Snorkel Airflow

Snorkel Airflow

Snorkel Airflow

montage du snorkel airflow sur un Toyota HZJ 75 de 1996


Publicité



S’orientant de plus en plus vers des reportages outdoor et des balades à l’étranger, Raphaël Hetier, photographe de profession, a décidé d’équiper sa « baleine » (son HZJ 75) de manière adéquat. Après s’être occupé de la partie suspension qui avait besoin d’une remise en état (cf lire le reportage kit suspension king spring / ome), notre ami s’est attaqué au montage d’un snorkel Airflow.

Le kit du snorkel Airflow comprend :

 un gabarit de montage

 le tube

 la tête

 la visserie et accessoires

 la patte de fixation sur le montant du pare brise

 le conduit souple et le coude complémentaire

le montage du snorkel se passe de la manière suivante :

Tout d’abord précisons que le montage est accessible à tout bricoleur, il suffit d’être rigoureux

1/ ouvrir le paquet et bien vérifier que tout est présent !!!! C’est bête mais quoi de plus agaçant que de se rendre compte en cours de montage qu’il vous manque un bout de snorkel ….

schnorkelairflow.jpg

2/ démonter le répétiteur de clignotant qui est situé dans l’aile (deux vis à desserrer) et le logo Toyota Land Cruiser qui est clipsé

snorkeltoyota.jpg

3/ ouvrir la boite à air afin de pouvoir accéder à l’intérieur de l’aile et retirer le manchon d’origine

montage-snorkel-airflow.jpg

4/ poser soigneusement le gabarit en le maintenant avec du scotch

montage-snorkel.jpg

5/ repérer le centre du cercle qui sera à percer en diamètre 76 mm ainsi que les 4 emplacements de vis en diamètre 10 mm

montagesnorkel.jpg

6/ percer les différents trous, si vous ne disposez pas de scie à cloche vous pouvez tout comme Raphaël percer une multitude de petits trous sur le diamètre du cercle. Une fois le tout percé, passer un petit coup de lime pour ébarber proprement le cercle. Vous pouvez aussi badigeonner le métal avec de l’anti-rouille afin de prévenir la corrosion

montageschnorkel.jpg

7/ prendre la petite patte de fixation qui va sur le montant de pare brise et s’en servir pour gabarit afin de percer les deux trous de sa fixation et ensuite y placer les inserts en plastique dans lesquels se logeront les vis

snorkelmontage.jpg

8/ monter le corps du snorkel et le visser sur l’aile

airflow-3.jpg

9/ relier le corps du snorkel à la boite à air grâce au coude fourni et aux tuyaux souples (un grand pour l’aile et un petit entre le coude et la boite à air)

snorkelairflow.jpg

10/ refixez la boite à air sur sa vis centrale

11/ emboiter la tête du snorkel et la serrer avec le serflex

schnorkelmontage.jpg

Après un séjour de test en Roumanie de plus de 6 000 km Raphaël est très content de son investissement, il a constaté qu’en roulant souvent derrière les autres 4×4 car il faisait les photos du groupe, et de ce fait se trouvait dans la poussière soulevée par les véhicules qui le précédaient, le soir en vérifiant son filtre à air il était très très peu encrassé. Au niveau des performance moteur il n’a pas constaté de différences, il faut dire qu’un 6 cylindre 4.2 ça aspire très fort …. Bref le snorkel Airflow remplit tout à fait son rôle qui est d’aller chercher de l’air plus frais et plus propre que celui qui est aspiré par le système d’origine.

A noter que Raphael s’est livré à un test éloquent, il a aspergé avec un tuyau d’arrosage la tête du snorkel et ensuite il a pu vérifier que le filtre était complètement sec, en effet la tête est conçu pour que l’eau soit évacuée, protégeant ainsi le moteur. Notez que le fabriquant conseille de placer la tête vers l’avant sauf quand il neige ou lors de franchissement de gués profonds.

Airflow propose des snorkels pour les principales marques de 4×4 : Toyota, Nissan, Land Rover, Mitsubishi, Ford, Jeep etc

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR