Saab 9-3X

Saab 9-3X

Nouvelle Saab 9-3X :

Une élégante tous-chemins pour les amateurs de vie active

 Une aventurière sportive dans la gamme Saab 9-3

 Destinée à des gens au style de vie actif qui ne désirent pas un imposant 4×4

 Pour la 1ère fois, l’excellent système Saab XWD associé au BioPower

Au Salon de l’Automobile de Genève en mars prochain, Saab présentera la 9-3X, une nouveauté qui viendra enrichir la gamme Saab 9-3 à l’automne 2009.

La Saab 9-3X est une aventurière au caractère baroudeur conçue pour permettre aux amateurs d’activités sportives d’accéder à leurs terrains de prédilection. Disposant d’une personnalité propre,
de la polyvalence que lui donne la carrosserie du Sport-Hatch, d’une garde au sol surélevée et d’une transmission intégrale sophistiquée, la Saab 9-3X se montre sobre et spacieuse, et n’est pas regardante sur l’état des routes où on l’emmène.

saab94X-04.jpg

C’est l’alternative idéale à de grands et lourds crossovers ou aux SUV.

Pour la première fois, Saab associe son système de motorisation BioPower fonctionnant à l’E85 au renommé système de transmission intégrale XWD (Cross Wheel Drive). La Saab 9-3X est également disponible en version essence 2,0 litres. Le moteur diesel 1.9 TTiD est réservé à la version deux roues motrices. Les trois moteurs sont tous des quatre cylindres suralimentés, technique qui leur donne plus de puissance en préservant la sobriété. La Saab 9-3X adhère à la philosophie EcoPower Technology de Saab, liant le dynamisme du comportement à l’utilisation efficace des ressources pour parvenir à obtenir des performances responsables.


L’attrait de l’élégance

Les ingénieurs Saab ont relevé le châssis de 35 mm par rapport au Sport-Hatch deux roues motrices, ce qui lui permet d’aborder des routes dégradées. La Saab 9-3X est tout spécialement destinée à ceux qui doivent affronter fréquemment les chemins pierreux ou les routes sans revêtement, sans toutefois compromettre la conduite sur asphalte.

saab94X-01.jpg

La Saab 9-3X est une voiture en accord avec la recherche de minimalisme de la clientèle actuelle. « La 9-3X est un tous-chemins sobre pour tous ceux qui ne veulent pas ou n’ont pas besoin d’un véhicule type SUV, » précise Simon Padian, chef du design Saab. « Pour résumer, nous proposons une chaussure de randonnée capable des mêmes performances avec plus de confort et d’élégance, qu’une chaussure plus lourde d’alpinisme. »

Les boucliers avant et arrière sont nouveaux, et adoptent un revêtement gris foncé granuleux que l’on retrouve également sur les bas de caisse et les ourlets de passages de roue. Ces parties sont ainsi mieux protégées lorsque le terrain devient glissant ou boueux. Ce traitement est complété par des plaques de protection couleur aluminium. Les rails de toit, de couleur noire en série, sont aussi disponibles en finition chromée. Bien en évidence, deux sorties d’échappement sont présentes quelle que soit la motorisation. Les antibrouillards avant cerclés de chrome participent aussi au look baroudeur.

Avec ses jantes alliage à branches 17 pouces d’un nouveau design, la Saab 9-3X donne l’impression de pouvoir faire face à n’importe quel type de revêtement, qu’il soit caillouteux ou lisse, dégradé ou pavé.

A l’intérieur, l’habitacle de la Saab 9-3X évoque l’univers du haut de gamme, avec des inserts en métal sombre venant rehausser les contreportes, la boîte à gants et la plaque du levier de vitesses. Les sièges sport disposent d’un garnissage original, avec des inserts de tissu gris au sein du cuir noir.

saab94X-02.jpg


Traction intégrale

Au cœur de la Saab 9-3X se tient le très évolué système XWD de Saab. C’est un système actif intelligent qui répartit en continu le couple entre les essieux avant et arrière de manière à obtenir toujours la meilleure stabilité et la meilleure adhérence en toutes conditions.

Sur le plan mécanique, le système comprend un dispositif de transfert de couple TTD (Torque Transfer Device) qui fait varier la répartition de la puissance entre les essieux. Une valve augmente ou réduit la pression hydraulique des disques d’embrayage à bain d’huile, pour coupler ou désaccoupler progressivement le pont arrière. Le degré de patinage détermine l’intensité du couple transmis aux roues arrière. Un différentiel arrière à glissement limité (eLSD, en option) fonctionne suivant le même principe, répartissant le couple entre les deux roues de l’essieu arrière pour privilégier celle qui a le plus d’adhérence.

Pour la première fois, la Saab 9-3X réunit un moteur 2,0 litre turbo BioPower (210 ch/155 kW et 300 Nm de couple) et le XWD, associant ainsi bioéthanol et quatre roues motrices. La boîte manuelle à six vitesses participe également au caractère sportif. Saab propose également un moteur turbo essence 2,0 litres de puissance identique. Le moteur essence est accouplé à une boîte manuelle (non disponible en France) ou automatique six vitesses.

saab94X-03.jpg

A noter également la disponibilité d’une version diesel, doté du moteur turbo à double étage 1.9 TTiD (180 ch/132 kW et 400 Nm de couple) avec roues avant motrices. Cette version émet moins de 145 grammes de CO2 au kilomètre. Ce moteur sera disponible, lui aussi, soit en boîte manuelle, soit en boîte automatique à six vitesses. A la différence des modèles essence et BioPower, cette version de Saab 9-3X diesel est dotée d’un châssis surélevé de 20 mm par rapport aux versions de Saab 9-3 normales traction avant, en accord avec son esprit de baroudeuse.

Dans le coffre, la forme suit la fonction

Quelle que soit la motorisation, la Saab 9-3X est également conçue pour faciliter le transport des équipements de sport et de loisirs, en faisant suivre forme et fonction. La zone de chargement arrière, possédant un seuil de plancher bas, est étonnant spacieuse et bien proportionnée. Le dessin compact de la suspension arrière permet de disposer d’un grand espace aux formes cubiques libre de toute intrusion. Il offre un volume de 477 à 1.331 litres (VDA), selon que les sièges arrière sont en place ou abaissés.

La banquette arrière 2/3-1/3 dispose d’une trappe à ski et se replie sans avoir à déplacer les assises fixes. Le dossier de siège du passager avant peut se rabattre, permettant alors de pouvoir emporter des objets mesurant jusqu’à 2,5 mètre de long.

La zone du coffre arrière est entièrement moquettée, et est éclairée par deux lumières montées sur l’intérieur des piliers arrière. L’accès est facilité par un hayon allégé s’ouvrant jusqu’au seuil du bouclier. En outre, les vérins de compensation sont totalement dissimulés dans le toit pour permettre une grande ouverture dégagée. Le plancher de chargement reçoit un revêtement moulé noir monté de niveau, conçu pour ne pas se marquer ou se rayer en usage intensif.

Le système TwinFloor de la Saab 9-3X participe aussi à faciliter le rangement et le transport des objets en toute sécurité. La partie centrale du plancher s’articule sur la largeur, et se soulève en tirant sur une poignée. Le bord avant vient ensuite se fixer sur deux attaches.

Une prise 12 volts est également disponible dans la zone de chargement (pour une glacière) ainsi qu’un compartiment séparé sur les deux flancs du coffre, dont l’un accueille un support moulé pour de grandes bouteilles.

La vidéo de présentation de la Saab 9 3X

Source : Saab

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X