Jeep Rubicon 100 % 4×4

Jeep Rubicon 100 % 4×4

Sorti en 2007 le Rubicon reste dans la lignée des vrais franchisseurs de chez Jeep. Du « vrai » 4×4 comme on les aime, habile en tout terrain et fait pour le off road.

rubicon-jeep.jpg

jeep-rubicon.jpg

La Jeep, fidèle à sa réputation, a de réelles aptitudes en off road. Il faut dire que déjà sur le papier, les débattements, les blocages avant / arrière, la barre stabilisatrice déconnectable et les vitesses courtes avec un rapport de 4 sont plus que prometteurs.

jeep-rubicon-test.jpg


Publicité


Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cet essai et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord le Rubicon est beau, il a de l’allure, il fait robuste, costaud, un 4×4 « de mec » , pardonnez moi l’expression. Jeep reste fidèle à la ligne Jeep US des années 40, bravo belle réussite 10/10. Là où beaucoup de constructeurs n’osent que produire des SUV Jeep se démarque avec ce pur 4×4.

rubicon-web-100.jpg

ci dessous les blocage avant et arrière sont enclenchés et l ESP désactivé (voyants au tableau de bord)

tableau-bord.jpg


Publicité


L’intérieur quant à lui est … sobre, un peu austère, il reste des progrès à faire dans ce domaine. Même si je ne suis pas un fou furieux du tableau de bord façon cockpit d’Airbus, Jeep aurait pu faire un effort, les plastiques auraient mérité une meilleure qualité, les finitions sont à l’américaine, les rangements pas assez nombreux, bref, mention « peut mieux faire »…. mais ce n’est pas en fonction de ces détails que l’on s’offre une Jeep.

Par contre l’arceau recouvert de mousse est du plus bel effet. Une fois débâché quelle allure.

rubicon-toit-ouvrant.jpg

Le toit rigide au dessus du conducteur et du passager avant se démonte en deux parties. En mois d’une minute vous pouvez rouler les cheveux au vent, par contre les deux morceaux prennent pas mal de place dans le coffre et se baladent, rien n’est prévu pour les arrimer, dommage. Le hard top arrière est aussi démontable (option) transformant le Rubicon en cabriolet.

Les sièges sont confortables pour un usage routier, mais ne maintiennent suffisamment en tout terrain le dos et les fesses.

rubicon-jeep-interieur.jpg

Mais car il y a un mais :

là vous vous dites « qu’est ce qu’il raconte ??? Au début du reportage il nous disait qu’il avait apprécié cette Jeep…. »

Et vous avez raison j’ai bien dit ça et je le redis.

Pour l’utilisateur lambda, le Rubicon a des défauts mais ce sont ces défauts qui vont nous plaire à nous autre « quaquatreux » pratiquant le off road, la balade, le raid… ces défauts font le charme du Rubicon, on a envie de au premier coup d’oeil de sauter dedans et d’abandonner le bitume pour le premier chemin de terre que l’on va croiser. La simple flaque d’eau nous invite à y précipiter tes crampons, le petit bourbier nous fait de l ‘oeil. Et n’est t’il pas encore plus joli avec ces traces de boues ? C’est avant tout un 4×4 pour les amoureux de 4×4, ce Rubicon n’est pas une voiture de compromis.

Voilà pourquoi j’adore cette voiture, son côté brut, ses défauts qui se transforment en qualité, pas d’esbroufe, ce 4×4 est franc du collier, il vous propose de découvrir de grands espaces, de voyager. A vous de saisir l’occasion.

planchedebord.jpg

Le coffre est en parti occupé par la capote qui se déplie, une fois le hard top arrière démonté .

coffre-jeep-rubicon.jpg

Petit bémol sur la motorisation, les 177 CV du bloc moteur accouplés à la boite auto m’ont paru un peu « faibles ». Pour les reprises et le confort de conduite j’aurais apprécié un peu plus de watts (voir en bas de page la note concernant l optimisation du 2.8 CRD)

rubicon.jpg

La balade en Jeep, que du bonheur.

rubicon-ble.jpg

Il est possible d’optimiser le 2.8 CRD avec un boitier électronique . Artechnology propose un kit boitier apportant + 30 CV et + 6 mkg, en augmentant la pression d’injection sans augmenter la pression de turbo. Gain de 2s au 1000 m et 2s aussi de gagnées entre 80km/h et 120 km/h

jantes-pneu-jeep-rubicon.jpg

Jeep Wrangler CRD Rubicon

 Moteur : 4 cylindres en ligne Turbo à géométrie variable

 Cylindrée 2777 cc

 Compression 17.5

 Puissance 177 ch à 3800 tr/min

 Couple 40.8 mkg à 2000 tr/min

 Boite de vitesses Auto 5 rapports

 Réducteur Série (4.00)

 Puissance fiscale 12 cv

 Transmission 4×4 enclenchable

 Pont avant avec Blocage

 Pont arrière Blocable

 Antipatinage Serie

 ESP Serie

 Longueur 4 22 cm

 Largeur 1 87 cm

 Hauteur 1 84 cm

 Garde au sol 256 mm

 Angle d’attaque 37°

 Angle central 21°

 Angle de sortie 24°

 Suspensions avant Essieu rigide, ressorts

 Suspensions arrière Essieu rigide, ressorts

 Freins avant Disques ventilés

 Freins arrière Disques

 ABS Serie

 Pneus 255/75 SR17

 Reservoir 72 L

 Emissions de CO2 255 g/km

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X