Toyota BJ 42 XXL

Toyota BJ 42 XXL

Toyota BJ 42 XXL

Les rassemblements de marques tels Landmania, de modèle de 4×4 comme Patrol Gr ou encore Toyota serie 4 sont souvent l’occasion de croiser des passionnés qui font revivre d’anciens 4×4 en les restaurant ou en les préparant avec autant de passion que de coeur. C’est le cas pour ce BJ 42 que Thierry a acheté en 2004, il lui aura fallu près de deux ans et plusieurs centaines d’heures pour que son projet aboutisse. Un projet original d’ailleurs car l’idée de Thierry était de faire de ce vieux 4×4 Japonais, un gros jouet façon US tout en gardant le look inimitable des serie 4.

depart.jpg


Publicité


Mais parlons un peu de lui avant de s’intéresser à son « bébé », il n’en est pas à son premier 4×4 et il a conduit son premier Toy en 1983, vous voyez sa passion ne date pas d’hier, acheté en épave suite à un « petit pépin » , il a du retaper le hi lux pour ensuite aller se promener en Islande en 1985 puis en Algérie en 86. Piqué par le virus du raid il visitera la Tunisie, le Maroc, la Libye, comme il le dit lui même « je suis fan de sable ». Il aura par la suite un HJ60 dont il aura refait la mécanique, puis qui sera revendu au profit d’un HJ61 en 1993 qui finira mal, un peu chiffonné….pas grave , changement de caisse et roule ! il n’est pas prêt de s’en séparer !

toyota-bj-42.jpg

En 2004 il trouve chez un presque voisin, un BJ42 première main mais pas de toute fraîcheur, peu importe il fera une excellente base pour se confectionner son jouet. Il suffit de se relever les manches, de patiente et du soutient des copains.

toyota-serie-4-jaune94-001-2.jpg

La mécanique a été démontée, le moteur 3B qui tournait de manière impeccable a été revendu car le projet était de greffer à la place un moteur 12 HT de HJ61
(- 6 cylindres en ligne Turbo Diesel avec une injection directe, avec une cylindrée de 3980, pour une puissance de 136 ch à 3500 tr/min et un couple de 32.0 mkg à 1800 tr/min. ). Le radiateur quant à lui est issu d’un FJ 40 et a été un peu modifié.

4-6.jpg

moteur-3.jpg

La réfection de la carrosserie a été un travail conséquent, il aura fallu refaire la quasi totalité de la partie arrière, modifier les passages d’ailes y loges les renforts d’arceau, tout assembler pour vérifier si tout se comportait parfaitement pour ensuite tout redémonter et passer au sablage, peinture. avant de tout …. remonter. Pour se faire Thierry bénéficiera de la complicité de ses bons potes chaudronniers et fins carrossiers.
3-7.jpg

La peinture jaune a été faite par Thierry lui même après un traitement de protection

6-4.jpg

En parallèle il s’est attaqué à la réfection et aux modifications du châssis.

5-5.jpg

Le choix des ponts s’est porté sur des modèles de HJ61 qui sont équipés d’origine de blocage de différentiel. Les nez de ponts seront quant à eux révisé de A à Z et montés avec des couples coniques en 4.88. Les deux ponts on été inclinés pour améliorer les angles de fonctionnement des cardans et respecter la géométrie à l’avant.

suspension-2.jpg

train-avant-bj.jpg

Le pont arrière se voit doté d’une « barre anti rotation » conçue par notre ami, il modifie les arbres pour des modèles sur mesure à double croisillon.

2-8.jpg

La direction assistée provient d ‘un HJ60 et et Thierry c’est payé des biellettes made in USA adaptés à la SOA (adaptés au passage des lames sur les ponts )

Côté suspension il va falloir des amortisseurs à grand débattement, on rajoute une lame à l’avant pour supporter le poids du 6 cylindre et du treuil, à l ‘arrière ce sera des lames de série 6 (plus longues) dotée de jumelles graissables maison

Avec Jean Philippe sur la rampe du Rasso,  » … Dis JP, c’est jusqu’où la limite ? »

SDC11954.jpg

Et ça fonctionne plutôt pas mal ses suspension non ?

SDC11975.jpg

La boite est une 4 vitesse de HJ60 révisée.

Le faisceau électrique à été modifié car les batteries sont maintenant situées à l’arrière

Le pot d’origine a été changé au profit d ‘un pot latéral

L’autre gros chantier concerne l’arceau, Thierry souhaitait qu’il garde la forme proche de l’origine, il a donc après de multiples dessins choisi de le réaliser en acier inox de 40 mm de diamètre et 2mm d’épaisseur.. Deux éléments centraux constituent l’appui à l’avant et sont faits évidement sur mesure, un superbe porte roue est logé entre les retours arrière. Les sièges ont évidement été changé et deux baquets les ont remplacés.

L’arceau est tout à fait remarquable, très beau travail !

siege-arceau.jpg

arceau-porte-roue-secours.jpg

3-4arriere.jpg

La benne avec un coffre en inox qui contient les batteries

benne-arriere.jpg

Le pare choc avant est aussi maison, il est en deux parties et une platine permet d’y loger le gros treuil Warn 8274, les tubes servent de réservoir d’air au compresseur monté sur le 12HT en lieu et place du compresseur de clim, très astucieux ce montage.

treuil-warn-2.jpg

Des protections latérales ainsi qu’un blindage en alu de 8mm sous la caisse ont été posés

DSC07598.jpg

Les finitions sont impeccables, admirez le poste de pilotage

interieur-4.jpg

poste-conduite.jpg

siegeavant.jpg

Au niveau pneumatique, Thierry a essayé plusieurs profils, des 33×12.5 BF Baja puis des 35″ en BF mud et au final il a fini par élargir avec des jantes en 9  » et 10″ issues de KZ sur lesquelles il a monté des pneus Maxxis en 37 x 12.5. certes ça dépasse un peu d’autant plus que les ponts de 61 sont eux aussi plus larges que ceux d’origine.

roue-1.jpg

roue-2.jpg

Thierry a désormais une nouvelle monte, des Toyo OPMT en 37 x 14.5 x 15

pneus 4×4 www.toyotire.fr/

DSC07846.jpg

bj42-toyota.jpg

Le choix des beadlock s’impose car en dégonflant beaucoup (660g) les flancs ramassent un peu tout ce qui traine, boue, bois et autres cailloux

Alors certes il en a passé des heures notre ami sur cet engin mais quel résultat, moi je le trouve fabuleux ce Toy et encore bravo pour ce magnifique travail, au plaisir de voir ta prochaine réalisation

Copie_de_toyota-serie-4-jaune94-002.jpg

debattement4x4.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X