Réglage de suspension par WSR

Réglage de suspension par WSR

Nicolas Montador, le patron Wep Racing WSR conçoit et fabrique des véhicules de compétition pour l’Ultra4 ou le rallye. Il est aussi spécialisé dans la préparation de 4×4 et sa société commercialise différents accessoires et équipements pour le tout terrain. Sachez qu’il propose aussi de régler vos suspensions en fonction de votre véhicule.

Régler la suspension pour un 4×4, pourquoi, comment ?

Petit rappel de base, et nous allons rester simple, il y a deux composants dans une suspension : les ressorts et les amortisseurs. Le ressort fait jonction entre la roue et le véhicule et l’amortisseur a pour fonction … d’amortir l’effet rebondissant du ressort et contrôle la vitesse de déplacement de la roue.

Évidemment nous nous intéressons à des véhicules modifiés, des protos, des Ultra4 et non pas des véhicules de série. Ceci simplement pour vous dire que quand on sort un amortisseur de sa boîte, il ne va pas être spécifiquement réglé pour votre voiture et la discipline dans laquelle vous souhaitez concourir : trial, rock crawling, rallye, ultra4, etc.

Comment fonctionne un amortisseur : on pourrait rapprocher un amortisseur avec une seringue. Mais là ou dans la seringue, le piston est terminé par un caoutchouc qui pousse le liquide, dans un amortisseur, le piston, sur sa tige, est doté de trous qui laissent passer de l’huile. Ces trous ont des formes adaptées pour laisser passer plus ou moins de fluide, et ce dans chaque sens : compression et détente. Pour réguler le passage de l’huile, on vient rajouter des rondelles de plus ou moins gros diamètre et d’épaisseur plus ou moins fine de chaque côté du piston. Pour la détente c’est côté écrou et pour la compression, c’est côté tige.

Un amortisseur FOX démonté. On voit bien la tête de piston à gauche monté sur la tige.
Un amortisseur FOX démonté. On voit bien la tête de piston à gauche monté sur la tige.

La fonction de l’amortisseur va être de garder la roue en contact avec le sol afin de garder de la motricité et le grip et bien sur de pouvoir gérer sa trajectoire et diriger la voiture. C’est tout bête mais si vos roues ne touchent pas le sol, vous ne freinez plus, vous n’accélérez plus, vous ne tournez plus. On règle la détente pour que la roue vienne se replaquer au sol après une compression. Et on règle la compression afin de ne pas arriver trop vite en butée.

Les rondelles viennent se placer de part et d'autre du piston
Les rondelles viennent se placer de part et d’autre du piston

C’est par le biais de cet empilement de rondelles que va se faire le réglage de l’amortisseur (je vous le répète, je fais simple car on peut aussi varier la viscosité de l’huile ou encore intervenir sur des bypass). Plus les rondelles seront rigides, plus on va ralentir le mouvement de l’amortisseur, plus elles seront fines, plus l’amortissement bougera facilement. Donc on freine ou on accélère la vitesse de fonctionnement et, de fait, on obtient un effet plus souple ou plus dur. On cherche donc à réguler le passage de l’huile dans les deux sens compression et détente. Pour pouvoir effectuer un bon réglage, vous allez avoir besoin de peser votre voiture avec dans l’idéal des balances à plateau. On pèse le véhicule en configuration finale. Oui car si par exemple vous rajoutez un treuil de 40 kg par la suite, une roue de secours etc, cela va fausser les résultats.

Vue du piston avec les orifices qui permettent de faire circuler l'huile et à droite, différentes rondelles pour le réglage
Vue du piston avec les orifices qui permettent de faire circuler l’huile et à droite, différentes rondelles pour le réglage
La tête de piston démontée et les rondelles déposées
La tête de piston démontée et les rondelles déposées
Une fois tout démonté, on peut choisir ses rondelles pour avoir un valving sur mesure
Une fois tout démonté, on peut choisir ses rondelles pour avoir un valving sur mesure

Donc on pèse la voiture aux 4 roues ( châssis et caisse : masse suspendue ) et ensuite en déconnectant les amortisseurs afin de ne pas biaiser le résultat, on pèse les trains roulants (les ponts et les roues : masse non suspendue).

La partie la plus difficile va être votre ressenti au volant et lors des essais de roulage. En effet un réglage se fait en s’adaptant au véhicule mais aussi à son pilote, à son type de conduite et à sa discipline.

Wep racing WSR règle vos suspensions

C’est avec son expérience, acquise dans sa pratique de constructeur de véhicule de compétition mais surtout lors de ses participations à de nombreuses courses que Nicolas Montador peut proposer ses services afin de régler vos suspensions.

Le bénéfice est d’avoir un véhicule qui va mieux se comporter. On roule mieux et plus vite. Et quand vous aurez progressé, on peut renouveler le setup afin de l »afiner encore.

Nicolas propose un valving de base pour tout achat d’amortisseur chez WEP Racing WSR. Ou si vous possédez déjà des amortisseurs, la prestation est facturée 120 € TTC par amortisseur, hors pièces à changer ou huile (joint, segment, piston…).

contacts : nicolas@wsroffroad.com

http://www.wsroffroad.com/fr/

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X