c’est parti

Expédition Cape to Cape c’est parti

L’expédition Cape To Cape est partie le 1er mars du Cap Nord en Norvège. Direction : le Sud !

Après des mois et des mois de préparation, les véhicules Renault Trucks et les membres de l’expédition Cape To Cape qui relie le Cap Nord (Norvège) au Cap de Bonne-Espérance (Afrique du Sud) sont partis le 1er mars. Au programme des premières étapes : la traversée dans le vent et le froid des magnifiques fjords de la Norvège.

Il est 13h30 ce dimanche 1er mars lorsque les quatre Kerax et les six Sherpa Renault Trucks partent du point le plus au nord du continent européen. L’émotion est forte pour l’ensemble des pilotes et pour l’entreprise Renault Trucks qui travaillent sur le projet depuis de longs mois. Ce n’est pas tous les jours qu’un GPS affiche les coordonnées 71°10’21’’ de latitude nord !

sherpa-cape-to-cape1.jpg

Fidèle à sa réputation, le Cap Nord, situé sur l’île de Mageroya accueille ses hôtes de passage par de la neige, un vent glacial et une température de -20°. Une fois là-haut, il n’y a pas d’autre choix que de mettre le cap vers le sud et c’est sans se faire prier que toute l’armada s’y soumet !

Sur la route, les salariés de Renault Trucks ont droit à une infinité de nuances dans le relief et les paysages. L’itinéraire, parfois étroit et très souvent verglacé, passe au pied de massifs montagneux, parfois en empruntant des tunnels creusés dans la roche.

Longeant les hautes falaises, Sherpas et Kerax arrivent à Honningsvag, un port de pêche norvégien, niché dans un fjord étroit. Utilisé comme base retranchée par les Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale, il a ensuite accueilli les bateaux plus pacifiques des pêcheurs du coin, qui sont ainsi protégés des tempêtes. C’est que sur les côtes déchiquetées du nord-est de la Norvège, le vent peut être particulièrement violent.

sherpa-cape-to-cape2.jpg

L’ensemble des pilotes de l’équipe Cape to Cape n’était pas peu fier de ces premiers tours de roues et s’engage avec sérénité pour la prochaine étape : la découverte de la Russie.

L’expédition Cape To Cape sur la (dure) route des tsars

Deux jours à peine après le départ, les choses sérieuses commencent pour les aventuriers de Cape To Cape ! Après une sortie de route sans gravité d’un Sherpa, l’équipe a découvert le folklore russe dès la frontière : seize heures d’attente ! Heureusement, la solidarité au sein du groupe a été exemplaire et l’accueil chaleureux.

kerax-cape-to-cape1.jpg

Piégeuse et le plus souvent verglacée, la route entre Neiden (en Norvège) et la frontière russe ne pardonne aucune erreur. Un des pilotes de Sherpa en a fait les frais et a fait une petite sortie de la route sans gravité pour lui et ses passagers. Et dans ces cas-là, il est toujours bon d’avoir un Kerax près de soi ! Grâce à ses capacités hors-pairs et la solidarité de l’équipe, le Sherpa est sorti de son mauvais pas en quelques minutes et remis dans le droit chemin.

kerax-cape-to-cape2.jpg

Le plus dur restait à venir : le passage de la frontière russe et les tracasseries qui vont avec. Pendant seize heures, l’équipe a subi les contrôles de visas et de véhicules. Le tout dans une ambiance malgré tout, bon enfant, les douaniers se faisant photographier devant les véhicules ! Il n’en reste pas moins qu’au fil des heures, les nerfs sont soumis à rude épreuve. Alors, on se serre les coudes. Gurvan a l’idée de fabriquer une balle avec un peu de ruban adhésif et invente le « foot sur glace » ! A deux heures du matin, la barrière se lève enfin…jusqu’au premier check-point dix kilomètres plus loin. Tout cela et l’immense ville industrielle et sans charme de Mourmansk nous rappelle que l’ex-empire soviétique n’est pas si loin que ça.

sherpa-cape-to-cape3.jpg

Mais à défaut d’attirer les tour-operators, les habitants de Mourmansk offrent une hospitalité sans borne. La caravane est accueillie par des applaudissements et par un engouement populaire qui fait chaud au cœur. En nous voyant arriver, petits et grands sortent en un clin d’œil leur appareils photos ou leur portable pour se faire photographier à côté de nos véhicules. Espérons que les habitants de Saint Petersburg, prochaine étape nous réserve le même accueil !

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR