TransAfricaine 2009 : EGYPTE

Aux sources de l’avenir

En créant la TransAfricaine Classic en 2006, j’ai souhaité transposer l’esprit « classic » des rallyes de régularité au tout-terrain africain, tout en cultivant le retour aux sources. Revenir à l’essence même de ce que Thierry Sabine avait imaginé il y a déjà trente ans.

Trois éditions plus tard, 400 équipages « TransAfricains » ont tissé les récits les plus riches et trouvé matière à alimenter des souvenirs indélébiles. Ils ont relevé le défi de concilier le passage sur des terrains aussi hostiles que merveilleux avec la notion de temps et non plus celle de vitesse. Ces pionniers de la régularité africaine ont su trouver le rythme juste… Car depuis quelques années déjà les excès en tous genres ne sont plus dans l’air du temps. D’évidence, l’heure n’est plus au surrégime, ni à la surconsommation.

Notre société a évolué en profondeur et les rallye-raids traditionnels, qui ne répondent plus à ses valeurs, paraissent condamnés à disparaître. Il n’y a jamais eu autant d’épreuves proposées et, logiquement, de moins en moins de concurrents amateurs au départ, déçus par les fausses promesses et trahis par des organisateurs peu scrupuleux qui ont trop souvent tendance à confondre rêve et réalité. C’est pour cela qu’un changement de voie s’impose.

Dans ce contexte, il m’a semblé fondamental d’imaginer des solutions adaptées aux envies mais aussi aux contraintes actuelles. C’est pourquoi je vous propose de nous suivre sur la piste de l’avenir : un rallye plus que jamais adapté à notre époque, aux crises et aux mutations que nous traversons… et où l’humain reste prépondérant sur la mécanique.

En 2009, c’est promis, je m’engage à vous en offrir encore plus !


DATES : PLUS DE DISPONIBILITÉ

Chacun le sait, et cette réalité s’impose un peu plus chaque jour dans une société en perpétuelle évolution : le temps, c’est de l’argent.

Comment, dès lors, concilier l’envie d’évasion jusqu’à Dakar et sa passion pour l’aventure avec une absence d’une vingtaine de jours…?

Afin de répondre à la demande d’une grande majorité de nos concurrents, nous avons décidé de refondre la TransAfricaine Classic sur un format de 10 jours (1 semaine et 2 week-ends) au lieu des presque 3 semaines habituelles.

En 2009, la TransAfricaine Classic se déroulera

du 8 au 18 octobre

et dans un seul pays

Dix jours de course à 100%, sans liaisons routières et avec embarquement des véhicules 8 jours plus tôt vers la destination de départ. Une destination que les équipages rejoindront après une poignée d’heures d’avion, afin de gagner une semaine de « transfert » pour entrer d’emblée dans le vif du sujet !

D’autre part, nous réfléchissons actuellement à organiser des formules de pré-départs dans plusieurs pays européens afin d’offrir à chacun la possibilité de remercier ses partenaires.


En 2009, la TransAfricaine Classic fera donc gagner du temps…


BUDGET : PLUS ACCESSIBLE

L’argent reste, pour la grande majorité, le nerf de la guerre. Depuis 3 ans, la TransAfricaine Classic se veut le rallye-raid le moins cher. Conscients des problèmes économiques actuels, aujourd’hui nous voulons aller encore plus loin dans notre démarche.

Particulièrement démocratique de par son concept, la TransAfricaine Classic sera encore plus abordable sur une durée plus courte, sans longue traversée de l’Europe. Et, se déroulant dans un seul pays en 2009, elle ne sera que plus accessible.

Qui plus est, dans le pays que nous vous inviterons à découvrir, le prix des carburants est parmi les moins élevés au monde pour une qualité exceptionnelle, toujours garantie par notre fidèle partenaire TOTAL.

Pour ce qui est des véhicules inscrits au départ : là aussi la TransAfricaine Classic détient le record, toutes catégories confondues, des prix les plus abordables tant en ce qui concerne le coût de l’engagement que le budget de préparation des véhicules. Les Quads, buggy et SSV ont démontré également être adaptés aux grandes distances, avec fiabilité, et pour un coût très raisonnable. De quoi, bien évidemment, contenter tout le monde et, surtout, rester à la portée de toutes les bourses.

Quant aux assistances, là encore le budget sera économique, car les véhicules tout-terrain ne seront pas indispensables : une simple camionnette conviendra.


En 2009, la TransAfricaine Classic sera donc plus économique…


PARCOURS 2009 : L’ÉGYPTE DANS TOUTE SA SPLENDEUR !

Depuis sa création et par essence, la TransAfricaine Classic a toujours eu pour vocation d’explorer les plus beaux déserts d’Afrique. Après 3 ans sur l’axe mythique reliant Paris à Dakar, afin d’ouvrir de nouveaux horizons et d’explorer les merveilles cachées aux quatre coins du continent, la TransAfricaine Classic a choisi, en 2009, de partir à la découverte de l’Égypte et de ses déserts fascinants… ce pays offrant à lui seul un véritable concentré d’aventures.

Nous n’abandonnons pas le « grand voyage » sur l’axe mythique de Paris à Dakar. Mais nous pensons, d’une part, qu’il nécessite un investissement trop grand de la part de nos concurrents amateurs pour conserver un rythme annuel, et, d’autre part, qu’il convient d’apporter du nouveau aux nombreux concurrents déjà fidèles de la « TransAf ». Nous leur proposons donc désormais de vivre la version « de Paris à Dakar » de la TransAfricaine tous les 3 ans.

Plus de désert, plus de sable

Entre la majesté des grandes Pyramides de Gizeh, sous l’œil bienveillant du Sphinx,
et les mystérieuses oasis du plateau Libyque qui gardent jalousement leurs trésors
cachés, s’étendent les plus beaux déserts d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.
Le désert blanc et ses compressions calcaires uniques au monde. Le désert noir et
ses rochers fondus, couleur feu.

Et puis, bien sûr, la grande mer de sable et ses dunes géantes…


Plus de sécurité

Pour avoir été les premiers à rouvrir avec succès la voie de la Mauritanie en 2008,
nous ne considérons bien évidemment pas ce pays comme une région à risque.
Mais l’on ne peut empêcher nos équipages et leurs familles de penser le contraire depuis le drame de l’annulation du Dakar. C’est aussi ce qui nous a conduit à choisir l’Égypte pour cette prochaine édition. En Égypte, seule la Vallée du Nil fait l’objet d’avertissements de prudence de la part du Ministère des Affaires Etrangères. Et il est bien évident que nous ne nous rendrons pas dans ces régions hyper-touristiques.

Raids et Coupes de marques : tracé plus adapté

Suite à l’expérience très encourageante de la 2CV-Mehari Cup en 2008, la TransAfricaine Classic 2009 proposera en Égypte un itinéraire parallèle plus abordable et parfaitement équilibré pour la catégorie Raid ainsi que pour les événements de marques désireux de rejoindre notre organisation.

Tout cela, vous le vivrez, avec nous, du 8 au 18 octobre prochain selon le programme suivant :

 25-26 septembre : stickage, vérifications techniques et embarquement des seuls véhicules à Gênes (Italie)

8 octobre au soir : arrivée des équipages au Caire

9 octobre : récupération des véhicules et vérifications administratives

10-17 octobre : 8 jours non-stop de course intense, de bivouac en bivouac,
sans liaisons, du Caire à Dakhla et retour

ZRC & JVD : À DEUX, POUR VOUS OFFRIR ENCORE PLUS

À l’heure où la plupart des organisateurs se livrent une concurrence acharnée et stérile, nous avons choisi une voie qui nous semble plus sage, et qui nous permettra de tenir nos engagements afin de satisfaire tous les amateurs.
Tout seul on peut réaliser de jolies choses, mais rarement de grandes performances. C’est pourquoi nous sommes heureux d’annoncer la première véritable association dans le monde du rallye-raid !

ZRC, organisateur de la TransAfricaine Classic, et JVD, organisateur depuis onze ans du prestigieux Rallye des Pharaons, ont décidé de mutualiser leurs moyens pour mettre en oeuvre une régie logistique.

Cette association permet des économies d’échelle (sur les plans du transport, de la logistique, de la restauration, de l’assistance médicale, de la sécurité, des transmissions, etc.) tout en offrant un meilleur service aux concurrents respectifs des deux épreuves.

Le tout, pour l’organisation de deux rallyes distincts, l’un de vitesse et l’autre de régularité – chacun possédant son itinéraire propre et son identité – qui cohabiteront uniquement le soir au bivouac, dans un même esprit de convivialité.

Zaniroli Racing Classic – www.zaniroli.com

CATEGORIES
Share This
X
X