Le Range Rover de Shrek, nous l’avons trouvé

Le Range Rover de Shrek, nous l’avons trouvé

La voiture de Shrek

Dans le milieu 4X4 et plus particulièrement dans celui de l’X Trem, Luc Ryngert est une figure incontournable. C’est vrai, on le connaît plus avec le surnom de Shrek qui lui vient certainement de sa grande taille, de sa chevelure… mais surtout de sa grande gentillesse.

shrek1.jpg

Avec quelques copains de la région de Salon de Provence, il a créé une association dont le but est de concourir en X trem Challenge en prouvant qu’avec un budget restreint on peut faire de bons résultats. Après deux Breslau puis trois X Trem dont la dernière édition organisée par G. Girousse.

shrek2.jpg

Le Team 4X4 , « Mistral Rallye » peut être fier de ses premiers résultats. Il est vrai que l’auto est performante et que les solutions adoptées par les mécanos font leurs preuves.

DSC_0116-2.jpg

DSC_0087-2.jpg

Sur une base de Range

Du Range Rover initial, il ne reste pas grand chose si l’on fait abstraction du châssis, seule pièce importante à être conservée sur l’auto. La caisse d’origine a été déposée et demeure dans un coin de l’atelier : elle servira pour une nouvelle auto de course affirme notre ami.

DSC_0015.jpg

Sur ce châssis anglais a été monté un moteur allemand, un Mercedes TD 5 cylindres de 3,0 L. Celui-ci développe dans les 130 ch ( selon Mercedes, moins selon Shrek ). Le soucis est que ce moteur a le couple juché un peu haut. Pendant un temps, il était prévu de le remplacer par un V8 essence 3,5 L à injection doté d’un arbre à cames de 3,9 L. Ce dernier moteur est d’ailleurs déjà préparé et attend son implantation . Toutefois, rien n’est fait car après réflexion, Shrek pense que le Mercedes fait très bien l’affaire si l’on change les couples coniques des ponts. Ceci sera opérationnel lors d’un essai en prévision de la compétition d’Andorre.

DSC_0011-3.jpg

La carrosserie montée en tubulaire sur l’avant est d’origine RR. En ce qui concerne la liaison au sol, celle-ci est confiée à un kit à grand débattement Pro Comp venu des USA. De plus les tirants des ponts on été modifiés. Ils ont été rallongés de 15 cm et surtout ils sont montés via des rotules sur le milieu du Châssis. ( Rotules Unibal usinées et réglables )

DSC_0004.jpg

DSC_0002.jpg

DSC_0007-2.jpg

Quant aux ponts, celui avant a été doté d’un blocage ARB et celui arrière d’un bloc True Track. Enfin l’auto a reçu un freinage séparé sur chaque roue.

DSC_0006-2.jpg

DSC_0104.jpg

Le système hydraulique à quatre commandes séparées agit sur «  chaque disque » indépendamment.

DSC_0081.jpg

En complément des blocages de ponts, ce dispositif permet de reprendre de la motricité en toute circonstance mais surtout de pourvoir se servir d’une roue pour faire pivot ce qu’interdit le recours au blocage d’un pont.

DSC_0009.jpg

En compétition comme dans beaucoup d’autres secteurs, l’argent est le nerf de la guerre. Certes, l’association a fait le pari du plus petit budget possible, mais quand même, l’appel aux sponsors est indispensable. Si la voiture se montre déjà bien équipée, il manque encore quelques accessoires importants. Un deuxième treuil par exemple serait le bienvenu. Ensuite les pneus actuels sont d’évidence sur leur fin de vie. L’association cherche donc des bienfaiteurs et autres sponsors de manière à doter la voiture de Shrek d’une monte neuve en 7X50 16. Des Black Star par exemple feraient très bien l’affaire.

DSC_0014.jpg

Après les derniers essais de l’auto dans la Drôme Provençale, le Team est très confiant et même si Shrek ne veut pas se mettre trop de pression, il envisage un très bon résultat en Andorre sur un challenge qui se montre très ouvert. Les photographes seront là, de quoi faire bonne impression au près de ses futurs partenaires.

shrek3.jpg

shrek4.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR