Toyota HZJ 105 raid

Toyota HZJ 105 raid

Toyota HZJ 105 raid : pour aller au bout du monde

Si les préparations en vue du raid sont de plus en plus fréquentes sur les Toyota HDJ 100, il n’en demeure pas moins que son prédécesseur, en l’occurrence le HDJ 80 a encore les faveurs de nombreux voyageurs au long cours. Toutefois, trouver une occasion en bon état à un coût correct devient de plus en plus difficile. Fort de ce constat, certains jouent la carte du compromis en se rabattant sur l’acquisition d’un HZj 105.


Publicité



Réservé au marchés “Afrique”, le 105 emprunte la carrosserie du HDJ 100 mais conserve une mécanique, notamment au niveau des trains roulant, descendant directement du 80. Ainsi, contrairement au HDJ 100 son cousin, on retrouve à l’avant un pont rigide et une suspension à ressort hélicoïdaux, éléments garants d’une bonne résistance aux aléas de la piste. En revanche, sous le capot, le 6 cylindres 4,2L n’est pas turbo compressé et avoue de ce fait une faiblesse évidente dès qu’on lui demande quelques efforts.

hzj105-chemin.jpg

Arrivé sur le territoire français par le biais d’un prestataire, ce HZJ 105 est passé à l’atelier chez Modul Auto dans la région d’Annonay dans le but de revoir sa mécanique et d’aménager l’habitacle pour emmener deux personnes sur les pistes Orientales dans d’excellentes conditions de confort.

plaque.jpg

Outre un entretien poussé, vidanges moteurs, boîtes et ponts, contrôle de la mécanique, l’équipe de mécanos et le préparateur procédaient à la greffe d’un turbo emprunté à un HDJ 80 12S et à celle d’un intercooler, histoire de gagner quelques chevaux de plus. Ce turbo se monte sans avoir besoin de recourir à une transformation. A souligner également la sortie latérale de l’échappement bien qu’à ce niveau le gain de puissance n’est pas quantifiable.

moteur-hzj-toyota.jpg

moteurhzj105-toyota.jpg

Par anticipation quelques accessoires prirent place en un même temps dans le compartiment moteur. A savoir : Une seconde batterie principale pour augmenter la capacité d’énergie disponible, un préfiltre à carburant… dans la foulée un kit schnorchel pour protéger la mécanique des intrusions du sable, accident néfaste pour les cylindres fut placé sur le coté droit.

batterie.jpg

prefiltregazole.jpg

Question autonomie, le réservoir supplémentaire est un Sam-equipements en INOX d’une contenance de 157litres.
Ce réservoir est fixé par des sangles afin qu’il ne fissure pas avec les torsions du châssis et les vibrations de la piste.
Il récupère en outre le système de double jauge d’origine des modèles Afrique.

Coté trains roulants, Christophe préconisa le montage à l’avant comme à l’arrière de ressorts King Springs associés à des amortisseurs Proflex. C’est selon lui le meilleur compromis en matière de suspensions pour ce type de véhicule. (avec l’expérience, force est de constater qu’il a raison). Ce mariage offre une tenue de cap exemplaire sur la piste et un amortissement doux. Les inégalités sont parfaitement filtrés, les creux et les bosses absorbés même après de nombreux kilomètres parcourues à vive allure. Enfin, le véhicule conserve son assiette et n’a aucune tendance à s’incliner sur le coté avant gauche.

toyotahzjpiste.jpg

proflex.jpg

suspension.jpg

toyotahzj105.jpg

Les ponts furent renforcées avec des renforts made in Modul Auto.
En complément, pour prévenir le déboîtement d’un ressort en cas de croisement de pont extrême, des sangles anti-débattement ont été montées.

pont-renforce.jpg

Coté look, le Toyota reçu de nouvelles protections. En premier chef, un pare-chocs ARB et des skis en Carbone / Kevlar (Styl’trucks), l’un en protection du moteur, le second en protection des boîtes de vitesses et de transfert. Notez aussi le ski de pont.

blindage4x4-2.jpg

ski.jpg

skidepont.jpg

Deux phares xénon sont venus compléter l’éclairage d’origine. A l’arrière un pare-chocs Kaymar doté d’un porte-roue a été installé. Enfin, il reçu le kit classique de petite protections très utiles comme des protèges amortisseurs et bavettes

toyotahzj105-2.jpg

Enfin, en ce qui concerne les trains roulants, des pneus BF Goodrich 285 x 75Rx 16 A/T ont été montés sur de magnifiques jantes. Ces pneus sont réputés pour leur robustesse sur la piste.

Le “HDJ 105” si on peut l’appeler ainsi était prêt pour était prêt pour l’aventure
façon Pullman.

Avec l’expérience acquise, le propriétaire décida également d’aménager son HDJ 105 pour une utilisation spécifique “raid”.

toyota-hzj-105-piste.jpg

En fonction de la demande du client, différentes solutions lui ont été proposées. L’intérieur reçu un mobilier spécifique construit spécialement par Modul Auto dans la recherche de ne pas alourdir le véhicule. A partir d’une structure en Aluminium à section carrée, des plaques dans ce même matériau ont été rivetés et vissés. Solidité et légèreté sont donc au rendez-vous.

mecano.jpg

montage-coffre-arriere.jpg

coffre-arriere-4x4.jpg

Au plafond, une nouvelle console comprenant des supports pour une VHF et une CB trouva sa place.

consoletoit.jpg

cibi.jpg

Pour terminer ce tour du propriétaire, de chaque coté, à hauteur des ailes arrières, se trouvent deux petits coffres. A droite, un petit compresseur bi-cylindres, un accessoire toujours utile au sortir d’une zone de sable alimenté par la batterie auxiliaire. Un convertisseur 220V complète la partie électrique. L’équipement de navigation n’a pas été laissé pour compte et un GPS (Garmin 276 C) et un Terratrip complète l’instrumentation d’origine. Ils ont été fixés sur une console en alu situé au milieu de la planche de bord.

compresseur.jpg

priseaircompresseur.jpg

Prise compresseur sous le siège, astucieux et rapidement accessible.

convertisseur220v-2.jpg

priseaircompresseur.jpg

Deux sièges baquets Outback Import assurent sécurité et confort.

siegebaquet.jpg

Enfin sur le toit une galerie Front Runner permettra l’emport de différents matériels.

CATEGORIES
TAGS
Share This
NEWER POST
OLDER POST
X
X