Lada 4×4 Tsarina

Lada 4×4 Tsarina

Lada 4×4 Tsarina

Ne l’appelez plus Niva ! Pour ses 35 ans, le légendaire petit 4×4 russe change de nom et devient tout simplement Lada 4×4. Une page de plus dans l’histoire pour le moins agitée d’un des derniers représentants du 4×4 pur et dur, qui a su évoluer au fil des ans. Jusqu’à proposer aujourd’hui une série très spéciale, la Tsarina, qui aux améliorations techniques de la série M ajoute la possibilité de personnaliser presque à l’infini le mythique Lada !

lada-tsarina-4x4.jpg

Une légende vivante

Dans un monde automobile où les cycles de vie se réduisent à 6 ou 7 ans, le Lada 4×4 est une curiosité : depuis 1976, l’année de sa présentation officielle, il a certes évolué plusieurs fois mais on le reconnaît toujours entre mille. Conçu comme un concurrent soviétique de la Jeep américaine, il a traversé les décennies en restant fidèle à son cahier des charges originel : un petit 4×4 efficace, économique, maniable et rustique.

nouvelle_lada_tsarina.jpg

Rustique certes, mais pas insensible au progrès : au cours de ses 35 années de carrière, il a reçu de nombreuses modifications, sans jamais se renier. Esthétiquement, il a plus évolué qu’il n’y paraît mais a su conservé son authenticité, son charme un peu suranné mais qui le rend toujours unique : on retrouve donc intactes les lignes rétro de ce petit 4×4 qui surprend encore aujourd’hui par l’intelligence de sa conception : la longueur de dépasse pas 3,72 mètres, alors qu’une Clio atteint par exemple les 4 mètres. Compact, le Niva est pourtant toujours accueillant avec ses passagers et propose une habitabilité étonnante au vu de son gabarit.

Un Lada 4×4 100% perso !

Avec la série spéciale Tsarina, Lada a voulu dépoussiérer son icône en lui offrant des possibilités de personnalisation à l’image de quelques stars du marché des « plates » comme la Fiat 500, la Mini ou encore la Citroën DS3. Le Lada 4×4 dernier véhicule à la mode des centres-villes ? Tout de même pas, même si Lucien Lacroix, le directeur commercial de la filiale française, ne cache pas vouloir séduire une nouvelle clientèle, plus féminine et plus branchée.

personnaliser sa Lada 4x4 c'est possible

Pour y parvenir, la Lada 4×4 se dote en série Tsarina d’un covering de pavillon, de bandes latérales et sur le capot, d’une décoration Tsarina, d’un intérieur cuir gris, de jantes alu, de marchepieds, d’une calandre peinte et de vitres teintées !

volant_lada_4x4.jpg

siege-interieurlada.jpg

Pour ceux qui en voudraient encore plus, il est même possible d’opter pour un covering total de la carrosserie (1500 euros) à choisir parmi 10 teintes dont le rouge de notre essai, d’autres teintes de cuir (150 euros), une prise d’air (75 euros) ou encore un volant cuir (350 euros). Bref de quoi vous concocter une Tsarina totalement exclusive et rien qu’à vous !

lada4x4.jpg

Outre les spécificités de la version Tsarina, vous bénéficiez bien sûr de l’ensemble des modifications intérieures et extérieures de la série M, arrivée en 2009 et qui comporte plus de 250 nouveautés. Dans l’habitacle, cela se traduit par un bloc compteur plus moderne, de nouvelles contreportes, et de multiples détails qui rendent la vie à bord encore plus agréable. Notez également que vous pourrez choisir, en option (90 euros) une nouvelle console centrale très pratique.

jante-lada-4x4.jpg

Le même en mieux !

Techniquement, le Lada 4×4 Tsarina conserve les excellentes bases de la version M. Faire la liste de toutes les modifications techniques apparues il y a maintenant plus de 3 ans serait trop long et fastidieux, mais retenez que sous des dehors assez peu changés, le Niva a reçu une nouvelle boîte de transfert à la commande nettement plus douce, de nouveaux ancrages de suspensions et des amortisseurs encore plus efficaces.

le4x4lada.jpg

Mais la grande nouveauté depuis désormais un an, c’est la présence, de série, d’un ABS et la possibilité de choisir l’option climatisation pour un supplément de 1200 euros. Particulièrement puissante, cette climatisation manuelle est tout à fait capable de lutter contre les plus chauds étés sibériens ! Côté moteur, on retrouve le sempiternel bloc 1.7 injection, qui répond depuis 2009 à la norme Euro 5 mais qui n’a pas beaucoup évolué, avec une puissance de 83 chevaux et un couple de 127,5 Nm.

moteur_lada_4x4.jpg

A l’usage, ce bloc est malheureusement toujours bruyant et glouton, avalant sans coup férir ses 10 à 12 litres aux 100 en essence et 2 bons litres de plus au GPL. Pour ne rien arranger, ce moteur, avec ses rejets de 225 g/km écope de l’absurde malus de 6000 euros instauré depuis le 1er janvier 2013 et qui représente plus de 50% du prix du Niva ! Le gouvernement aurait voulu tuer la vénérable marque russe et son réseau français qu’il ne s’y serait pas pris autrement…

Heureusement, Lada France a l’habitude des coups du sort et s’adapte : il est toujours possible de choisir la version GPL contre un supplément de 2500 euros… et tout de même 2000 euros de malus. Autre possibilité, plus radicale cette fois, opter pour la version utilitaire (2 places) qui sera, elle, totalement exemptée de toute gabelle pseudo-écolo. Reste qu’il est dommage d’avoir à recourir à ces subterfuges pour un véhicule vendu à moins de 1000 exemplaires chaque année, qui couvrira moins de 5000 kilomètres en moyenne par an, et qui au final rejettera bien moins de CO2 que les citadines diesel abondamment subventionnées par l’état.

Efficacité au programme

Reste un véhicule qui compte toujours parmi les derniers vrais 4×4 du marché, avec son pont rigide à l’arrière, sa transmission intégrale permanente, sa réduction et son blocage de différentiel central. Avec son poids contenu et son gabarit compact, aidé par d’excellents angles d’attaque et de sortie, le Lada 4×4 conserve sa virtuosité dans les zones de franchissement. On regrette seulement une monte pneumatique peu efficace et une garde au sol un peu juste, deux défauts que l’on pourra vite résoudre à moindre frais.

lucien-lacroix-lada.jpg

Véritable école de pilotage 4×4, le petit Lada démontre un potentiel étonnant quel que soit le terrain, des montées les plus vertigineuses aux dévers les plus gras en passant par le sable et la boue. Au volant, on comprend immédiatement l’enthousiasme qu’il suscite depuis sa sortie et encore aujourd’hui. En avance sur son temps en 1977, il reste encore à la page et figure toujours parmi les véritables engins tout terrain aux côtés des Wrangler et Defender infiniment plus chers.

lada-4x4-lada.jpg

Sur la route, le bilan s’est considérablement amélioré en 35 ans, mais le moteur limite forcément les prétentions sur le bitume : souhaitons que Lada bénéficie bientôt pour son 4×4 des bienfaits du partenariat avec Renault, qui pourrait fournir des motorisations plus modernes, plus sobres et plus performantes. On pense notamment au petit diesel 1.5 DCi, ou même aux récents blocs TCe 3 et 4 cylindres essence qui remplaceraient sans regret le vieux 1.7i. Néanmoins, avec la direction assistée de série, une suspension plus confortable depuis la version M et un habitacle plus moderne, le Lada 4×4 permet tout de même d’envisager quelques étapes routières dans un bien meilleur confort qu’il y a quelques années. Et surtout, n’oubliez jamais qu’un Lada 4×4 est avant tout fait pour quitter le bitume : vous savez ce qu’il vous reste à faire….

Lada 4×4 Tsarina1.7i Essence / GPL

 Marque Lada

 Modèle Niva

 Motorisation 1.7i / 1.7i GPL

 Puissance 83 / 81 chevaux

 Couple 127.5 / 123 Nm

 CO2 225 / 179 g/km

 Malus 6000 / 2000 / 0 (utilitaire) euros

 Prix 13 990 euros (Tsarina essence)

14 990 euros (Tsarina essence utilitaire)

16 490 euros (Tsarina GPL)

16 990 euros (Tsarina GPL utilitaire)

Fiche technique
Lada Niva Artyk 1.7i GPL

Motorisation

Type 4 cyl en ligne, essence / GPL

Cylindrée 1690 cm3

Alimentation Injection électronique / GPL injecté

Puissance 81 chevaux à 5000 tr/min

Couple 123 Nm à 4000 tr/min

Transmission

Type  4×4 permanent avec réduction et blocage de différentiel central

Châssis

Type Coque autoporteuse

Suspension AV Double triangulation, roues indépendantes, amortisseurs et ressorts

Suspension AR Essieu rigide, amortisseurs et ressorts

Freins AV/AR Disques ventilés / Tambours

Direction Assistée hydraulique

Les chiffres clés

Dimensions (Lxlxh) 3.720 x 1.680 x 1.640

Empattement 2.220

Poids 1285 kg

Remorque freinée 1200 kg

Réservoir 45 l (essence) / 60 (48 utiles) en GPL

Pneus AV/AR 175/80 R16

Coffre de 300 à 1150 l

Sur la route

Vitesse maxi 137 km/h

Conso mixte GPL 11.9 l/100

Conso mixte essence 9.5 l/100

Aptitudes tout terrain

Garde au sol 220 mm

Angle d’attaque 39°

Angle de sortie 33°

Angle ventral 31°

prix lada 4×4

 LADA 4×4 Essence 4 places 11 990 €

 LADA 4×4 Essence Utilitaire : 12 990 €

 LADA 4×4 GPL 4 places : 14 490 €

 LADA 4×4 GPL Utilitaire : 14 990 €

prix Lada 4×4 Tsarina

 LADA 4×4 Essence 4 places 13 990 €

 LADA 4×4 Essence Utilitaire : 14 990 €

 LADA 4×4 GPL 4 places : 16 490 €

 LADA 4×4 GPL Utilitaire : 16 990 €

options

 Climatisation 1 200 €

 Toit ouvrant électrique 450 €

 Attelage 450 €

 Galerie 300 €

 Treuil électrique AV 1 100 €

 Treuil électrique AR 450 €

 Porte Gibier AR 250 €

 Grille à chiens (Uniquement 4 places) 200 €

 Niche à chiens 630 €

 Coffre porte fusils 550 €

 Prise air capot moteur 75 €

 Ouïes latérales AR 90 €

 Volant cuir 350 €

 Supplément cuir autre couleur 150 €

 Vide poche central 80 €

 Eclairage intérieur (Incompatible avec le toit ouvrant) 120 €

 Feux diurnes 350 €

 Pare choc AV/AR carbone 150 €

 Covering total 1 500 €

 Jantes Aluminium (4) (Bi-Ton) Série Tsarina

 Pavillon carbone (4 teintes au choix) SérieTsarina

 Bandes latérales + bandes capot moteur (4 teintes au choix) Série Tsarina

 Calandre peinte couleur bandes latérales et capot moteur Série Tsarina

 Intérieur cuir Bi-Ton (Gris/noir) 4 places Série Tsarina

 Intérieur cuir Bi-Ton (Gris/noir) 2 places Série Tsarina

 Vitres surteintées Série Tsarina

 Tapis de sol avant Série Tsarina

 Marchepieds latéraux plats Série Tsarina

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (6)
  • comment-avatar

    Lada 4×4 Tsarina
    et qu elle est son prix

  • comment-avatar
    Nicolas 7 ans

    Lada 4×4 Tsarina
    je viens de rajouter les tarifs

  • comment-avatar

    Lada 4×4 Tsarina
    Jean Claude Briavoine
    IL est mon mentor dans le 4X4 depuis 34 ans
    15 ans dans son écurie le BRT Briavoine Racing Team

    Une légende dans un monde qui doucement glisse vers sa disparition

  • comment-avatar

    Lada 4×4 Tsarina
    Ou commander une « Tsarina » en Corse? Son prix essence?

  • comment-avatar

    Lada 4×4 Tsarina
    Deuxième Lada Niva.
    En 40.000km, changements:

     2 alternateurs

     2 pots catalytiques

     1 boite de vitesse

     2 embrayages

     1 ventilateur

     1 vanne chauffage

     1 batterie
    Donc la totale. Un pot encore mort en attente. Courage aux futurs acheteurs….

  • comment-avatar

    Lada 4×4 Tsarina
    bonjour,pouvez vous me donner des informations sur le LADA 4×4 Tsarina svp avant que j’en prenne possession qu’en pensez-vous ? merci de m’informer à ce sujet : je voudrais l’avis d’un ou plusieurs connaisseur de 4×4 merci.

    Cordialement

  • Disqus ( )
    X
    X
    Journal du 4magazine 4x4 & SUV

    GRATUIT
    VOIR