ITALIAN NATIONAL 2001 (par {°J°} )

ITALIAN NATIONAL 2001 (par {°J°} )

Pari un peut fou que celui d’organiser un rassemblement de land le week-end du 14 juillet dans les Alpes italiennes, sans imposer d’inscription préalable… et ce sont pas moins de 650 lands qui ont participés à la manifestation…

Un peu fou aussi notre participation en partant le soir après le travail, nous avons passé la douane du Petit Saint Bernard à 2 heures du mat, où nous attendaient … les carabiniers, qui nous on fait un contrôle en règles de nos papiers, je réaliserais bien plus tard qu’ils vérifiaient simplement que nous ne sommes pas fichés en tant que manifestant anti-mondialisation.

Nous sommes arrivés au bivouac vers 4 heures du matin, et déjà on pouvait penser que les lands étaient nombreux, et ce fut confirmer en se levant le matin…… des lands partout, n’ayant jamais participer au Billing, je n’en avais jamais vu autant a la fois, un vrai plaisir.

Le bivouac se tenait sur un parking goudronné, sympathique si on a une caravane ou si l’on dort dans le land, mais moins évident pour monter une tente.

Apres avoir réglé la (très) modique cotisation de participation, nous nous lançons à l’assaut des road book sur des pistes … interdites à la circulation….

Mais le club italien a su négocier des autorisations spéciales pour la manifestation, et les obtiennent chaque année, ce qui montre que nous savons nous tenir, et qu’il n’y a pas eu à déplorer de dégradations liées à notre passage. Cependant les différentes administrations italiennes utilisant des lands étaient présentes, : Carabiniers, Pompiers, Eau et Forêt…. Tous ont veillés au grain, tout en participant à la manifestation.
Rouler entre 2000 et 3000 mètres d’altitude ne va pas sans poser quelques soucis aux moteurs, et les propriétaires de moteurs essence (V8 y compris) n’ont pas échappé à une petite séance réglage afin d’éviter de noyer leur moteur.

Quant aux diesels, sous 2000 tours/minute, plus grand chose à donner hormis un superbe panache noir, au-delà le turbo compensant pas mal, on retrouve presque son land de tous les jours.

Peut ou pas de difficultés techniques, les freelander italiens ont suivi la balade sans problème, d’autres freelander, ont jeté l’éponge peut après le départ, faute de boite courte, et n’ayant pas été réglé pour cette altitude, les côtes devenaient très dures, et on était très loin des hauteurs maxi que nous allions rencontrer.

Quelques zones de franchissement avaient été aménagées à la pelle en altitudes, mais rien de cassant, un land en pane par la, je ne vois guère que l’hélicoptère pour le ramener au garage, car impossible de le remorquer dans de telles conditions.

L’organisation avait balisé une partie des chemins en plus des road book afin d’éviter toute sortie des pistes autorisées, et au sommet des pentes on pouvait lire  » insère HDC  » avertissement destiné surtout au propriétaires de frees, mais ayant le mérite de prévenir tout le monde de l’importance de la pente qui suivait.

Voilà, et comme je ne peux pas décrire les paysage fantastiques que nous y avons vus, je laisse la place aux photos.

1-3.jpg

002-2.jpg

003.jpg

004.jpg

005-2.jpg

006.jpg

007.jpg

008.jpg

009.jpg

010.jpg

011.jpg

012.jpg

013.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X