essai 4×4 : Range Rover classic V8 3.5 efi du webmaster

essai 4×4 : Range Rover classic V8 3.5 efi du webmaster

essai 4×4 : Range Rover classic V8 3.5 efi du webmaster

Celui là vous le connaissez bien puisqu’il est en photo un peu partout sur les articles de votre site préféré.

Tellement l’habitude de le voir que nous avions complètement oublié de parler de lui alors qu’il est à la base d’une grande et belle histoire d’amour.
Celle liant Nico (le webmaster) et le 4×4.
Notons que c’est aussi grâce à ce véhicule que le Journal du 4×4 est né…

range_rover-01.jpg

Il faut dire qu’il avait tout pour plaire. Et c’est seulement maintenant qu’il roule entre d’autres mains que nous pensons à lui. Finalement c’est comme pour les vedettes : les plus beaux hommages leurs sont faits à titre posthume.

range_rover-02.jpg

La carrosserie est restée dans son jus d’origine. Le beau vert anglais lui allant si bien, il ne fallait surtout pas dénaturer un tel tableau. La seule concession faite sur la tôle, au niveau des passages de roues, avait pour but de monter des Macho en 235-85 sur des jantes tôle type triangular en 16 » de diamètre. Pour lui donner plus de hauteur et de débattement, les ressorts et amortisseurs d’origine ont été remplacés par des combinés Eibach + 5 cm et Bilstein. Bien qu’un peu raide en TT, ils ont surtout permis à Nico de ne pas trop souffrir du mal de mer lors de ses très nombreux trajets routiers et autoroutiers.

range_rover-03.jpg

C’est sous le capot que les modifications ont été les plus importantes. Pour faire respirer la bête, un arbre à came de 3.9 L a remplacé le modèle original. L’admission d’air  » légèrement  » libérée ainsi que le pot d’échappement dont le volumineux silencieux arrière a cédé sa place au modèle initialement destiné a son homologue poèlel a mazout ont permis de donner ce champ mélodieux au moteur et de favoriser les montées en régime. Paré de quelques réglages d’optimisation, le V8 ainsi préparé jouait bien souvent la valse du couple et de la puissance avec une cavalerie avoisinant les 200 chevaux. Un vrai régal pour les oreilles…et les yeux.

range-rover-04.jpg

C’était un réel bonheur en tout terrain. Fort de sa hauteur raisonnable, de sa puissance démoniaque et de son adhérence exceptionnelle, le Range Rover V8 de Nico semblait parfois être possédé par le démon du mouvement perpétuel tant il franchissait imperturbablement nos bourbiers du nord est. Pour éviter toute mauvaise rencontre avec je ne sais qu’elle pierre ou souche cachée dans le gras, Nico pouvait compter sur un sabot avant prêt à tout. D’une épaisseur d’alu avoisinant le centimètre, il subissait sans broncher les assauts du terrain.

A l’intérieur, l’équipement était plus que sommaire. Jugez plutôt : climatisation, sièges en cuir, réglages de l’assise et du dossier électrique, toit ouvrant et boite automatique… Pas de quoi frimer, c’est presque pareil que dans un Series ou un BJ. Du coup, pour combler cette carence, Nico avait procédé à l’installation d’un GPS Garmin III+ et d’une CB. Ah, quand même !

range_rover-05.jpg

C’est avec ce beau véhicule que votre webmaster a longtemps affolé les bourbiers, buttes et croisements de pont de notre région. Non content de sévir  » par chez nous  » il s’est même frotté avec panache à la glaise du Belgium 2000 et 2001, s’est payé le luxe, l’année dernière, de boucler Villevenard sans la moindre marche arrière ni coup de sangle. Chapeau bas messire.

range_rover-06.jpg

Et puis un jour, la raison a repris le pas sur la passion. Avec plus de 30 000 kms parcourus dans l’année et les quelques soucis mécaniques que l’on peut rencontrer sur ce genre de véhicule, Nico a du faire un choix que je n’aurais pas aimé faire à sa place. Le garder ou le remplacer. La calculette a été formelle à ce sujet. Sans contestation possible, le budget carburant explosait a lui seul toutes les comparaisons possible avec un truc qui fume noir (au moins 20 L de super / 100 Km…). Force a été du coté de la raison. Après en avoir plus que bien profité, Nico a cédé son jouet.

range_rover-07.jpg

Bande de petits curieux, à peine apprenez vous que le Range a disparu que vous l’avez déjà oublié et nous réclamez l’identité de son successeur…
Patience, patience, vous le saurez bientôt.

range_rover-08.jpg

Pour vous faire rêver, voici un florilège des plus belles photos du V8

A bientôt.

range_rover-09.jpg

range_rover-13.jpg

range_rover-12.jpg

range_rover-11.jpg

range_rover-10.jpg

range_rover-14.jpg

range_rover-15.jpg

range_rover-16.jpg

article du 09 janvier 2003

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X