HDJ80 de course préparé par Dream Team Car

HDJ80 de course préparé par Dream Team Car

Chez Dream Team Car, fameux préparateur situé à Martigues, les Toyota, on connaît bien. Que ce soient les séries 4, les HDJ80, HDJ100 et autres VDJ200, tous ces modèles sont déjà passés dans l’atelier 4×4 pour être préparés.

Les tout terrains sont modifiés pour le raid, la balade, les vacances, équipés de cellules Azalaï, ou, comme c’est dans le cas qui nous intéresse, ils sont faits pour faire de la compétition !

morocco desert challenge la plage blanche

morocco desert challenge la plage blanche

Sur les pistes du MOROCCO DESERT CHALLENGE 2019

Sur les pistes du MOROCCO DESERT CHALLENGE 2019

Un HDJ 80 au Morocco Desert Challenge

Bruno Bastide et Didier Chaudat ont donc pris le volant vers Agadir pour prendre le départ du Morocco Desert Challenge 2019. Mais avant les 2400 km de course, la voiture a fait un séjour au garage Dream Team Car. pour cette 11 édition, le Morocco Desert Challenge a battu tous ses records de participants, et à quelques véhicules près, il devenait le plus gros rallye au monde devant le Dakar. Le niveau des pilotes et des véhicules a été particulièrement relevé en 2019 et il en a été de même pour les étapes qui ont été corsées par rapport à l’année dernière. Corsées mais variées, en effet le rallye prend le départ sur la Plage Blanche, avant une petite incursion au sud dans le Sahara Marocain, avant de filer à l’est et les dunes pour enfin remonter vers Oujda et la Méditerranée.

Faire une voiture de course, c’est compliqué et cela nécessite un vrai savoir faire. Les équipes de mécanos à Martigues ont vu suffisamment de véhicules pour assurer un tel chantier. Au passage, on peut se souvenir que Sébastien, le boss de DTC, a lui aussi participé à plusieurs rallyes en compagnie de Manu d’Adonis Technology.

Préparation HDJ80 course

Partir en rallye raid avec un véhicule de série sans modifications, c’est un pari quasi impossible. C’est pourquoi notre vaillant HDJ80 a tout d’abord été décaissé. Une fois à poil, l’équipe de DTC a renforcé le châssis et le corps de pont avant. Le châssis a été sablé puis passé à l’époxy blanc ainsi que les ponts et les tirants et diverses parties. Ensuite il a fallu intervenir sur la suspension. Elle a été doublée. Pour ce faire, il y a un gros travail d’adaptation et de création des nouveaux ancrages. Des points d’arrimage ont été prévus sur le châssis pour pouvoir utiliser le cric hydraulique ARB Jack.

Le pont avant est neuf (nez de pont avec différentiel et blocage, demi-arbres, joints homocinétiques, mains meneuses, roulements de roues, roulements de pivots et joints de bols, fusée…) et l’arrière a été refait à neuf (couple conique, roulements de nez de pont, roulements de roues, garnitures de freins à main, étriers …). La barre de direction et celle de liaison sont des modèles renforcés de chez N4 Offroad.

Pour les amortisseurs (x8), le choix s’est porté sur une marque bien connue en compétition : Reiger. Les ressorts, eux, sont des King Springs. Des sangles permettent de limiter les débattements en extension, pour éviter d’arracher toute la suspension lors des sauts ou dans les dunes.

Beaucoup de pièces neuves ont été mises en remplacement de celle déjà présentes : silentblocs de caisse, de tirants, d’amortisseurs, barre stab, durits neuves, radiateur afrique à gros volume.

Le fameux 6 cylindres en ligne de 4.2l de cylindrée a été entièrement révisé : vidange, distribution, pompe à eau, courroies. Pour lui donner encore plus de souffle, un turbo à roulements céramique a été installé. Je l’ai conduit et je peux vous dire qu’il respire bien le gros bébé. Pour la boîte de vitesse, l’embrayage a été changé par un kit embrayage renforcé en provenance de Xtrem Clutch.

Le véhicule reçoit évidemment un arceau compétition ainsi que des sièges baquets avec des harnais 6 points.

Pour finir, des aménagements ont été prévus  pour loger du matériel et des pièces.

Le HDJ 80 s’est bien comporté sur les pistes, dans les dunes et dans les rocailles. Preuve en est, les deux compères finissent à la 27 ème place en catégorie auto / buggy sur 47 inscrits. Un milieu de tableau fort honorable quand on sait que la majorité des équipes qui les devancent, courent sur des buggy de type MD Optimus, Bowler et autres Overdrive !

Bruno Bastide Didier Chaudat à l'arrivée du morocco desert challenge

Bruno Bastide Didier Chaudat à l’arrivée du morocco desert challenge

moteur HDJ 80 4.2l 6 cylindres 1HDT

moteur HDJ 80 4.2l 6 cylindres 1HDT

Arceau compétition

Arceau compétition

l'aménagement du coffre du HDJ 80

l’aménagement du coffre du HDJ 80

sièges baquets et harnais pour notre HDJ80

sièges baquets et harnais pour notre HDJ80

plaque à sable et roues de secours du HDJ80

plaque à sable et roues de secours du HDJ80

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR