Nissan juke Nismo RS DIG T 1,6 Turbo 214 ch

Nissan juke Nismo RS DIG T 1,6 Turbo 214 ch

Nissan juke Nismo RS DIG T 1,6 Turbo 214 ch

Je vous avais déjà présenté le Juke en version 4×4 à sa sortie. Le design de cette auto m’avait déjà tapé dans l’oeil. Aujourd’hui, je vous présente la version Nismo RS, la version sport du petit SUV de chez Nissan. Pour rappel, NISMO signifie Nissan Motorsport. C’est la branche du constructeur dédiée à la performance. Cette division créée en 1984 s’est occupée des véhicules qui ont couru au mans en GT1 et en LMP. Cette dénomination est aussi utilisée sur les modèles les plus puissants de la gamme Nissan, dont le coupé 370Z et l’emblématique GTR et son moteur bi turbo V6 3.8 litres qui développe 600ch et 652 Nm de couple.

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2982.jpg

Le Nissan Juke Nismo RS s’est vu doté d’éléments aérodynamiques typés compétition. Les boucliers sont surbaissés et même si la large écope avant n’a qu’une fonction esthétique, on peut dire qu’elle ajoute à l’agressivité de la voiture, si vous rajoutez à cela : des extensions d’ailes qui permettent de passer les grosses jantes alliage 18″ NISMO équipées en 225/45/18 / un becquet de toit / des jupes latérales et que vous surlignez certains éléments de carrosserie en rouge, vous avez le look d’un vrai petit bolide. Belle réussite esthétique en tout cas que ce Juke Nismo RS.

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2885.jpg

Nissan Juke c’est tout d’abord un design audacieux et des ajouts aérodynamiques accentuant le côté sportif de cette version Nismo RS

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2815.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2799.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2805.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2823.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2810.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2813.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2820.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2821.jpg

 jantes alliage 18

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2809.jpg

Côté moteur, le DIG T a été poussé à la puissance de 214 ch à 6000 trs/min pour un couple de 250 Nm à 2400 trs/min. Il est accouplé à une boîte auto Xtronic 8 rapports avec palettes au volant, qui se révèle agréable à l’utilisation. La gestion de la motricité se fait via le système ALL MODE 4×4-i, le JUKE NISMO RS est équipé du NTVS (système de vectorisation du couple moteur). Ce terme qui peut paraître barbare, permet de répartir le couple sur chaque roue de manière optimisée. Il utilise différents capteurs tels que l’angle du volant, l’accélération, la vitesse des roues et va agir en mettant plus ou moins de couple pour maintenir l’adhérence. Par exemple, en simplifiant, en ligne droite les roues avant disposent chacune de 50% du couple mais dans un virage serré, le train arrière va se connecter et répartir une partie du couple, avec une majorité à la roue qui se trouve à l’extérieur du virage. Il en va de même lors d’un passage sur une surface glissante. L’adaptation est automatique et quasi sans délais. Le gain de motricité est réellement flagrant par rapport à la version deux roues motrices et mon côté joueur l’a beaucoup apprécié. Cette nouvelle version dispose désormais de 4 freins à disques ventilés de plus gros diamètre à l’avant.

DIG T 1,6 Turbo 214 ch

L’intérieur, dans la version que j’ai testée, était équipé de sièges baquets Recaro en cuir rouge et alcantara noir avec surpiqûres rouges du plus bel effet et d’un confort absolu, on y est bien calé et prêt à mettre les gaz. On retrouve aussi une belle finition façon racing avec le compte-tours à fond rouge, des inserts façon carbone, la casquette au dessus du tableau de bord, tout un tas de petits détails qui accentue cette impression sportive.

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2988.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-3018.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-3034.jpg

essa-_nissan-juke-nismo-RS-3051.jpg

Le comportement routier est agréable, on peut cependant trouver la suspension un peu ferme sur route dégradée, mais il est difficile de concevoir une petite voiture sportive et de rester avec un amortissement typé souple et confort. Lors de l’essai, j’ai vraiment apprécié le Juke pour ce qu’il est : un SUV sportif. Il s’inscrit bien en courbe, a un comportement sain, un freinage efficace et de belles accélérations. Le plaisir de conduite est réellement au rendez-vous. Au niveau des performances le Juke abat le 0 à 100 km/h en 8s et a une vitesse de pointe de 200 km/h.

Alors mon avis sur ce Juke Nismo RS

Tout d’abord, il est quasiment seul sur le segment des SUV 4×4 urbains et sportifs, si l’on excepte la MINI Mini Countryman John Cooper Works. Alors pour ceux qui veulent se laisser tenter par une petite sportive quatre roues motrices accessible, qui en plus a un vrai look, il représente vraiment un bon choix, d’autant que sa concurrente allemande affiche un tarif supérieur.

On peut cependant regretter quelques points, tout d’abord le gain de puissance de cette Nismo par rapport à la version « de base 4×4 » n’est pas réellement significatif avec « seulement » + 24 ch. On aurait préféré quelque chose de plus tranchant et affûté, plus proche des 250 ch au niveau de la motorisation. Deuxième petit bémol identique à mon premier essai de Juke, son coffre qui est quand même un peu petit, mais il faut bien loger la transmission arrière en dessous et cela se fait au détriment de la place.

essa-_nissan-juke-nismo-RS-2974.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR