Patrol  Baroud 260 2.8 TD 4×4 préparation TT

Patrol Baroud 260 2.8 TD 4×4 préparation TT

Mathieu est un des membres de pirate4x4.fr et il fait aussi partie de l’organisation de ce forum dédié aux GROSSES PREPAS. En 2009, il cherche un 4×4 pour aller débarder du bois en forêt. C’est sur un Patrol baroud 260 que se portera son choix, dicté avant tout par le prix et les capacités de l’engin. Il a trouvé son bonheur en Allemagne pour 3000 €.

le beau et la bête ou la belle et la bête ? qui sait

Le baroud 260 est équipé d’un moteur 6 cylindres de 2.8 l de cylindrée qui développe 115 ch. Produit de 1990 à 1994 il succéda au Patrol 160 avec cette fois-ci un moteur turbo qui sera remplacé par la suite par un 4 cylindre 2.7 l sur les dernières générations.

moteur RD28T, 115 ch

351 000 km, la fin du rodage

Le 260 est certes rustique, mais il est une vraie bête de somme, dur à la tâche, résistant, c’est une bonne base pour se préparer un 4×4 pour le tout terrain.

Un pilote heureux :)

Au départ, Mathieu ne connaissait pas vraiment le monde du tout terrain mais il s’est vite piqué au jeu.

Le Nissan va donc passer dans son garage afin de subir ses premières modifications. On sort la caisse à outils et la meuleuse pour découper les ailes afin de passer des pneus en 235 / 85 / 16. Le pare-chocs sera relooké dans un style minimaliste afin d’augmenter les angles de franchissement. Côté suspension, Mathieu va utiliser des lames +6cm Trailmaster ainsi que des lames rallongées Ironman 4×4 +4cm. Les suspensions d’origine disparaissent pour laisser place à des Trailmaster prévues pour une rehausse de +10 cm. La caisse, elle, gagne 5cm de hauteur avec un bodylift.

vue des suspensions et jumelles à l'arrière

il a fallu décaller les ancrages des lames pour éviter qu'elles ne touchent la boule de pont de GR

pour rehausser la caisse on utilise des calles (bodylift)

un snorkel maison, mais il rempli son office

Souhaitant faire durer son 4×4, le châssis sera repris et repeint entièrement afin de lui donner une seconde jeunesse. La rouille qui avait commencé à faire son oeuvre, obligera à reprendre les bas de caisse et le plancher. Une fois remis au propre une peinture ne sera pas un luxe.

les pares chocs ne sont peut être pas très esthétique, mais ça n'est pas ce qu'on leur demande, ici on veut du costaud, du simple, de l'efficace

pirate-4x4-2016-0352.jpg

Nouvelle étape en 2012 suite à sa première venue au Rasso Pirate 4×4. Là c’est le déclic. On passe les roues en 35 / 12.5 / 15 et on s’intéresse à la sécurité.

les ailes ont été découpées et permettent de monter des gros pneumatiques, d'abord en 235/85/16 le Patrol est désormais en 32/12.5/15 avec des Cooper Discoverer STT

Les STT offrent une structure avec de  gros crampons qui se continuent sur les flancs, à l'aise sur les rochers comme dans la boue ils offrent un bon compromis

La tâche de créer un arceau est confiée à CBMS (Christophe Bouzon). Il va concevoir un arceau qui puisse protéger 4 passagers. Mathieu, lui, va rajouter des baquets et des harnais afin que sa petite famille soit en sûreté (évidemment il ne va pas dans les grosses zones avec les enfants … pirate mais pas taré quand même).

Un bel arceau reéalisé par CBMS protège les 4 passagers

Alors oui les sparco à l'arrière ont un peu vécu mais au moins ce 4x4 est vraiment utilisé en tout terrain !

pirate-4x4-2016-0354.jpg

Les ponts aussi vont évoluer. On remplace ceux d’origine par des ponts de Patrol GR. C’est plus costaud et en plus le pont arrière bénéficie d’un blocage d’origine. Pour l’avant un blocage de différentiel ARB sera monté. Pour les installer, il aura fallu modifier les ancrages côté châssis et côté pont et déplacer les fixations des lames avant de 5 cm vers l’extérieur. Des pivots de pont C200 sont montés afin de garder le système de direction du Baroud. En effet sur les GR, la barre de direction est derrière le pont alors que sur le 260 elle est devant. Cette dernière sera rallongée de 13cm.

les ponts de GR c'est du costaud

il a fallu monter des pivots de pont C200 pour permettre de passer la barre de direction devant le pont

Le frein à main d’un GR a pris place dans l’habitacle (pour mémoire le 260 est à tambour à l’arrière).

Pour l’aménagement intérieur pas de fioritures, l’engin sert avant tout à attaquer des zones. On y trouve donc des baquets, des harnais une CB, rien de superflu. Notez que dans la benne se trouve l’indispensable compresseur qui sert pour le blocage ARB, ce dernier a été modifié, puisqu’a été ajoutée une bonbonne de réserve d’air comprimé faite à partir d’un extincteur, bonne idée.

un intérieur design et moderne ....

baquets, casques et harnais sont indispensables en extrême

pirate-4x4-2016-0329.jpg

pirate-4x4-2016-0381.jpg

C’est lors du Truck Trial que l’engin a fait ses premiers tours de roue. Et je dois dire qu’il est particulièrement efficace. Il croise diablement bien pour un engin à lames et motrice (presque) comme un crawler. Cet engin abordable et fait maison montre qu’avec de l’huile de coude, de bonnes idées et un budget limité on peut s’offrir et se construire un vrai tout terrain capable de crapahuter dans des zones difficiles et extrêmes.

Qui a dit que les 4x4 à lames n'étaient pas efficaces ?

europa-truck-trial-camion-2016-1655-3.jpg

europa-truck-trial-camion-2016-1748-3.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X