Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi by Indian Cars

Un Hemi qui vous veut du bien…

Qui aurait parié, il y a quelque année encore sur cette intégration de Jeep au sein du groupe Fiat ?… Alors, comme tout semble encore possible sur la planète automobile, pourquoi ne pas imaginer un V8 dans la Wrangler ? Si la tendance pétrolière à la hausse voudrait qu’on se calme, de fervents Jeeper osent encore braver le politiquement correct au nom de la passion. C’est une nouvelle fois chez Indian cars que la nouvelle JK, fleuron de la marque, s’offre le très confidentiel kit 6,1L V8 Hemi. L’archétype du 4×4 de plage habité par un monstre de 400 ch ? Un sacré tempérament comparé au seul modèle essence de la gamme. Si la Wrangler 3,6L V6 qui affiche pourtant plus de 200 ch aura bien du mal à se sortir indemne de ce comparatif performances, elle s’impose comme la base de la préparation de sa sœur “bodybuildé“. Attention Kick down sur circuit fermé…

Le goût de l’Amérique ? C’est bien ce que l’on trouve en entrant chez Indian cars.

Lorsque comme David Dalet, le patron d’Indian cars, on a changé de vie pour faire de sa passion pour les Jeep un métier, on attire immanquablement d’autres adorateurs du concept né avec la mythique Willys. C’est ainsi que depuis bientôt dix ans, quelques belles réalisations sur base des productions de Tolédo sorti de l’atelier de Coignières (78), ont eu l’effet de bombes. Oui, en France on sait faire aussi bien qu’aux Etats-Unis et ce n’est pas encore fini.

http://www.indiancars.fr/

Pour David Dalet, le patron d’Indian cars, quelle que soit la version, le plaisir de conduite offert par les nouvelles JK est la raison essentielle de son grand retour sur nos routes et pistes. Sous le capot, c’est ensuite une question de philosophie et d’utilisation propre à chaque Jeeper

Aujourd’hui, la tribu compte un nouveau totem et le temps est venu d’une nouvelle célébration toute païenne. En effet, grand chef David nous convit à chevaucher l’une des plus brave monture sauvage du moment ; Un Jeep Wrangler JK (Sahara de naissance) de 430 ch. Équipé du fabuleux 6,1L Hemi, il y aura bien de quoi faire… Hennir les chevaux du plaisir…Comme le chantait si bien le regretté Alain Bashung

Présentation de la Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

moteur de la Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

moteur de la Jeep Wrangler JK 6,1L Hemi

Présentation de la Jeep JK V6 version originale

Jeep JK V6 version originale

Jeep JK V6 version originale

Jeep JK V6 version originale

moteur 3.8l V6 de la Jeep JK V6 version originale

moteur 3.8l V6 de la Jeep JK V6 version originale

Sur base V6…

Mais avant de s’offrir cette chevauchée fantastique, il a fallu passer par l’atelier. C’est évidemment comme à l’accoutumé, à la demande d’un passionné, ami et client (c’est comme ça sous ce tipi) que ce projet débute. Plutôt que de changer sa Wrangler JK Sahara V6 qui compte déjà 3 ans de bons et loyaux services, notre adepte de la Jeep essence sinon rien souhaite passer au V8 Hemi. S’il n’est pas milliardaire, son calcul est réfléchi, mais si.

C’est ici sur la base d’un version 3,8L V6 Sahara (boîte automatique) classique que l’on peut espérer s’offrir le frisson du bloc Hemi 6,1L.

022JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

023JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Sa jeep est une auto plaisir et elle est payée depuis bien longtemps. Sa valeur d’occasion avoisine les 18 000 €. Une JK neuve Sahara (boîte automatique) V6 version Rubicon coûte aujourd’hui environ 34 000 €. Possédant la base requise (question d’électronique oblige), il peut s’offrir pour 35 000 € pose incluse, le kit V8 Hemi proposé par Indian cars. Vous l’avez deviné, pour le prix d’une Jeep neuve, il craque évidemment pour les 430 ch du V8. De quoi vraiment faire la différence face au modèle V6 et la dernière version de la JK diesel qui affiche aujourd’hui, elle aussi, 200 ch. Cette Jeep d’exception est déjà sur le pont.

Pas vraiment besoin d’un intérieur cuir, ni des sièges arrière sur cette JK d’exception. Quand on vous dit que c’est une question de choix du Jeeper…

025JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

026JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Passer au V8 hemi, n’est pas une mince affaire. Il faut l’expérience du Sioux, le savoir faire du Cherokee et la patience de l’Apache. L’ensemble bloc V6, boîtes, électronique, circuit de refroidissement est démonté. Sur de nouveau supports, le V8 Hemi et sa boîte (5 rapports cette fois), rentre au chausse pieds (tendre) et le nouveau faisceau électrique/ électronique prend place.

030JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Un radiateur de refroidissement aluminium ICR (Indian Cars Racing) est installé, alors que le filtre d’origine laisse place à un K&N qui débride l’admission d’air. Il en sera de même pour l’évacuation des gaz brûlés avec la pose d’ un échappement inox sur mesure signé Borla.

Vorace en flux divers et variés, le bloc Hemi impose un filtre à air K&N et un radiateur aluminium sur mesure ICR.

037JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

039JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

L’électronique embarquée mise à jour, il faut ensuite penser au moment où il faudra tirer sur les rênes afin de stopper le pur sang. Un kit plus performant Teraflex (disques et étriers 4 pistons) s’adapte en lieux et places des éléments d’origines.

Il est fortement recommandé de passer à des freins plus performants lorsque l’on héberge un Hemi sous le capot. Ici, un kit gros freins Teraflex comporte disques et étriers à la hauteur.

Si l’on conserve le pare chocs AEV de notre ex-V6, la nouvelle monte pneumatique faisant appel à des Mickey Thompson Baja MTZ en 35/ 12,5 R20 montés sur les magnifiques jantes Hutchinson double Beadlock, impose l’installation d’élargisseurs d’ailes Bushmaker.

Les élargisseurs d’aile sont indispensables lorsque l’on adopte les pneus Mickey Thompson Baja MTZ en 35/ 12,5 R20 sur les magnifiques jantes Hutchinson.

035JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

036JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Avant de monter ces bottes de sept lieux via des élargisseurs de voies (30mm), les suspensions qui devront suivre sans avoir le droit à la médiocrité, s’offrent un kit qui se compose de 4 amortisseurs Bilstein à bonbonnes accolées et de 4 ressorts ICR version HD semi- progressif.

amortisseurs Bilstein à bonbonnes

ressorts ICR version HD semi- progressif

En revanche, les pare chocs avant AEV, ses deux longues portées Hella et les élargisseurs d’ailes changent la donne par rapport à la ligne d’origine.

028JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

029JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

La Wrangler V8 Hemi ronronne déjà, rendez-vous sur le circuit Beltoise à Trappes (78), où nous attend la Jeep JK V6 étalon du jour.

Evitez les péages !

En ce haut lieu de l’activité automobile de la région Parisienne où se côtoient stagiaires en mal de points sur leurs permis de conduire et l’école de Pilotage passion riche de ses Porsche, Lamborghini et autres Viper (un comble !), on connaissait déjà l’ordre d’arrivée de notre “comparatif“ du jour. Seule l’ampleur des écarts restait une inconnue.

Carrosserie couleur blanche et jantes noires…Ce ne sont pas les seuls points communs entre cette Lamborghini et notre Jeep ; Il y a du monde sous le capot !

Avec les plus de 400 ch du Hemi face aux 200 ch du V6, les dés étaient pipés d’entrée de jeu sur le papier. Mais, si sur le terrain (pardon, la piste), la JK 3,8L V6 céda de précieuses secondes sans pour autant être ridicule, ce fut vraiment côté sensations que l’écart se fit abyssal.

Boîte automatique et kick down…Le compte-tours s’envole !

Si par exemple sur un 1 000m départ arrêté on note un écart d’un peu plus de 5 secondes très honorable, Le 0 à 100 km/h atteint en 4,7s par la JK Hemi, vous laisse imaginer que les sensations autant sportives qu’auditives sont généreuses, ne laissant aucune chance au V6 lorsqu’il s’agit de Kick down. Imperturbable malgré sa double tonne, à la moindre sollicitation le compteur et le compte- tours s’envolent de concert, la boîte enchaîne seule, magique ! Cette JK au tempérament de véritable GT sur 4 roues motrices ne se conduit pas, elle se pilote, car il est impossible de se raisonner une fois au volant. Si vous avez la philosophie Jeep du week end en balade, passez votre chemin car celle-ci vous propulserait immanquablement dans la catégorie Rebelle par son tempérament digne d’une Muscle car de la grande époque.

011JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Quant à la vitesse maxi, pardonnez- nous, mais les mines tristes des stagiaires du “permis à point“ présent, nous ont rappelé qu’il vaudra mieux attendre un essai aux Émirats pour connaître à quelle vitesse prohibée cet Hemi va. Un conseil toujours signé par Alain Bashung…Évitez les péages !…

Puissance fabuleuse, montée sonore en gamme harmonieuse, freinage revu et endurant, suspensions à la hauteur, cette JK V8 à tout de la Jeep d’exception. Un vrai moment d’authentique plaisir mécanique. S’il nous imposa pour une fois de rouler principalement sur l’asphalte d’une piste fermée, nous sommes rentré au garage via nos petits chemins préférés. Là, ayant retrouvé notre calme, on ne peut que conclure que la Wrangler icône de la marque, forte de sa nouvelle génération dénommée JK, n’est pas prête de disparaître. Elle s’impose toujours telle une machine à rêves fantastique. Nous en avons vécu un aujourd’hui.

http://www.indiancars.fr/

018JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Performances :

               JK V8 6.1L Hemi  JK V6 3.8L Stock
Puissance:  430ch à 6400 tr/mn                 202ch à 5000 tr/mn
Couple:  58.1 mk/g à 4600 tr/mn         32.1mkg à 4000 tr/mn
Vitesse maxi:       240  km/h 180 km/h
0 à 100 km/h:    4.7 s 8,5 s
1000 m départ arrêté:    24 s               29,2 s
40 à 60 (4e pour 3,8 L):    3.7 s                                 5,2 s 
40 à 80 (4e pour 3,8 L):  6.1 s                               9.3 s   
40 à 100 (4e pour 3,8 L):   9.7 s                        15.7 s   
60 à 90 : 4,5 s 6,4 s
90 à 130 : 7,2 s 14,5 s

041JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

042JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

013JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

014JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

015JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

016JEEP_V8_HEMI_indian.jpg

Combien ça coûte ?

 Kit V8 Hemi 430 ch (Bloc, faisceau, boîte 5 auto, supports, radiateur aluminium, échappement), MO incluse : 35 000 €

 Pare chocs AEV : 1 900 €

 Phares Hella 100W (la paire) : 380 €

 Elargisseurs d’ailes : 700 €

 4 Jantes Hutchinson : 2 600 €

 4 pneus Mickey Thompson Baja MTZ en 35/ 12,5 R20 : 1 200 €

 Kit freins Teraflex : 1 200 €

 Kit suspensions Bilstein/ ressorts ICR : 2 500 €

 Filtre K&N : 89 €

 Total : 44 369 €.

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (1)
  • comment-avatar
    Deschamps 7 mois

    ce Wrangler V8 est-il homologué en France ??

  • Disqus ( )
    X
    X