Toyota KZJ 73 préparation Breslau

Toyota KZJ 73 préparation Breslau

Toyota KZJ 73 préparation Breslau

Pour le néophyte, peu d’éléments extérieurs permettent de différentier le Toyota LJ 73 né en 1985 de son successeur le KZJ (1993). S’il suffit logiquement d’ouvrir le capot pour trouver la réponse dés le premier coup d’œil sur le bloc moteur, lorsqu’un petit malin s’amuse à préparer un série 7 pour la compétition, il ne reste en général qu’à se pencher sur le numéro de châssis pour ne pas se tromper. Claude Hue, le patron de l’atelier HC 4×4 situé à Villeneuve- la- Lionne (51), fait partie de ces spécialistes méconnus du Land Cruiser adepte de ce “K“… D’école.

toyota-breslau-yamina-53.jpg

Toyota KZJ 73 préparation Breslau

De ceux qui savent parfaitement jouer les DJ, créant sur base de la banque d’organes mécaniques Toy d’heureux mixages destinés à une sacrée “Rêve party“… Dénommée Breslau. Si le refrain de cette mélodie au tempo châssis moyen vous est familier, c’est le ton qui change, cette fois. Une reprise au féminin par Yamina Muller. Passionnée de longue date par le rallye des Gazelles, elle fait aujourd’hui exception au milieu des 72 équipages Français exclusivement masculins du Breslau 2011. Mais avec son Toyota, elle luttera à armes égales entre ciel et boue.

toyota-breslau-yamina-55.jpg

Un Toy- Une fille ?

Cette histoire de passion débute telle une évidence pour Yamina. Française d’origine Berbère c’est tout naturellement que durant presque 20 ans, elle rêvera de participer au Rallye des Gazelles. Si ses racines se trouvent en Algérie et que le célèbre rallye 100 % féminin se déroule au Maroc, y prendre part c’était répondre à l’appel du désert, de l’aventure, à vivre tel un retour aux sources. C’est seulement lorsque Yamina quitte son poste de professeur d’Anglais à l’éducation Nationale après 20 ans de service pour monter sa société de formation YM Language (1001 formations possibles), que son envie de prendre l’air se fait plus fort que jamais.

Pour notre ex- parachutiste et pilote d’avion…Faire les Gazelles… Devient enfin une réalité en 2009 lorsqu’elle se lance à l’assaut des dunes de Merzouga à bord de son KDJ 125 tout neuf. Si cette première expérience se solde par une 99e place faute d’une navigatrice à la hauteur, en 2010, Yamina prend sa revanche et finit 17e face à plus d’une centaine de concurrentes.

Deux phares Hella 100 W  aux larges faisceaux seront bien utiles si les étapes du Breslau se prolongent de nuit…

toyota-breslau-yamina-73.jpg

toyota-breslau-yamina-7.jpg

toyota-breslau-yamina-72.jpg

Mais, si la découverte du désert loin de sentiers battus fut un véritable choc, Yamina y va de son franc parler lorsqu’il s’agit du Rallye des Gazelles un peu trop…Bling bling…À son goût. Oui, vous l’avez deviné, lorsqu’il s’agit de sa passion pour l’off road pur et dur, pas de langue de bois ; Elle n’y a pas trouvé son compte d’émotions sportives. Pas assez “hard“ pour elle la balade Marocaine. C’est alors que Yamina inscrite au club Adrénaline 4×4 sis à Précy- sur- Oise (60) depuis 2007, entend parler pour la première fois du fameux rallye Breslau.

Toyota KZJ 73 préparation Breslau

toyota-breslau-yamina-30.jpg

toyota-breslau-yamina-31.jpg

La face avant est parfaitement protégée par un blindage aluminium et pare chocs tubulaire maison équipé de l’éternel treuil Warn 8274.

toyota-breslau-yamina-27.jpg

Devenue présidente du club, voici notre dynamique quinquagénaire (ça ne se dit pas, mais Yamina assume), qui s’embarque en Juillet 2010 dans cette nouvelle aventure, à l’Est. Notre accro à l’adrénaline y trouve cette fois sa dose d’aventure, même si elle rencontre quelques problèmes d’assistance en cours de route. Quant à sa monture, le pauvre Toyota LJ 73 aura été au bout de ce Breslau tant bien que mal (146e sur 150 partants)…Mais, il n’ira pas plus loin. Il vit aujourd’hui sa retraite “Pour pièces“ dans la cour de l’atelier HC 4×4.

La revanche HC 4×4…

C’est bien là, dans cette ferme perdue de la Marne (51), que la revanche de Yamina est en marche. Être la seule Française sur une course de fous furieux tel le Breslau ne peut qu’attirer la sympathie. Face à l’état de son Toyota en fin de parcours 2010, nos Gaulois poussiéreux et malgré tous galants, l’aiguillent vers l’une de leur adresse très confidentielle lorsqu’il s’agit de préparer sérieusement un Toy. Et c’est Claude Hue qui commande en ce lieu, sachez-le ! Notre ex-chauffeur routier, dingue de chasse, de 4×4, donc de Toyota s’est fait une sacrée réputation depuis qu’il a ouvert il y a quelques années HC 4×4. Ici, dans l’atelier, on ne fait que dans le Land Cruiser Nippon préparé selon des recettes ancestrales…Qui tiennent le coup !

C’est Claude qui a signé l’arrêt de mort du vieux LJ de Yamina… Je ne peux pas travailler sur ce truc…Je ne fais pas dans le rafistolage… Cela avait le mérite d’être clair. Mais Claude n’a qu’une parole et le voici qui propose rapidement une bonne base de départ pour un prix canon à notre héroïne du jour. La belle occasion dont il a le secret ? Un LJ 73 de 1991 stock en bien meilleur état (150 000 km), payée 4 000 €. L’affaire est faite, le budget préparation sera d’environ 10 000 €, Allez les Hue !

Les Hue ? Oui, car ici on travaille en famille. Quand Claude s’attaque à une préparation, c’est qu’il est secondé par son fils Nikolas avec un “K“. âgé de 20 ans, il en est un, lui aussi, un cas lorsqu’il passe en première partie du Supercross de Bercy chevauchant sa moto de démonstration. Mais pas d’illusion ils sont tous comme ça dans cette famille 100% passion mécanique qui compte parmis ses membres, un gendre cascadeur auto (Disneyland), une fille cascadeuse de cinéma. Alors, lorsque c’est parti pour une préparation sérieuse, pas la peine de téléphoner au garage, laissez un message…

Si le Breslau n’est pas passé au Hans obligatoire, il y a bien longtemps que tous les équipages disposent d’arceaux, d’extincteurs ainsi que des sièges baquet et harnais. L’arceau HC 4x4 est ici en partie enrobé par du polyester, mais il est tout à fait aux normes de sécurité requises par les instances officielles.

toyota-breslau-yamina-21.jpg

L'arceau du Toyota

Le nouveau LJ 73 est immédiatement désossé. Le châssis inspecté, est ensuite modifié aux niveaux des ancrages de suspensions avant qui recevront les amortisseurs Proflex à bonbonnes séparées survivant de l’ex-monture de Yamina. À l’arrière, pas de modifications, on a fait le choix de monter deux amortisseurs Koni simples et robustes. Les ressorts STRS ayant eux aussi survécu, reprendront leur place pour une rehausse de 50 mm.

toyota-breslau-yamina-66.jpg

Les amortisseurs Proflex à bonbonnes séparées et les ressorts STRS font partie des éléments de l’ ex Toyota de Yamina. Ces  premiers révisés, ils reprennent du service sans problèmes. Les ancrages supérieurs ont été en revanche revus et corrigés par Claude et Nikolas.

À l’arrière, les ressorts STRS sont encore de la partie, en revanche on est passé aux robustes et simples amortisseurs Koni.

Une fois les supports moteur déplacés, l’ensemble châssis et ponts (révisés), part en peinture accompagné de la carrosserie. Seul, le hard top prend une direction différente.

Une fois les supports moteur déplacés, l’ensemble châssis et ponts (révisés), part en peinture accompagné de la carrosserie

toyota-breslau-yamina-69.jpg

toyota-breslau-yamina-56-2.jpg

Claude découpe ce dernier et le remodèle avec l’aide d’un ami spécialiste de la fibre. Le but est de faire utile (deux écopes d’air) et pour une fois… Du beau. En effet, ce genre de manipulation Technico-artistique est rarement réussi lorsqu’il s’agit d’un LJ 73, par définition utilitaire. Une belle preuve du talent maison lorsque l’on voit le résultat. Mais, à quoi servent donc ces supports moteur déplacés et ces écopes ?

Claude et Nikolas Hue. Dans l’atelier HC 4x4 situé à Villeneuve- la- Lionne (51), on ne conçoit pas de travailler autrement qu’en famille. Fondus de mécanique et de sport ? C’est ici génétique !

Nous sommes au cœur de cette préparation. Le LJ devient KZJ lorsque Claude et Nikolas greffent en lieu et place du bon vieux 2,5L TD 4 cylindres son équivalent (et successeur) 3,0L ; Le fameux 1KZ-T1 monté sur les KZJ 73. Mais, chez HC 4×4, on ne se contente pas d’en rester là. On prépare ce nouveau bloc en lui adjoignant les services d’un intercooler du récent de D-4D, sans oublier d’adapter le débit de la pompe et la pression du turbo.

C’est sous le capot désormais équipé d’une écope d’air que le Toy LJ d’origine (seconde génération), c’est fait KZJ. Le bloc 4 cylindres 2,5L Td a laissé place au 3,0L (1KZ-T) que l’on a prit soin de munir de l’intercooler du récent D-4D. Une fois la pompe modifiée et la pression du turbo augmentée, on dispose d’environ 160 vrai chevaux vapeur…Et du couple à revendre !

intercooler de D4D

Et les écopes de toit ? Claude a décidé Yamina ; Ce sera le refroidissement arrière. Voici notre radiateur d’origine qui se retrouve solidement monté à l’arrière de cette belle cabine pick up. Le circuit passe désormais par l’habitacle via durits inox, caoutchouc et pompe électrique (90L/ mn). Un imposant ventilateur Chrisler se consacrera de maintenir la température moteur constante lors des ralentissements dans les inévitables bourbiers.

Derrière la cabine du pick up, le radiateur d’origine est solidement fixé et si l’air est forcé grâce à deux écopes, le ventilateur (d’origine Chrisler) ne fait pas dans le sèche- cheveux, c’est du rustique, mais du haut débit.

Sur ce Toy destiné au Breslau, on a fait ici le choix du refroidissement arrière. Durits inox et caoutchouc serpentent sur le plancher. La pompe électrique se trouve entre les deux sièges, tout comme le thermostat du ventilateur.

toyota-breslau-yamina-6.jpg

toyota-breslau-yamina-75.jpg

On peaufine le rendement de l’ensemble moteur avec Snorkel et échappement latéral inox, puis on effectue ensuite la liaison avec le reste de la mécanique 100% LJ (boîte 5 rapports, transfert et ponts), via un embrayage “métal fritté“ compétition.

échappement latéral inox

toyota-breslau-yamina-3.jpg

Travail soigné sans aucun doute, on note la batterie neuve, les durits de refroidissement savamment disposées et le boîtier de direction entièrement rénové.

toyota-breslau-yamina-65.jpg

On s’attarde enfin dans l’habitacle. L’arceau, copie conforme des modèles FFSA, monté en même temps que la cabine, est rejoint par deux sièges baquet, harnais et un extincteur. Pourquoi en faire plus, le KZJ 73 n’attendait plus que ses 4 pneus Fedima Sirocco en 235/85 x 16 pour un essai vérité sur le terrain 4×4 du pôle de loisirs mécaniques de la Ferté Gaucher, gentiment mis à notre disposition par Pascal Peauger, patron d’Escap 4×4.

essai sur le terrain 4x4 du pôle de loisirs mécaniques de la Ferté Gaucher, gentiment mis à notre disposition par Pascal Peauger, patron d’Escap 4x4.

Lors de nos essais 4 avis valent toujours mieux qu’un…Pascal Peauger, l’homme qui préside aux destinées de la piste 4x4 du pôle de loisirs mécaniques de la Ferté Gaucher (77), ne résistera pas face à l’engin. Après quelques tours de roues voici son avis… Bien fini, petit budget, efficace, mais pas assez de croisements de ponts ce Toyota… Avis normal, pour notre patron qui voit se dérouler, entre autres, de nombreux stages spécialisés franchissement tout au long de l’année. Mais, le Breslau c’est de la piste rapide à 85%, la tenue de cap est primordiale.

Entre ciel et terre…

On le prend vite en main ce Toyota tant il fait partie des 4×4 qui ont marqué l’histoire de l’off road. Mais, on réalise rapidement que les sensations familières habituelles qu’il procure sont loin de ses limites actuelles. Le traitement appliqué au bloc 1KZ-T1 semble avoir réellement porté ses fruits. Si Claude nous annonce humblement que l’on a sous le pied …Environ 160 ch… Ils sont bien là et ils arrivent progressivement.

Pratiquement d’origine, la planche de bord de l’utilitaire Toyota. Il était fait pour vivre à la dure, pourquoi changer ?  Acheté pour environ 4 000 €, ce LJ de base ne comptait que 154 000 km au compteur.

Sur la console centrale d’origine, on retrouve simplement de quoi activer les phares additionnels et la pompe à eau électrique. Le coupe- circuit est placé à main gauche.

Cette montée en puissance régulière autorise alors de s’adonner aux joies de la piste de la Ferté Gaucher sans arrière-pensée. Châssis moyen aidant, ce Toy reste agile en courbe bien campé sur ses pneus accrocheurs. La tenue de cap est à la hauteur de la tâche à accomplir lors du Breslau. Le 73 est un formidable compromis à la fois très ludique et facile à contrôler sans pour autant s’avérer un véritable rail à haute vitesse.

toyota-breslau-yamina-50.jpg

toyota-breslau-yamina-47.jpg

Les voies élargies (50mm) et l’ensemble des suspensions offrent ici de piloter en toute sécurité et sur de longues étapes sans se cramponner en permanence au volant.

Yamina a fait le choix de pneumatiques à la taille raisonnable (235/85 x 16) pour un Breslau. Celui-ci s’avère bien suffisant, c’est certainement un atout en franchissement pur. Le pick up Toyota passe partout en devers grâce à son centre de gravité assez bas, sans pourtant offrir de grands débattements lors des croisements de pont. Si l’on reste léger sur la pédale de droite, il passe au couple, il suffit de regarder ou l’on colle sa roue avant gauche, le reste suivra.

Du classique dans les leviers avec la boîte de vitesses 5 rapports et le transfert  “2H“,“4H“ et “4L“  du LJ d’origine.

toyota-breslau-yamina-16.jpg

De la grande butte du circuit aux passages boueux et rapides de ce terrain ce petit KZJ 73 décliné au féminin permettra à coup sûr à la seule femme de la tribu Française du 17e Breslau de savourer sa dose d’adrénaline annuelle entre ciel et terre.

Fedima Sirocco en taille raisonnable (235/85 x 16)

On retrouve les classiques moyeux débrayables Aisin, alors que les jantes Triangular à déport (20mm) sont équipées de pneus Sirocco 235/ 85 x 16 de chez Fedima.

La benne arrière donne accès aux deux roues de secours, au cric Hi-Lift et à deux caissons de rangement en polyester.

On peut faire confiance à Yamina pour faire mieux que l’an dernier. En tant que chef d’entreprise active, elle a su faire le tri et miser sur une assistance réputée pour son sérieux et sa convivialité. L’équipe Mécacool Assistance (12 Breslau au compteur), ne lui fera certainement pas défaut. Elle va ainsi pouvoir donner le meilleur de son Toyota, le jour, sachant que la nuit, s’il faut réparer, elle pourra compter sur les 3 semi-remorques bardés d’outillages et bien évidemment Claude et Nikolas Hue présent en tant que mécaniciens attitrés.

Côté copilote, on retrouve les indispensables GPS Garmin 276C et le Terratrip.

toyota-breslau-yamina-10.jpg

Nos deux passionnés n’allaient pas laisser confier ce magnifique LJ- KZJ 73 à n’importe quelles mains, là-bas, au fin fond de la forêt Polonaise… On s’y attache à ces p’tit Toy !

Yamina sur le Breslau

Pour sa seconde participation, Yamina est passé à l’attaque en toute confiance avec son KZJ 73. Sans vraiment se mêler à l’empoignade des leaders, elle a fait son petit bonhomme de chemin à travers bourbiers et pièges, à son rythme. Un soir lorsqu’elle arrive au camp rejoindre son assistance (Mécacool), elle descend du Toy, pimpante. Tous les autres équipages déjà arrivés croient qu’elle a abandonné l’étape du jour tant sa tenue est exempte de boue. Erreur Messieurs, elle a fait la spéciale comme vous…Mais sans avoir à mettre le pied à terre, à la grande satisfaction de son copilote Mickael Vaudry !

Yamina  rêvait du Rallye des Gazelles depuis 20 ans. Ayant participé deux fois à cette épreuve, un peu trop “bling bling“ selon elle, elle chercha ensuite à participer à un rallye 100% off road pur et dur…Ce fut le Breslau 2010. Une autre histoire…

Voilà l’image que nous gardons de Yamina, 1e pilote féminine, 1e Française à se lancer dans cette aventure et … 41e à l’arrivée (d’après le dernier classement), devant une bonne centaine de concurrents.

toyota-breslau-yamina-38.jpg

toyota-breslau-yamina-39.jpg

toyota-breslau-yamina-45.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (6)
  • comment-avatar
    GG 9 ans

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    Belle prépa ! j’ai aussi un KZJ 73, mais encore dans son jus d’origine ! 278000 km ! et sa tourne rond , je ne n ‘ose pas encore le dépouiller…il me sert à tout faire ,bois,prépa d ‘enduros motos etc…Bonne route pour la suite et continuez à nous faire rêver !

  • comment-avatar

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    chapeau à notre claude hue ,on les compte sur les doigts d’une seule mains des génies de se genre ,moi j’ai la chance d’etre à 2 pas de son atelier et d’etre passionné ,cela vaut le coup d’œil ,de plus claude est un maniaque dans son travail et la réussite est totale ,bien sur les heures ne comptent pas ,la passion n’a pas de limite dans le temps .roger J.

  • comment-avatar
    mick15 7 ans

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    Bonjour j ai un kzj 70 j ai monter un intercooler, monter le turbo a 1bar2 , une lda, quesque je peut faire du plus pr augmenter la puissance? Je penser augmenter le tarage des injecteurs et pompe injection que penser vous?

  • comment-avatar

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    c’est un intercooler de quel modèle de toy en d4D.?

    vous avez coupez l’admission la ou il ya les 4vise ou vous avec refait un collecteur pour rentre la durite

  • comment-avatar

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    jai un kzj 73 de 96 le pont avant ne se met plus a l arret il faut que j avance met jentend un leger craquement le bouton hub look enclenche les moyeux de roues met le bouton 4×4 ne met pas le pont avant a l arret remède merci d avance

  • comment-avatar

    Toyota KZJ 73 préparation Breslau
    tres jolie prepa et apparament efficase j’ai un toy kzj73 de95 preparer gros bourbier j’habite bourges dans le 18 et je cherche un specialiste du 1kzT pour optimiser ma pompe si vous avez des contact je suis preneur bonne sortie a tous les craboteux cdt DV

  • Disqus (0 )