HZJ 78 le 4×4 des Bourlingueurs

HZJ 78 le 4×4 des Bourlingueurs

la préparation 4x4 du toyota hzj 78 , la fidèle monture des bourlingueurs (gwen et marc) en partance pour un périple aux Amérique du sud au nord

EN COURS DE REDACTION

Lors de mes pérégrination sur internet il y a de nombreuses années déjà, j’avais découvert ce drôle d’animal HZJ 78, surnommé OUTBACK,qui paraissait un peu trapu et lourdaud, mais ô combien séduisant, d’autant plus que les cornacs qui l’utilisaient comme bête de somme eux aussi étaient très sympathiques.

Apparaissant et disparaissant de son milieu naturel d’origine en région parisienne, suivre à la trace cet étonnant Toyotus Outbackus Baroudus ne fût pas aisé.

Mais dernièrement lors d’une chasse photographique quelle ne fût pas ma stupeur de le croiser au détour d’un chemin.

bourlingueurs-001.jpg

Cachons nous….

bourlingueurs-002.jpg

Soyons prudent et ne l’effrayons pas…

Apparemment peu gêné par ma présence, l’animal s’approche, et parait en confiance…

bourlingueurs-003.jpg

C’est vrai qu’il en a vu des vertes et des pas mures, après ses plus de 200 000 km de pistes à travers le monde.

Trêve de pitrerie, le temps de déjeuner avec les Bourlingueurs Gwen et Marc (www.bourlingueurs.com), et je vous raconte la suite.

bourlingueurs-004.jpg


Ah qu’il est bon de reprendre des forces avec un repas préparé maison et un petit rosé bien frais (consommer avec modération, tout comme la Vodka que Gwen apprécie peu – voir leur DVD et vous comprendrez à quoi je fais référence).

Grands voyageurs devant l’éternel ce couple avait eu l’occasion de tester en location le Toyota HZJ 78 en Afrique du Sud et en Australie, alors quand il a fallu faire un choix de 4×4, entre le Land Rover Defender 110 et le Toyota, ils eurent vite décidé pour la fiabilité, la simplicité et le cpoté rustique du Toy (il faut dire que comme il est écrit sur leur site « compte tenu des faibles connaissances en mécanique de Marc, il valait mieux opter pour Toyota, réputé pour sa solidité et sa fiabilité ! » le critère de simplicité était primordial).

Ce 4×4 est pour eux un moyen de transport avant tout comme aurait pu être le vélo, le scooter ou tout autre engin, cependant ils reconnaissent bien volontier que le 4×4 est ce qui leur correspond le mieux pour voyager à travers le monde.

La préparation du 4×4 est simple, efficace et bien pensée. On est loin des préparations tapes à l’œil, ici la sobriété reste de rigueur.

L’aménagement intérieur conçu pour le raid a été fait par un menuisier en contreplaqué marine.

bourlingueurs-006.jpg

La benne dispose de nombreux coffres de rangement, de tiroirs, d’un emplacement pour le frigo de raid Engel.

Notez qu’il est possible d’y prendre ses repas, des coffres latéraux faisant office de petits bancs.

bourlingueurs-007.jpg

bourlingueurs-008.jpg

En mettant en place différentes planches maintenues par des velcro (ce qui empêche aussi les bruits de frottement et autres claquements sur la piste – une très bonne astuce à mon sens) nos deux bourlingueurs peuvent dormir dans le 4×4 quand le temps ne permet pas de se servir de la tente de toit Eezi Awn ou qu’il fait trop froid.

bourlingueurs-005.jpg

Ci dessous la tente de toit Eezi Own dépliée (lors d’un voyage au Portugal).

portugal03.jpg

Note : toutes les photo non siglées journaldu4x4.com ont été réalisées par les Bourlingueurs

bourlingueurs-010.jpg

Le gros avantage de la tente de toit portefeuille par rapport aux autres tentes en fibre, c’est qu’elle laisse libre la moitié de la galerie Munier, Marc a donc pu en profiter pour boulonner deux cantines en aluminium Alutec et les deux plaques de désensablement plus une pelle sur le côté.

bourlingueurs-014.jpg

Dernièrement lors de la révision complète du toyota (chez Technoraid) et en prévision des hivers de leur prochain voyage, entre Ushuaïa et Alaska qui leur prendra près de deux ans, ils ont fait installer un chauffage EBERSPACHER avec un radiateur soufflant à l’arrière du 4×4.

bourlingueurs-009.jpg

Ce chauffage gazole greffé sur le circuit de liquide de refroidissement du Toyota se réchauffe lorsque le moteur fonctionne mais aussi à l’arrêt, et dans ce cas il commence déjà à assurer le chauffage de l’habitacle puis réchauffe le circuit moteur ce qui aide au démarrage lors de très basses températures.

bourlingueurs-013.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR