juke 4×4 Suv essai Nissan

juke 4×4 Suv essai Nissan

=1388

Nissan juke 4×4 Suv un essai étonnant

juke1-2.jpg

Jusqu’à aujourd’hui, jamais un des 4×4 que j’ai pu testé n’a suscité autant de regards, de questions, d’étonnement et de sympathie que le Nissan Juke 4×4 avec lequel je viens de parcourir un bon millier de kilomètres.

juke_010web.jpg

Un look d’enfer

Il faut dire qu’avec son look moderne, hors des sentiers battu du design auxquels nous sommes habitués, le regard se porte instinctivement sur cet engin aux formes sportives. Que ce soit en ville, à la campagne, de la part des piétons ou des autres conducteurs qui m’ont croisé ou au feu rouge, partout les regards se sont détournés pour voir passer l’engin que je conduisais, il ne laisse personne indifférent. Et vous pouvez le regarder sous tous les angles, il est beau, ce constat n’engage que mes goûts personnels, ainsi d’ailleurs que quelques proches qui ont pu le voir, certains pourront le trouver trop avant gardiste ou trop étrange mais je félicite le travail de Shiro Nakamura et de ses équipes.

juke_176web.jpg

juke-3.jpg

Lors des prises de vues à Etretat j’ai pu jauger sa cote de popularité, et croyez moi elle s’étend à toutes les générations, des enfants jusqu’à cet homme d’un certain âge, voire d’un âge certain, qui est sorti de chez lui spécialement pour venir voir le « nouveau Nissan » de près, et qui a été un peu déçu quand il a appris que je n’étais pas concessionnaire, et que je n’avais pas de documentation avec moi, par contre je lui ai laissé faire le tour du Juke intérieur / extérieur, et il m’a dit « j’aime beaucoup, ça fait moderne ». Cette personne a aussi cru que le Juke n’avait que 3 portes, mais si vous regardez bien les images, vous verrez qu’il y a bien 5 portes, les poignées sont haut perchées et de la couleur noir des plastiques qui encadrent la porte, ce qui les rend presque invisibles.

troisquartweb.jpg

Le juke est un 4×4 « bi design » pourrai-je dire, avec la partie basse qui fait très SUV et la partie haute qui fait sport, vous doutez ?

Bon alors la preuve en image

 le haut est profilé, sportif mais pas agressif, avec des rondeurs, toutes ces qualités qui permettent de séduire les hommes comme les femmes, les jeunes comme les plus vieux, de plus le rouge métallisé lui va à ravir. Les optiques de phares supérieurs accentuent cet effet sportif.

haut.jpg

haut1.jpg

 le bas plus massif avec ses boucliers et ses renforts latéraux reprennent les codes du design des 4×4, les ailes sur développées feront quant à elles penser à des véhicules de rallye off road tout comme les phares ronds en partie basse.

bas.jpg

bas1.jpg

Console

console-2.jpg

Côté équipement intérieur , il ne manque pas grand chose, régulateur de vitesse, climatisation , GPS et système audio simples et intuitifs (compatible Ipod Iphone) avec des commandes ergonomiques, volant cuir très agréable sous la main, il faut dire que c’est le même que celui de la 370Z dont le Juke reprend aussi les feux arrières. Pas de clé de démarrage mais un bouton, pas non plus besoin de clé pour ouvrir les portes, le Juke détecte votre présence ou plutôt le boitier électronique, version moderne de la clé, et une fois à proximité, il suffit d’ouvrir les portières ou le coffre.

feuarriereweb.jpg

volantweb.jpg

volant2web.jpg

Les sièges avant chauffants sont très confortables, les différentes commandes tombent sous la main, le tableau de bord est lisible et agréable, lui aussi bénéficie d’un design moderne avec cette espèce de saute-vent / casquette qui le surplombe.

consoleweb.jpg

La console centrale dans la teinte de la carrosserie ressemble à un réservoir de moto, et pour une fois les commandes des équipements ne sont pas gérés par une multitude de boutons, tout tombe sous la main.

Ovni mais pas trop

Ovni dans l’univers de l’auto, le Juke n’en est pas moins performant, la version 4×4 est équipée d’un moteur essence 1.6 de 190 Ch, cette puissance, associée à la boite auto à 6 rapports et à une gestion électronique du couple procure une adhérence, une tenue de route qui donne envie de jouer avec le Juke. Pour celà il suffira de choisir le mode de conduite que vous souhaitez parmi les 3 proposés par le système NDCS : éco – normal ou sport. Vous pourrez aussi choisir le mode de transmission de 4×2 – gestion automatique ou 4×4.

Petit mais puissant

moteurweb.jpg

Les premiers kilomètres se font en mode, normal ou éco, la prise en main se fait très simplement, la boite auto permet de se mêler au trafic routier de la région parisienne et à la joie des embouteillages sans avoir à jouer du levier de vitesse toutes les 30 secondes. Le petit format du Juke lui permet de se faufiler très agilement.

Après deux heures de routes me voici en terres connues à la campagne, j’enclenche le sport et le mode 4×4, la direction se fait un peu plus ferme, le moteur grimpe dans les tours pour passer les rapports, les sensations sont au rendez vous, accélérations et freinages s’enchaînent sur les petites routes sinueuses, la tenue de cap est sans reproche

Ah quel plaisir, très sincèrement moi qui ne suis pas un très grand fan de bitume, j ‘ai pourtant beaucoup apprécié de rouler avec le Juke, on roule avec pour le plaisir de rouler tout simplement. La conduite se fait plus joueuse et on apprécie de taquiner le « virolo » toutefois en restant dans les limites légales bien sûr. Tient d’ailleurs il faut que je vous dise que vous devrez être prudents car le 90 km/h est vite atteint sans forcément que l’on s’en rende compte, en effet la suspension a tendance à vous faire oublier la vitesse à laquelle vous roulez, alors si vous tenez à vos points soyez vigilants.

file-web.jpg

Cette tenue de route, est possible grâce au système de vecteur de couple TVS qui est conçu pour fournir au Juke un comportement agile et amusant, en contradiction avec sa garde au sol élevée sans pour autant raidir les suspensions au détriment du confort.

Alors qu’un système 4-roues motrices classique répartit le couple entre les essieux avant et arrière à hauteur maxi de 50:50, avec la technologie TVS, le couple restant peut être également modulé entre les roues de l’essieu arrière, ce jusqu’à 100% sur une même roue.

juke4.jpg

Alors vive les lacets, les épingles, les appuis, les sorties de courbes et les belles trajectoires, on se régale. Pour les plus calmes, il suffira d’enclencher le mode éco et le Juke se calme instantanément et prends des allures de « voiture du dimanche ». Les trois modes vous seront utiles au gré de vos envies, des déplacements que vous aurez à faire, quelque soit votre mode de conduite, le Juke saura y répondre.

Le tableau semblerait idéal mais on peut toutefois trouver quelques bémols à cet éloge, tout d’abord les places arrière sont petites , je vous conseille de ne pas être trop grand ou votre crâne risque de flirter avec le plafond, cependant un enfant ou deux pourront s’y loger, d’autre part sur le modèle 4×4, il a fallu remonter la roue de secours du coffre à cause de la transmission arrière, le volume disponible s’est ainsi vu diminué, on loge certes des bagages mais si vous êtes à plus de 2-3 personnes il vous faudra limiter le nombre de vêtements que vous emportez, ça n’est pas grave en soi, car on sait tous qu’on prends toujours beaucoup trop de choses dans nos valises et qu’en général on n’en mets pas la moitié (enfin moi c’est généralement mon cas…), quoi d’autre .. ah oui par exemple les miroirs passagers et conducteurs qui ne sont pas équipés de lampe, ça parait bête mais le Juke visant aussi une clientèle féminine, je ne comprends pas cet oubli, on pourrait aussi dire que les rangements sont un peu juste, enfin au final rien de bien dramatique.

Des places arrières petites

place-arriere-web.jpg

Un coffre peu généreux

coffrejuke.jpg

Là ou les choses se compliquent c’est au niveau de la consommation, en mode éco j’ai fait une moyenne de 8.3 l avec 50 % de routes départementales et nationnales et 50 % autoroute, en mode sport je suis grimpé à 11.3l avec une répartition 10 % ville – 40 % route et 50 % autoroute, on est un peu loin des données constructeurs qui sont de

Cycle urbain 10,2
extra-urbain 6,0
mixte 7,6

mais car il y a un mais, quand on s’offre une voiture à tendance sportive il ne faut pas s’étonner de consommer plus qu’avec une voiture « pépère », comme d’habitude on ne peut avoir le beurre l’argent du beurre et ….. Moi personnellement je n’ai pas été offusqué par cette consommation, par contre j’aurais apprécié un réservoir plus grand car les 50 l sont vites épuisés

Tous mes remerciements à la Mairie d’Etretat, qui m’a autorisé à faire ces clichés.

office du tourisme d’Etretat

Essai du Juke sur les chemins

Notre essai nous a ensuite emmené vers les petits chemins picards qui en cette saison étaient fort GRAS, mais quand je dis GRAS ….

pneu-boueux-web.jpg

Nous n’avons pas pu réaliser tous les tests que j’aurais voulu vous présenter car le modèle d’essai était bien évidement chaussé des pneus d’origines qui n’ont pas l’adhérence aqéquat, ils auraient fait l’affaire sur sol sec mais nous avons vite atteint les limites à cause de la météo hivernale.

flaqueweb.jpg

Donc pas de croisement de ponts avec une roue en l’air bien que j’en sois persuadé, le Juke convenablement chaussé, ou sur terre sèche aurait pu nous gratifier de jolies figures. Cependant j’ai fait plusieurs kilomètres sur les chemins et pistes que je pratique régulièrement pour mes essais de 4×4 préparé ou non, et le Juke s’en est bien sorti. Son électronique gère la motricité et l’engin progresse là ou avec certains autre SUV j’étais resté planté…

chemin-web.jpg

JUKE ALL MODE 4×4-i

 1.6L DIG-T 190 ch

 5 portes 5 places

Moteur
Type 4 cylindres (en ligne)
Energie Essence sans plomb
Cylindrée 1618 cm3
Puissance réelle 140 kw (190 ch)
Emissions polluantes 175 g/km

Transmission

 Type Avant et arrière par système
ALL MODE 4×4-i®
(avec vectorisation du couple)

 embrayage convertisseur de couple avec
blocage

Boîte de vitesse
Automate sequentiel
Nombre de rapports 6

Pneumatiques 215/55 R17

Performances

 Vitesse maximale 200 km/h

 Accélération jusqu’à 100 km/h 8.4 s

Poids et dimension

 Masse à vide 1425 kg

 Longueur 4.135 m

 Largeur 1.765 m

 Hauteur 1.565 m

 Capacité du coffre 207 L

 Capacité maxi du coffre 786 L

Consommations

 Cons. Urbaine 10.2 litres / 100 km

 Cons. Extra Urbaine 6.0 litres / 100 km

 Cons. Moyenne 7.6 litres / 100 km

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR