Morocco Desert Challenge 2017

Morocco Desert Challenge 2017

MOROCCO DESERT CHALLENGE 2017 : UN NOUVEAU CLASSIQUE.

Dans exactement une semaine la première édition du Morocco Desert Challenge, précédemment connu comme le Libya Rally, démarrera d’Agadir. Avec près de 500 participants originaires de 22 pays et ses sept étapes spectaculaires, ce rallye a grandi pour devenir un des plus grands au monde, après le Dakar et le Silk Way. La liste officielle des concurrents sera dévoilée pendant la conférence de presse du 14 avril à Agadir, mais nous pouvons dès à présent dévoiler quelques chiffres impressionnants : une vingtaine de camions de course et près de quatre-vingt 4×4, buggys et SSV seront au départ. Un nouveau record.

Un tracé spectaculaire avec 0 km de liaison.

Pas de boucle autour de M’Hamid, pas de visite guidée Zagora-Ouarzazate-Merzouga mais bien un véritable cross-country. Le Morocco Desert Challenge, du « coast to coast » : du sable immaculé de la plage blanche sur l’océan atlantique jusqu’aux eaux chaudes de la mer Méditerranée. Le rallye traverse un maximum de belles régions du Maroc, tout au long de la frontière Algérienne et cela le plus loin possible des zones touristiques. Le logement ne se fera donc pas en hôtel mais bien dans de beaux bivouacs dans le désert.

Route_2017.jpg

Ce qui rend ce rallye vraiment unique c’est 0 (ZERO) kilomètre de liaison. La liaison, un « mal nécessaire » sur un rallye. Entre le départ de la première étape et la fin de la dernière, il n’y a absolument aucun kilomètre de liaison. Chaque étape part et termine au bivouac. Directeur de course Jean-Claude Kaket: « nous voulions en finir avec la frustration que tout le monde ressent lors des liaisons, nous avons découvert, lors des trois séries de reconnaissance, une succession parfaite de pistes belles et variées. 0 km de liaison, c’est la nouvelle norme que nous espérons imposer. Une nouvelle tendance que peu d’entre nous ont connue, mais que beaucoup devraient suivre. »

Boss_racing.jpg

Un beau panel international de concurrents.

Traditionnellement, un organisateur trouve la majeure partie de ses concurrents dans son propre pays. Les Belges et les Néerlandais restent de nouveau cette année les nationalités les plus représentées. Ce sont pour la plupart des clients fidèles qui ont évolué avec le rallye. Il y a quelques années, beaucoup prenaient le départ avec des Jeep ou Landcruiser standard, maintenant ils viennent avec un Bowler, un Desert Warrior, un Overdrive ou un autre prototype de véhicule de rallye.

Buggy_Les_Flamants_roses.jpg

Les concurrents ne viennent plus uniquement des plats pays : les Français, les Espagnols, les Portugais et les Anglais ont découvert le rallye et commencent à venir en force. Les concurrents français, 16 l’année passée, sont cette année 66, une augmentation de 400 pour cent. Les Espagnols viennent à 25, dont le Team-Herrador. Les Portugais sont 17 avec entre autre Elisabete Jacinto, Pedro Bianchi
2
Prata (Honda), et last-but-not-least Nuno Matos, le champion national de cross-country. Plus des
écuries connues comme Sodicars, South Racing, Veka, Mammoet rallysport, etc… La suite le 14 avril.
Amateurs et secondS couteaux, un choix conscient.
Contrairement à beaucoup de ses concurrents, l’organisation du Morocco Desert Challenge n’est pas
tributaire du top mondial et des équipes d’usine. Organisateur Gert Duson : « Notre rallye a grandi avec
les amateurs et c’est un groupe que je remercie énormément. Suite à la constante évolution, non
seulement de mes participants mais aussi de mon organisation et suite à l’adoption du Gps Unik de
chez ERTF ainsi que la présence d’un second hélicoptère dans notre rallye, nous sommes passés à un
niveau différent que celui de la plupart des rallyes amateurs. 70 pour cent de nos participants
aujourd’hui sont des pilotes amateurs. Et c’est aussi un groupe auquel j’accorde toute mon attention.
Nous sommes tous conscients que si, par exemple, Peugeot est présent, le classement sera connu à
l’avance. Cela doit rester une belle course, avec une rude concurrence sur le terrain et des chances
pour tous, mais une bonne ambiance dans les bivouacs. C’est pour moi très important. »

Feryn_truck.jpg

Des pilotes au grand coeur.

Le Maroc connait, en dépit de son développement économique rapide, encore une grande pauvreté
dans certaines régions, comme les habitants et en particulier les enfants scolarisés dans les villages de
montagne isolés, qui sont soumis l’hiver à des conditions climatiques difficiles et des températures très
basses. Pour leur apporter le soutien dont ils ont besoin, les organisateurs du rallye, en collaboration
avec le Rotary Club d’Agadir Taghazout Bay, ont mis sur pied une action humanitaire. Chaque
participant, dans le cadre de son inspection technique et administrative, doit apporter à Agadir une
boîte de vêtements chauds pour enfants. L’objectif de cette coopération est bien sûr principalement
d’ordre social, mais nous espérons qu’il aide aussi à montrer le rallye sous un bon jour.
Le Morocco Desert Challenge 2017 démarre à Agadir par deux jours de vérifications sur la place Al Amal. Le premier départ aura lieu le 17 avril à 9 h sur la plage blanche.

  • Lundi 17 avril : Etape 1 : Plage Blanche – Icht 387 km
  • Mardi 18 avril : Etape 2 : Icht – Foum Zguid 359 km
  • Mercredi 19 avril : Etape 3 : Foum Zguid – Oum Jrane 345 km
  • Jeudi 20 avril : Etape 4 : Oum Jrane – Merzouga 271,5 km
  • Vendredi 21 avril : Etape 5 : Merzouga-Merzouga 230 km
  • Samedi 22 avril Etape 6 : Merzouga – Tendrara 405 km
  • Dimanche 23 avril : Etape 7 : Tendrara bivouac – Oujda 178 km + remise des prix à Saïdia

Ginaf_and_helicopter.jpg

Herrador_buggy.jpg

Jacinto_vs_Van_Den_Brink.jpg

Loomans_Overdrive.jpg

Mammoet_in_dunes.jpg

Mitsubishi_Mivec.jpg

Murchi_motorbike.jpg

Quad_Gerben.jpg

Quad_in_oued_draa.jpg

SSV_Francais.jpg

ST_Racing.jpg

Trucks_at_plage_blanche.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X