Land Rover 90 au Raid Berlin Breslau

Land Rover 90 au Raid Berlin Breslau

Vous avez pu voir ce véhicule dans l’article sur le Rain Forest Challenge Europe qui a eu lieu au terrain 4×4 des 5 piliers.

A l’origine c’est un land rover 90 TD de 88 (que David avait échangé sur Landmania contre son premier Land Rover: un Discovery 200tdi).

Le moteur a été changé pour un moteur de Defender 300 tdi de 98
(provenant d’un def accidenté mais complet, échangé sur Landmania contre mon deuxième Land, un Range Rover V8 équipé TT).

David a commencé doucement à l’équiper…puis voyant ses capacités, il a continué…notament après avoir vu un def 90 300tdi faire les 24 heures tout terrrain de Paris et finir 50 ème…avec apparement assez peu de modifications…(mais parfois on ne se rend pas tout de suite compte du travail qui a été fait…).

Il s’est dit qu’après tout lui aussi pouvait le faire…sauf que les 24 heures 4×4 ça fait un gros budget pour un week-end… alors « Lolo » du Garage des Garennes lui a parlé du Raid Berlin-Breslau…

Et là la révélation : la grande aventure des amateurs pour 1660 euros à deux pour une semaine de course…c’est jouable.
defender-berlin-breslau01.jpg
David s’est beaucoup documenté, fin 2005, il vends son camping-car d’occasion acheté à crédit sur 5 ans, et il attaque les week-end de mécaniques…pour essayer d’être prêt fin Juin 2006. Comme quoi il est un homme courageux.
defender-berlin-breslau02.jpg
David me raconte les modifications qui ont été faites pour le Rallye Berlin-Breslau :

• Pour monter le 300tdi j’ai du aussi changer la boite de vitesse et le faisceau électrique complet récupéré sur mon épave devenue banque de pièce.

• les 2 ponts du 300 ont aussi été montés pour avoir du 24 cannelures + les disques à l’arrière (tambours sur les TD)

• pont arrière: blocage de différentiel ARB avec petit compresseur (+kit de gonflage )

• pont avant: différentiel 4 satellites de defender V8

• optimisation du moteur: injection avec un cone « optimizer »+ réglage pompe et turbo + grand intercooler « allisport »

• suppression EGR

• disques ventilés à l’avant (étriers d’un 110)

• suppression du frein à main à tambour, remplacé par frein à main pris sur le circuit hydraulique

• Renfort des barres de direction et des tirants de ponts maison

• durites aviation GOODRIDGE +10

• disque d’embrayage de land rover 130

• ressorts avant et arrière EIBACH MARATHON + 5cm plus cales alu + 3cm

• doublage des amortisseurs avant et arrière : soient 8 EFS élite de chez OFF-ROAD ATTITUDE qui m’a sponsorisé en me mettant à disposition 8 amortisseurs supplémentaires de rechange (que je n’ai pas eu à utiliser)

• kit silent-blocs POLYBUSH Rouge

• butées de chassis polyuréthane +3cm et sangles anti-débattement

• 6 roues BF GOODRICH MUD 255/85/16 sur jantes Modular remplacées par du Black Star Mud Max 235/85/16 pour le rainforest

 arceau de sécurité intérieur homologué 6 points de LE METAL TECHNIQUE

• 2 sièges bacquets SPARCO d’occase + harnais

• volant Sparco 38 cm

• suppression du réservoir d’origine (45 L), remplacé par un réservoir de Disco (80 L) dans la benne arrière

• treuil avant SUPERWINCH X9 remplacé par WARN 8274 pour le Rainforest

• treuil Arrière WARN 8000

• pare-choc support de treuil maison

• échappement Inox

• filtre à air GREEN

• durite silicone (turbo)

• 2 batteries OPTIMA, rouge pour le moteur, jaune pour les accessoires (treuils), coupleur-séparateur Karvan (supprimé pour le rainforest)

• TERRATRIP 202

• GPS GARMIN 276C

• plaques de désensablage type « gauffres »

• ancre terrestre maison

voilà à peu près tout…

Le Defender est allé une seule fois aux Garage des garennes pour le réglage injection, turbo, montage de l’ARB, sinon tout a été installé par mes soins et l’aide de quelques potes que je remercie au passage, nombreux accessoires ont été achetés d’occasion, les pièces d’usure ont été achetées neuves avec une remise exceptionnelle de 50% chez Allmakes…

Je les ai changées 1 mois avant le départ : tout les roulements de roues, de pivots, rotules, tendeur de courroie, disques avants, plaquettes, embrayage, alternateur, durites d’eau…
defender-berlin-breslau06-2.jpg
Le Breslau s’est très bien passé, sans gros problèmes mécaniques, ( 1 croisillon de transmission, 1 roulement AR par prévention, une durite d’eau éclatée,…)
defender-berlin-breslau03.jpg
4 heures de pénalités et finalement 39 ème à l’arrivée pour une première participation. surtout heureux d’arriver au bout.
defender-berlin-breslau04.jpg
La voiture étant encore entière, j’ai décidé de participer au rainforest, nous avons passé 6 zones en environs 12 heures à 4 véhicules et nous sommes bien éclatés.
defender-berlin-breslau05.jpg
Nous avons pu voir que quelques amménagements restent à faire pour s’adapter à cette épreuve très spécifique. De toutes façons il est très difficile d’avoir une seule voiture pour tous les types d’off-road qui existent, chaque type ayant ses exigences pour être efficace…malgré tout il en ressort qu’une fois de plus le DEFENDER est un véhicule unique, exceptionnel, polyvalent, aux capacités inégalées et mêmes illimitées…en toute objectivité biensûr…
defender-berlin-breslau07.jpg
defender-berlin-breslau08.jpg
defender-berlin-breslau09.jpg
defender-berlin-breslau10.jpg

cliquez ici pour voir lepréparateurs 4×4

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR