M’hamid Express 2016

M’hamid Express 2016

M’hamid Express 2016 du 24 au 29 janvier, 7è édition

crédit photo

Xavier Rouchouse, Alain Weets, Paolo Baraldi

Nous avions suivi le M’hamid Express il y a 4 ans et nous étions revenus enchantés de cette semaine dans le désert marocain. Le rallye a depuis évolué dans le bon sens du terme, avec un nombre croissant chaque année de concurrents et une sécurité et une organisation à la hauteur de rallyes plus prestigieux mais aussi beaucoup plus onéreux.

L’esprit du M’hamid Express est toujours bien présent, loin d’un rallye où la compétition efface complètement la convivialité ou l’entraide. Au M’hamid le plaisir passe avant tout, plaisir de rouler dans les grands espaces, plaisir de venir en aide à un concurrent en déroute, mais aussi plaisir du soir en se retrouvant tous ensemble à l’hôtel autour de la piscine ou tout simplement devant une table bien garnie.

mhamid-2016--10.jpg

Retour sur la 7è édition de ce rallye qui a su se faire une place dans le calendrier des rallyes raid du début d’année.

Un petit rayon de soleil et une chaleur printanière font déjà beaucoup de bien à nos esprits embrumés de la grisaille et du froid, ensuite l’accueil chaleureux de l’équipe d’organisation de GRAND SUD ORIENTATION et des autres concurrents, nous met tout de suite dans l’ambiance. Les vérifications administratives et techniques se passent dans la bonne humeur ainsi que le premier briefing où Benoît DELMAS, l’organisateur, donne les infos de la semaine tant en terme de sécurité que de la description du parcours du lendemain mais aussi insiste lourdement sur l’Esprit du M’hamid. C’est peut être cela la clé de la réussite de cette belle épreuve, le bel Esprit du M’hamid.

mhamid-2016--11.jpg

Avec plus de 200 personnes dans ce petit village reculé du sud marocain, au bout du goudron, ce sont les hôtels qui ont le sourire … les concurrents aussi… Avec un plateau de 63 équipages, composé de tout ce qui roule dans le désert, la bataille au titre s’annonce des plus ouvertes cette année sur les plus de 1000 km de spéciale. Le parcours évolue aussi tous les ans, grâce à Benoît qui, vivant sur place, connait la région par cœur. Toujours aussi étonnant qu’après 6 éditions les concurrents assidus de la première heure s’étonnent toujours des tracés et des paysages nouveaux !

Nouveauté aussi cette année, les SSV, venus en force avec 23 machines, ont une catégorie à part pour des raisons de sécurité. Ils partent entre les motos et les autos. Engin particulièrement bien adapté à ce type d’épreuve, c’est d’ailleurs un Can Am Maverick qui l’avait emporté en 2014 et un RZR 1000 s’était classé 2è en 2015 derrière une moto dans le classement TOUTE CATEGORIE regroupant aussi les motos pour un scratch commun.

mhamid-2016--12.jpg

La première étape, les Mystères de l’Oued, est composée de 2 tours de 135 km soit 270 km au total pour se familiariser à la navigation au GPS mais aussi à toutes les difficultés que les concurrents vont rencontrer tout le long de la semaine.

C’est le Springbok Sadev n°201 de Alain Coquelle et Maxence Wallocha qui l’emporte grâce à une bonne navigation et une machine très performante, il avait déjà remporté la catégorie AUTO en 2015. Juste derrière, à moins de 5 mn c’est un autre animateur du M’hamid de l’an passé sur Polaris RZR 1000, le 102 de la famille Philippe Antoine et Guillaume père et fils, suivi aussi de très prés par le 101, le RZR Turbo de Nicolas Pujol/Mathias Melado vainqueur l’an passé en SSV et 2è au général TOUTE CATEGORIE
3è SSV le 115 de Bruno Carbonne/Geoffrey Tremege sur 1000 RZR à une petite mn.

Les premiers tests dans le sable du buggy Comet 223 de la famille, Bunel Thierry et Sophie, mari et femme se passent très bien et est 2è en AUTO juste devant le toyota de Yvan Pierre-Dard/Isabelle Schlatter (80 ex Off road technologie)

mhamid-2016--13.jpg

C’est déjà la désillusion pour quelques équipages au classement général, comme le 112 Pierre Cascalel/Laurent Guillot, vainqueur en 2014, qui perdent beaucoup de temps avec des problèmes de roue sur leur Maverick ou le superbe Roxer n°228 de Laurent Ducreux/Christophe Touzin avec une casse de la distribution. Problèmes également pour 2 équipages locaux sur Toyota, les 207 et 221 qui connaitront ancore des ennuis sur les 2 étapes suivantes. C’est déjà fini pour le 103 Philippe Pinchedez/Patrick Antionolli, récent vainqueur du rallye de Tunisie qui était venu pour faire un résultat mais dont le RZR à pris feu dès le début de la spéciale

« Objectif dunes », la deuxième étape, est longue de 160 km avec plus de 25 km dans les très grandes dunes de Chegaga avec des passages pas très faciles…Comme on pouvait s’y attendre, ce sont les SSV qui trustent les premières places avec les animateurs de la veille. Fait peu courant les 101 et le 102 ex aequo sur la première marche alors qu’à 4 minutes, 3 équipages sont encore ex aequo, 2 autres RZR avec le 106 de Franck fois le classement AUTO.
Les 2 toyota protos de Pascal Bord/Ludovic Gianic le 217 (caisse et moteur de toyota HDJ100 sur chassis de Patrol) et le224 ne sont pas loin derrière, la bataille pour le général est lancée.

mhamid-2016--14.jpg

A noter, les belles 5è et 6è place de Hervé Morvan/ Jean Joly sur le hdj 80 n°202, 3è l’an passé et du Tomcat, tout fraîchement vêtu de jaune, de Régis Durand/Frédéric Audouin.
Le petit buggy Rage à moteur de moto n°205 des toulousains José Balthazar/Patrick Delrieu prend la 4è place et le commandement en 2 roues motrices.

On regrette l’abandon du 223 sur casse de cardan à quelques kilomètres du départ, pas de pièce pour remplacer.

Problèmes techniques pour le Range 225 de Christophe Durand/Olivier Milon, bielle qui claque au beau milieu des dunes et sauvé du naufrage par Benoît Delmas à la sangle… La même histoire se reproduira le lendemain !

« La chevauchée désertique », est l’étape la plus longue du rallye avec 300 km et une pause côtelette surprise de 30 mn au milieu du lac Iriki pour calmer les esprits ou faire un peu de mécanique… Cette année, ce n’est pas que du rapide, en effet on commence par près de 100 km de sable et un cordon de dunes molles avant Iriki. Le plus rapide justement et presque jusqu’au bout sera encore le 201, mais il se fait piéger, les dernières petites dunes avant l’arrivée laissant la victoire d’étape au RZR n°115 qui prend du coup la tête du général pour une minute, profitant des problèmes du 102 qui est contraint à l’abandon à 30 km de l’arrivée, moteur cassé, et du 101 qui casse un triangle dans la première partie de la spéciale, qui fait une réparation de fortune pour arriver au CP d’Iriki et qui se fait prêter gracieusement un triangle par un autre concurrent mais ce sont 2 h perdues et une chute vertigineuse au général…

mhamid-2016--15.jpg

Pour le podium des SSV, le 119 Jean-François de Grove/Jérémy Caszalot fait le deuxième temps alors que Pascal Chassant en solitaire met son Maverick sur la troisième marche.
Malgré sa mésaventure, chez les AUTOS, c’est encore le 201 devant le 217 et le 205 auteur d’une belle étape sur le petit buggy Rage.

Abandon pour le 117 Fabrice Gallien/Pauline Biyaga sur casse de boîte après une remontée Spectaculaire avec le petit RZR 900.

Mauvaise journée également pour le 224 qui perd une roue et casse les goujons, réparation en bord de piste pendant 1h30 et comme l’étape était perdue ils perdront encore 30 mn pour sortir le Discovery du 226 dans une très mauvaise position au fond d’une cuvette.

mhamid-2016--16.jpg

Etape très attendue la 4è, « On a roulé sur les dunes », fait la part belle à l’erg Chegaga et à ses grandes dunes avec un parcours de 50 km dans les plus grandes.
Le 201 se fait encore piéger dans une cuvette où il laisse encore 30 mn et la première place, du coup c’est encore un RZR qui signe la victoire d’étape, le 110 de Victor Crevecoeur/Aurélien de France sort la grosse attaque, pilote à suivre dans les années à venir, il n’a que 24 ans.

Podium du jour trusté par les RZR avec le 115 qui confirme sa première place au général et le retour du 101 après ses problèmes d’hier.

Le 201 épingle une nouvelle victoire d’étape AUTO à son palmarès mais est maintenant à 10 mn du 115 au général devant encore le 217 d’AB4x4 et ex aequo sur la troisième marche le 224 et l’antique Range 200 Tdi n°220 de Xavier Bonaldi/ Fred Cambon qui s’installe en tête de la catégorie « Historique » réservée aux véhicules de plus de 25 ans.
Le 224 ravit la 3è place du général AUTO au buggy 205 dont le pilote a connu aujourd’hui le mal des dunes.

Dernière étape malheureusement , « Bons baisers de M’hamid » est une étape courte, 3 tours pour 100 km, une étape spectacle avec un départ façon grand prix mais une étape où on peut tout perdre comme on l’a déjà vu les années passées, en plus cette fois-ci il y a encore des dunes…

mhamid-2016--17.jpg

10 mn séparent le 115 du 201 qui donnera tout pour les combler mais une crevaison mettra un terme à ses ambitions. Dans les premières places depuis ces derniers jours c’est le 119 qui l’emporte devant le 201 à 1 mn puis on trouve encore 1 mn derrière 3 RZR ex aequo les 101, 107 (Loic Freborg/Michel Ecuyer) et 115 qui conservera donc sa première place au général TOUTE CATEGORIE.

Le 201 signe donc une 5è et dernière victoire d’étape en catégorie AUTO qu’il remporte et se classe à une belle seconde place dans le toute catégorie, juste devant la KTM rallye de Alain Hermet le 01, vainqueur l’an passé.

5 vainqueurs d’étapes différents pour 5 étapes dans le de bien figurer.
Au final la classe SSV est naturellement remportée par le 115 devant le 104 Bruno Salles/Laurent Bommelaer jamais sur le podium mais toujours aux avant-postes et d’une régularité exemplaire et le 119 qui finit très fort.

mhamid-2016--2.jpg

En AUTO, on retrouve derrière le 201, les 2 gros toyota proto du 217 et du 224.
La classe buggy est remportée par le Rage 205 devant le Prédator 203 de Frédéric Pitout/Sébastien Delauney fraichement débarqué du Dakar

Le 220 s’octroie la catégorie Historique devant un autre Range le 216 celui de Fabrizio Baron en solitaire. Seconde place que Fabrizio « l’italien volant » a bien failli perdre sur bris de transmission à 15 km de l’arrivée et qu’il doit à l’aide inespérée du FJ40 222 de Pierre Merken, lui aussi en solitaire qui le ramènera jusque sous l’arche à la sangle. Pierre finira du coup 3è de cette catégorie et repartira avec le « prix du Fair Play ».

Souhaitons bonne continuation au M’hamid Express et à tous ces instants d’entraide et de solidarité que l’organisation et les concurrents arrivent à conserver dans cette compétition vraiment pas comme les autres.

mhamid-2016--3.jpg

En marge de la course l’association Désert et Partage présidée par Mme Firdaouss continue aussi d’aider la population locale avec la réfection complète du dispensaire de M’hamid, des consultations gratuites par les médecins du rallye et cette année des dons de cartables bien garnis pour tous les élèves de l’école d’Ouled Driss avec en plus un spectacle. Merci à elle.
RDV l’an prochain toujours la dernière semaine de janvier du 22 au 27 pour la 8è édition du M’hamid Express avec toujours un tarif contenu et toujours la bonne humeur. Et si vous ne pouvez pas attendre jusque là, inscrivez-vous vite pour la quatrième édition du Morocco Sand Express du 30 octobre au 4 novembre 2016 avec un parcours de toute beauté, une belle navigation, un road book parfait et cette année un hélicoptère sanitaire sur place.
Contact Benoît 00.212.661.21.40.99 (attention il est souvent dans le désert..)

Mail : gso4x4@yahoo.fr
Web : www.rallyemhamidexpress.com

Si vous n’avez pas de voiture de course Benoît met aussi à la location pour ses 2 rallyes, 3 range rover équipés pour la course à un tarif de 4500 euros assistance comprise. Une formule alléchante quand on manque de temps…

mhamid-2016--4.jpg

mhamid-2016--5.jpg

mhamid-2016--6.jpg

mhamid-2016--7.jpg

mhamid-2016--8.jpg

mhamid-2016--9.jpg

mhamid-2016-.jpg

mhamid-2016-101.jpg

mhamid-2016-102.jpg

mhamid-2016-107.jpg

mhamid-2016-227.jpg

mhamid-2016-228.jpg

CATEGORIES
Share This

Commentaires

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    M’hamid Express 2016
    Merci au journal du4x4 pour c’est article qui fait bien ressortir l’esprit du M’Hamid Exprèss . Benoit mérite les félicitations de tous pour le travail très pro de son organisation . Rendez.vous pour le marroco et le M’hamid prochain . DD. Un fidèle .Amities à tous.

  • Disqus ( )
    X
    X
    Journal du 4magazine 4x4 & SUV

    GRATUIT
    VOIR