Restauration 4×4 : Jeep Willys

Restauration 4×4 : Jeep Willys

Restauration 4×4 : Jeep Willys

Si une seule auto devait symboliser le 4×4 je pense que le choix de tout le monde se porterait sur la Jeep Willys.

jeepwillysjeep.jpg

Symbole de la libération, de l’Amérique des années 40, elle résume à elle seule toute une époque.

jeep-us.jpg


Publicité


Et 70 ans après sa naissance, la Jeep a gardé tout son charme et nombre d’admirateurs. Qu’ils soient collectionneurs, fan de matériel militaire, conducteur du dimanche voulant une auto plaisir ou quat quatreux, les adeptes de la Jeep sont de plus en plus nombreux. Parmi les fans je vous présente Christophe de Loisir Evasion chez qui j’ai déjà fait différents reportages, notamment sur son Range V8 de rallye raid.

jeep-loisir-evsion-christophe.jpg

Depuis plusieurs mois il est l’heureux propriétaire d’une Jeep, mais sa passion ne s’arrête pas là car les Jeep il les aime tant qu’il les restaure, il est capable de traverser toute la France avec son camion à plateau pour aller chercher une ancêtre et la remonter dans son atelier de Troyes ou la Jeep va passer environ 3 mois avant d’être complétement restaurée. Sachez que vous pouvez aussi confier votre propre Jeep Willys en entretien ou en restauration chez Loisir Evasion.

jeep-willys.jpg

On démonte et on remonte

Le processus commence par le démontage complet de la Willys. Chaque pièce sera ensuite soigneusement examinée. Celles en bon état seront simplement nettoyées, ou restaurées, les plus abîmées seront remplacées par des pièces d’origine. Le châssis mais surtout la carrosserie seront repris si nécessaire. Tous les organes mécaniques seront révisés, réparés, restaurés et remontés : boite de vitesse, moteur, transfert, pont, freins etc. Le faisceau électrique sera bien évidement refait mais comme à l’origine , il sera gainé de coton et non pas de plastique. La sellerie est entièrement refaite » à neuf pour le confort de votre postérieur, et la bache neuve sera du plus bel effet pour vous protéger sous la pluie. Châssis, carrosserie recevront un apprêt avant d’être repeints et chez Christophe la peinture c’est du sérieux, car il lui faut près de 17kg de peinture pour finir la Jeep !!

Moteur : Willys MB essence à 4 cylindres de 60 chevaux à 3820 tr/min

moteurjeepwillys.jpg

Bien calé sur vos confortables coussins vous pourrez prendre en main ce volant très ergonomique (et sans direction assistée)

interieur-3.jpg

Si le coeur vous en dit vous pourrez aussi équiper votre future Willys avec différents accessoires tels que : pelle et pioche, filet de camouflage, jerrycan, porte fusil, etc. Vous pourrez aussi avoir les marquage de peinture au pochoir.

Sur le flanc de la Willys, pelle et hache

pelle-pioche-jeep.jpg

Le poste de pilotage doté d’un porte fusil

poste-pilotage-jeep.jpg

Affichage simple mais efficace

la Willys est capable de vous emmener jusqu’à près de 90km/h au delà ça n’est plus très raisonnable

compteurs.jpg

Si vous désirez une Jeep entièrement restaurée, il vous en coutera environ 15 000 € hors équipements (hache, pelle porte fusil etc) net hors marquages spécifiques

Renseignement restauration jeep et vente : Loisir Evasion

restaurerunejeep.jpg

Histoire de la Jeep

Lors du conflit de la seconde guerre mondiale, l’armée US décide a s’équiper d’un véhicule de reconnaissance léger. Le cahier des charges préconise un modèle 4×4, un poids d’environ 600kg (qui évidement ne pourra être tenu) , la capacité de transporter un équipage et son matériel.

La société BANTAM emporte le marché grâce à l’embauche de l’ingénieur KARL PROBST, cependant WILLYS et FORD qui étaient aussi sur les rangs récupérèrent la fabrication car BANTAM n’avait pas les capacités de production nécessaire.

La Willys subit une batterie de test avec succès pour ensuite être produite en nombre. Les modèles et la production de Jeep entre 1940 et 1945

Un phare de black out sur l’aile

feu-2.jpg

Les bouchons d’entretien ainsi que les points de graissage étaient marqués à la peinture rouge

moteur-jeep-willys.jpg

bouchons-entretien.jpg

chassis-jeep.jpg

Jerrycan et roue de secours

jeep-vue-arr.jpg

Le vase d’expansion a été ajouté, il était de série sur les Willys Afrique ou sur les jeep qui tractaient un poids important, il permettait un meilleur refroidissement

resvervoir-avant.jpg

Bantam pilot 1940 1
Bantam Mk II / BRC-60 1940 70
Ford Pygmy 1940 1
Ford Budd 1940 1
Willys Quad 1940 2
Bantam BRC-40 1941 2 605
Ford GP 1941 4 456
Willys MA 1941 1 553
Willys MB 1942–1945 361 339 (335 531 + 25 808 slats)
Ford GPW 1942–1945 277 896

– Total durant la Seconde Guerre mondiale 1940–1945 647 925

sources : wikipedia

Idéale pour la balade sur les chemins

restauration-jeep.jpg

jeep-restauree.jpg

profil-jeep.jpg

pub-jeep-breve.jpg

jeep-loisir-evasion-face.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR