Nouveau Discovery 4 2012

Nouveau Discovery 4 2012

source : Land Rover

Dans sa nouvelle version 2012, le Land Rover Discovery 4 conserve son statut de véhicule polyvalent le plus performant au monde

 Lauréat de 36 distinctions depuis son lancement en 2009

 Réduction des émissions de CO2 de 244 à 224 g/km pour la version d’entrée de gamme 3,0 l LR-TDV6

 Augmentation de la puissance de la version diesel hautes performances qui passe de 245 à 256 ch et réduction de ses émissions de CO2 à 230 g/km

 Nouvelle transmission automatique ZF 8HP70 à 8 rapports avec sélecteur de rapports rotatif et palettes au volant

 Systèmes audio et de navigation d’entrée de gamme désormais dotés des fonctions – Bluetooth et DAB ainsi que de ports USB/iPod

 Système Premium Harmon Kardon LOGIC 7 équipé désormais de 17 haut-parleurs et offrant une puissance de 825 W

 Système multimédia aux places arrière désormais disponible avec la technologie sans fil WhiteFireTM

 Système de commande vocale « Dites ce que vous voyez » (Say What You See)

esel 3,0 l LR-TDV6 de 211 ch continuera d’être proposé en entrée de gamme aux clients du Discovery 4 sur les marchés européens soumis à la norme antipollution EURO 5. Dans sa version 2012, ce moteur a encore été optimisé. Il bénéficie en effet d’un système d’injection à faible débit et d’une nouvelle transmission automatique ZF 8HP70 hautement performante à 8 rapports qui ont permis de ramener ses émissions de CO2 de 244 à 224 g/km.

Cette nouvelle transmission à 8 rapports profite aussi au moteur hautes performances 3,0 l LR-SDV6 qui voit sa puissance grimper de 245 ch à 256 ch et ses émissions de CO2 diminuer de 244 g/km à 230 g/km.

En combinaison avec cette nouvelle transmission, le Discovery 4 2012 se dote du sélecteur de rapports rotatif et des palettes au volant. Tous les modèles EURO 5 reçoivent un filtre à particules leur permettant de compter parmi les motorisations diesel les plus propres du marché.

L’actuelle version de 245 ch du moteur 3,0 l LR-SDV6, équipée de la transmission automatique à 6 rapports avec mode Command Shift, sera destinée aux marchés et pays européens encore soumis à la norme antipollution EURO 4.

Outre les améliorations apportées à la chaîne cinématique, le Discovery 4 a également évolué en termes de design et de niveau d’équipements. Il propose deux modèles de jante alliage totalement inédits, trois nouveaux packs d’options et des systèmes audio et de navigation optimisés adoptant l’architecture électrique de dernière génération MOST Gen 2.1. Le système audio d’entrée de gamme abandonne son ancien écran noir et blanc au profit d’un tout nouvel écran couleur et intègre désormais les fonctions Bluetooth et DAB ainsi que des ports USB/iPod. Pour la toute première fois également, le système audio est disponible avec un écran tactile différent de celui dédié à la navigation. Grâce à sa nouvelle architecture électrique GEN 2.1, le système Premium Harmon Kardon LOGIC 7 affiche des performances en nette évolution puisqu’il offre désormais une puissance impressionnante de 825 W distillée par 17 haut-parleurs. Les modèles les plus exclusifs héritent en outre du nouveau système de commande vocale « Dites ce que vous voyez » qui permet au conducteur d’utiliser des instructions vocales abrégées.

Une version optimisée du moteur diesel 3,0 litres au cœur de la gamme 2012 du Discovery 4

Depuis 2011, la version de 211 ch du bloc 3,0 l LR-TDV6 est proposée en entrée de gamme aux clients des marchés européens soumis à la norme antipollution EURO5. Désormais couplé à la transmission automatique ZF 8HP70 à 8 rapports, ce moteur émet seulement 224 g/km de CO2 contre 244 g/km pour son prédécesseur, tout en continuant de garantir une puissance maximum à 4 000 tr/min et un couple de 520 Nm à 2 000 tr/min. Ce V6 diesel de Land Rover continue de séduire un nombre toujours plus grand de clients du Discovery 4, du fait notamment de son niveau de consommation qui ne cesse de diminuer, passant de 9,3 à 8,5 l/100 km sur la version 2012. Le moteur LR-SDV6 de 245 ch voit, quant à lui, sa puissance passer à 256 ch à 4 000 tr/min et ses émissions de CO2 diminuer de 244 à 230 g/km. Son couple maximum reste en revanche inchangé à 600 Nm, disponible dès 2 000 tr/min. Les marchés soumis à la norme EURO 4 continueront de bénéficier de la version de 245 ch du moteur LR-SDV6 équipée de l’actuelle transmission automatique à 6 rapports avec mode Command Shift.

Toutes les versions du moteur diesel 3,0 litres sont équipées du même système à turbocompresseurs séquentiels parallèles. Elles affichent des accélérations d’une vivacité exceptionnelle, avec un couple maximum disponible dès 2 000 tr/min. Le nouveau moteur diesel 3,0 litres est à même de surclasser très largement ses principaux rivaux en délivrant un couple de 500 Nm en seulement 500 millisecondes depuis le ralenti. En d’autres termes, les conducteurs peuvent bénéficier instantanément de 83 % du couple maximum. Lors de son introduction dans le millésime 2010 du Discovery 4, le système à turbocompresseurs séquentiels parallèles a été le premier de ce type à être monté sur un moteur en V dans le monde. Les turbocompresseurs jumelés fonctionnent de manière séquentielle afin de garantir un couple de tout premier ordre à bas régime et une fougue impressionnante aux régimes plus élevés.

Le moteur diesel 3,0 litres a établi de nouvelles références en termes de raffinement et de consommation sur la version 2010 du Discovery 4 grâce à son système d’injection à rampe commune de troisième génération. Fonctionnant sous une pression de 2 000 bars, les injecteurs piézoélectriques sont conçus pour minimiser les bruits tout en optimisant la combustion. Ce système se distingue par son « mode de dosage », qui permet de fournir uniquement la quantité de carburant nécessaire aux injecteurs au lieu de renvoyer l’excédent de carburant vers le réservoir et de générer ainsi des pertes par pompage. Les modèles diesel destinés au marché européen sont désormais équipés d’un filtre à particules et d’un système EGR d’avant-garde visant à réduire les NOx.

Transmission automatique ZF 8HP70

Couplée aux versions EURO 5 du moteur diesel 3,0 litres, la remarquable transmission ZF 8HP70 garantit une réactivité inégalée pour un plaisir de conduite à nul autre pareil et contribue à réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 à un niveau encore jamais atteint. Les huit rapports offrent des rapports de réduction rapprochés et un étagement plus vaste tandis que le rapport de surmultipliée plus élevé s’adapte parfaitement au couple généreux du moteur 3,0 l LR-SDV6, réduisant ainsi la consommation et les émissions de CO2. Le rendement énergétique est encore amélioré par la configuration mécanique de la transmission 8HP70, ne permettant pas l’ouverture simultanée de plus de deux embrayages internes.

La transmission 8HP70 se dote par ailleurs de fonctionnalités favorisant les économies d’énergie. Le système de commande hydraulique se veut également plus efficace, la pompe hydraulique exerçant moins de contraintes sur le moteur. Le convertisseur de couple est étalonné pour se bloquer à des vitesses et à une température de fonctionnement inférieures, réduisant ainsi la consommation de carburant et tirant parti une fois encore de l’exceptionnel couple à bas régime du moteur diesel 3,0 litres. Le dispositif de contrôle de la transmission au ralenti, dont l’intervention est totalement transparente, sélectionne la position neutre lorsque le véhicule est à l’arrêt et le moteur au ralenti en position Drive, ce qui réduit la charge du moteur et la consommation de carburant. La transmission 8HP70 dispose également d’un système de gestion intelligent. Par temps chaud, elle sélectionne un rapport inférieur pour faire tourner le moteur et le compresseur de climatisation plus rapidement afin de refroidir plus efficacement l’habitacle. Par temps froid, elle fait également tourner le moteur plus rapidement pour réduire le temps de mise à température et les émissions polluantes.

Outre son caractère écologique, la transmission se distingue également par ses performances. La transmission 8HP70 exécute les changements de rapport en seulement 200 millisecondes avec une interruption du couple imperceptible, permettant ainsi d’obtenir une souplesse digne d’une transmission à double embrayage doublée d’une expérience de conduite plus sophistiquée. La transmission 8HP70 adapte le régime moteur à celui de sa turbine, anticipant les futures rétrogradations pour qu’elles se déroulent de la façon la plus souple possible. Les rapports rapprochés permettent des passages de rapport tout en douceur.

Le système de détection du style de conduite surveille les sollicitations du conducteur et les systèmes embarqués pour optimiser la réactivité de la transmission en fonction du style de conduite tandis que le système de détection des courbes veille à ce que la transmission ne procède pas à des montées de rapport inutiles et maintienne le même rapport lors d’une série de virages. La transmission surveille également les sollicitations du conducteur sur le frein ainsi que le taux de décélération pour définir le rapport le plus approprié en entrée et en sortie de virage. La transmission 8HP70 n’impose pas une sélection séquentielle et peut « sauter » jusqu’à 6 rapports en cas de besoin pour une réactivité maximale avant un dépassement par exemple.

Elle est associée de série à des palettes de sélection au volant permettant au conducteur d’opérer manuellement les changements de rapport. Le levier CommandShift cède la place à une molette permettant de sélectionner les modes Park, marche arrière, Drive ou Sport. Le mode Sport optimise les temps de réaction de la transmission pour une accélération maximum, une meilleure réactivité et des montées de rapport plus incisives. La molette se situe en affleurement de la console centrale lorsque le contact est coupé et se déploie à l’établissement du contact. Pour éviter toute confusion, la molette du Terrain Response est remplacée par un nouveau commutateur. « La nouvelle transmission à 8 rapports est parfaitement adaptée à notre moteur diesel 3,0 litres. Les rapports supplémentaires de cette transmission et sa capacité à sauter plusieurs rapports permettent au moteur de fonctionner constamment dans sa plage de rendement la plus efficace », indique Paul Walker, ingénieur en chef du programme.

Le V8 continuera d’accompagner le succès des modèles de la gamme 2012 du Discovery 4
L’étonnant moteur 5,0 LR-V8 à alimentation atmosphérique, spécialement conçu pour les modèles de la marque, continue d’être proposé dans sa configuration d’origine au sein de la gamme 2012 du Discovery 4. D’une grande légèreté, ce moteur en alliage d’aluminium excelle par son rendement et répond aux exigences particulièrement strictes des normes antipollution américaine ULEV2 et européenne EURO 5.

Le moteur 5,0 l LR-V8 développe une puissance de 375 ch pour un couple de 510 Nm tout en affichant un remarquable niveau de rejets CO2 de seulement 328 g/km. L’un des secrets de son rendement exceptionnel réside dans son système d’injection orienté multijet, monté en position centrale, qui injecte le carburant sous une pression de 150 bars directement dans chaque cylindre.

Il intègre également nombre de systèmes ingénieux à l’instar du calage variable des quatre arbres à cames actionné par le couple – une première dans le secteur automobile. A la différence des systèmes classiques qui sont commandés par la pression d’huile, ce dispositif de calage variable est activé par les couples positifs et négatifs générés par l’ouverture et la fermeture des soupapes, réduisant ainsi la consommation d’énergie. Le système de changement de profil de came (CPS) sélectionne soit un profil adapté à la conduite à bas régime, soit un autre profil garantissant une meilleure levée des soupapes pour plus de performances. Le Discovery 4 bénéficie ainsi d’un couple exceptionnel à bas régime lui permettant d’évoluer sur les terrains les plus difficiles et d’afficher une agilité incomparable en toutes circonstances.

Les niveaux de couple et de puissance sont également optimisés par une tubulure d’amission variable qui permet de moduler la longueur des huit conduits d’admission. Ainsi, la tubulure d’admission actionne le conduit de 680 mm pour délivrer un couple élevé à bas régimes et le conduit de 350 mm pour garantir une puissance maximum à régimes élevés. La position précise de l’actionneur est optimisée en permanence sur la totalité de la plage utile. Le moteur dispose également d’un circuit de refroidissement à flux inversé qui débite le liquide de refroidissement dans les culasses avant de le faire circuler dans le bloc. Ainsi, les culasses conservent une température plus basse et le seuil du cliquetis peut être repoussé encore davantage afin de garantir un meilleur rendement.

Un échangeur de chaleur huile-eau permet en outre de transférer la chaleur du liquide de refroidissement à l’huile. Ces différents systèmes favorisent une mise à température plus rapide du moteur, ce qui contribue à réduire ses émissions et à réchauffer plus rapidement l’habitacle.

Une transmission automatique à 6 rapports

Le LR-V8 transmet sa puissance par le biais de la transmission automatique ZF HP28 à 6 rapports qui se distingue par un exceptionnel raffinement. Les ingénieurs de Land Rover ont optimisé ses caractéristiques afin qu’elle conserve sa réactivité exemplaire et continue de garantir des changements de rapports aussi souples que rapides. Les niveaux de puissance et de couple supérieurs du moteur permettent une sollicitation anticipée des embrayages de lock-up dans chaque rapport. Il en résulte une réduction du phénomène de patinage au niveau du convertisseur de couple, ce qui contribue à optimiser la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Châssis, suspension et freins d’avant-garde

Le système de suspension avait été sensiblement revu et corrigé sur la version 2010 du Discovery 4. Les modifications avaient alors principalement porté sur les centres de roulis, les barres antiroulis, les rotules et les bagues de suspension. Une nouvelle crémaillère de direction à rapport de démultiplication variable avait également été ajoutée pour garantir une meilleure stabilité à vitesse élevée et une meilleure sensibilité lors des braquages à angle serré. Cette version avait également hérité d’un système de freinage plus puissant, comprenant à l’avant des freins à disque ventilé de 360 mm avec étrier flottant à double piston et à l’arrière des freins à disque ventilé de 350 mm avec étrier flottant à simple piston. Les ingénieurs de Land Rover avaient également modifié son système de contrôle de sous-virage qui ralentit automatiquement le véhicule pour permettre à son conducteur d’en reprendre le contrôle. Ces équipements sont restés inchangés sur l’ensemble des versions 2012 du Discovery 4.

Toujours les meilleures performances tout-terrain de leur catégorie en 2012
Sur le plan des performances tout-terrain, les véhicules Land Rover, avec leur système Terrain ResponseTM, restent plus que jamais la référence à suivre pour tous leurs concurrents. En 2011, ils ont reçu deux nouvelles fonctionnalités : l’aide au démarrage en côte et le contrôle d’accélération en descente.

L’aide au démarrage en côte maintient la pression de freinage initiée par le conducteur suffisamment longtemps pour que celui-ci puisse déplacer son pied de la pédale de frein à la pédale d’accélérateur sans que le véhicule recule. Le frein est relâché après un laps de temps défini ou lorsque le moteur fournit un couple suffisant pour permettre au véhicule de gravir la pente.

Le Contrôle d’accélération en pente est conçu pour rehausser la sécurité dans les pentes à forte déclivité lorsque le Contrôle d’adhérence en descente n’est pas engagé. En mettant sous pression le circuit de freins, le Contrôle d’accélération en pente ralentit le véhicule à une vitesse prédéterminée par la position de l’accélérateur lorsque le véhicule négocie une descente, quel que soit son sens de déplacement.

Trois nouveaux packs d’options

Le millésime 2012 du Discovery 4 proposera trois nouveaux packs optionnels à ses clients – les pack Technology (technologie), HSE Luxury (HSE Luxe) et Vision Assist (aide à la visibilité).

Le pack Technology comprend un système de navigation haut de gamme intégrant le mode de navigation tout-terrain 4x4i, ainsi que le dispositif de commande vocale « Dites ce que vous voyez » et les systèmes d’aide au stationnement avant et arrière avec caméra de recul.

Le pack HSE Luxury comprend, quant à lui, les projecteurs avant adaptatifs au xénon avec feux d’angle, le système audio Harman Kardon LOGIC7® à 17 haut-parleurs de 825 W, un garnissage cuir de luxe, des barres de toit pleine longueur en finition noir satiné, une colonne de direction réglable électriquement en profondeur et en inclinaison, un toit ouvrant électrique basculant/coulissant et un casier réfrigéré intégré à la console centrale avant.

Enfin, le pack Vision Assist inclut les projecteurs avant adaptatifs au xénon avec feux d’angle, les phares automatiques avec système de gestion des feux de route et le système de caméras panoramiques intégrant les feux d’approche et l’assistance au remorquage.

Modifications de détail et évolution stylistique du Discovery 4 2012
Sur la version 2012 du Discovery 4, les nouveaux commodos se distinguent par leur style épuré, leurs inserts chromés et la plus grande clarté de leurs symboles. La clé intelligente, désormais de forme oblongue, arbore un nouveau design aussi élégant que raffiné et s’avère plus facile à transporter. Côté extérieur, le Discovery 4 hérite de série de nouvelles jantes alliage de 19’’ sur la finition HSE. Parallèlement, des jantes alliage de 20’’ à 5 rayons en finition noir brillant ainsi que des barres de toit pleine longueur en finition noir satiné sont proposées en option sur l’ensemble des modèles de la gamme.

Les technologies e_Terrain optimisent la consommation de carburant tout en réduisant les émissions de CO2

Le nouveau Discovery 4 recèle nombre d’équipements visant à réduire tant sa consommation de carburant que ses rejets de CO2. Les deux versions de 245 ch et de 211 ch du moteur diesel à turbos séquentiels LR-TDV6 3,0 litres sont conçues pour offrir une consommation de tout premier ordre et un couple supérieur à bas régimes.

Le système à turbocompresseurs séquentiels parallèles de ce bloc diesel sollicite la plupart du temps son turbocompresseur primaire, le plus imposant des deux. Le plus petit, dit turbocompresseur secondaire, reste au repos dès lors qu’aucun surcroît de puissance ne s’avère nécessaire, réduisant ainsi les pertes par pompage et donc la consommation de carburant. En outre, le système d’injection à rampe commune de troisième génération qui offre un excellent rendement grâce à ses injecteurs piézoélectriques et son mode de dosage de carburant, favorise grandement les économies de carburant.

Le système d’injection directe orienté sous haute pression du moteur suralimenté 5,0 l LR-V8 suralimenté optimise la combustion tandis que la distribution à calage variable, le système de changement de profil de came et la tubulure d’admission variable agissent de concert pour garantir au moteur un rendement optimisé sur toute sa plage utile. Grâce à son circuit de refroidissement d’avant-garde, le moteur monte plus rapidement en température, ce qui contribue à réduire d’autant sa consommation et ses frottements.

Tous les moteurs ont été optimisés au niveau de leur couple à bas régime et de leur consommation, de manière à ce que l’embrayage de lock-up des deux transmissions automatiques puisse être activé à un régime inférieur. Il en résulte un patinage moindre du convertisseur de couple hydraulique, ce qui a pour effet de réduire les niveaux de consommation et de rejets de CO2. Le couple étant plus élevé à bas régime, l’étagement des rapports a pu être allongé afin de garantir une consommation réduite à vitesse élevée.

Le Discovery intègre en outre plusieurs autres systèmes d’économie d’énergie. Au ralenti, les moteurs 3,0 l LR-TDV6 et 5,0 l LR-V8 suralimenté tournent respectivement à 710 et 700 tr/min, des régimes particulièrement faibles leur permettant de consommer un minimum de carburant tout en conservant un raffinement incomparable. Le Discovery dispose également d’un système de gestion de puissance intelligent avec système de charge intelligent par récupération. Ainsi, dès que les circonstances le permettent, l’alternateur recharge la batterie au moment le plus économique qui soit, c’est-à-dire, plutôt pendant les phases de décélération que d’accélération du véhicule.

Les éléments aérodynamiques montés à l’avant du véhicule, à l’instar du spoiler à lèvre et des déflecteurs de roue avant permettent de réduire la traînée en améliorant la circulation de l’air sous le plancher du véhicule. Le compresseur de climatisation est commandée par un embrayage qui se désengage lorsque la climatisation est à l’arrêt, réduisant ainsi les pertes parasites et optimisant les niveaux de consommation de carburant et de rejets de CO2.

Récapitulatif des technologies e_TERRAIN :

 Moteur LR-TDV6 conforme à la norme EURO 5

 Moteur LR-V8 d’avant-garde

 Nouvelle transmission automatique ZF 8HP70 à 8 rapports optimisant le rendement du moteur et réduisant ses émissions de CO2

 Filtre à particules disponible sur tous les modèles européens du Discovery

 Etalonnage optimisé des moteurs

 Moteurs à vitesse de ralenti faible

 Patinage réduit du convertisseur de couple

 Couple supérieur permettant un étagement plus long des rapports

 Système de gestion de puissance intelligent (IPMS) avec système de charge intelligent par récupération

 Compresseur de climatisation dotée d’un embrayage réduisant les pertes parasites

 Aérodynamique optimisée

CATEGORIES
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR