Tripy : road book, trip et GPS, le couteau suisse de vos balades

Tripy : road book, trip et GPS, le couteau suisse de vos balades

Tripy roadmaster, GPS, lecteur / enregistreur de Road Book

top02.jpgConçu par une équipe d’ingénieurs en électronique Belge, le Tripy Roadmaster est un système complet de navigation au road book, lecteur ET enregistreur. Au départ conçu pour les motards (en effet il n’est pas simple pour un passager ou un pilote de déplier une carte quand on est au guidon….), se fixant au guidon par une simple pince Ram Mount, il est très lisible dans toutes les conditions : pluie, soleil, ombre, et permet de suivre un road book simplement en baissant le regard.


Le site www.Tripy.eu comprends des exemples, un vade mecum sur la création de road books qui devrait intéresser tout le monde, des road books à télécharger, des mises à jour logiciels etc etc, à consulter en complément de ce reportage.

TRIPY1.jpg

Le petit boitier jaune remplit en fait les rôles de :

GPS

trip master, il peut remplacer un TerraTrip sans problème

lecteur / concepteur / éditeur de road book jumelé avec un logiciel pour votre PC

reagir-2.jpg

La base du système est le GPS, en effet comment naviguer sans connaitre notre position. Le Tripy Roadmaster connait donc en permanence la position du 4×4, sa direction, sa vitesse, etc. A partir de là l’équipe de concepteur a greffé un système de road book standard, avec les cases, les flèches les distances entre chaque point etc.

Si vous rajoutez à cela un logiciel de cartographie, il devient simple de transférer les données du Tripy vers votre ordinateur. Une fois transférées ces tracks se superposent au fond de carte vectorisé, vous pouvez alors modifier les tracés, les éditer, les enregistrer. Certes il existe déjà des logiciels qui récupèrent vos données de GPS, jusque là rien de vraiment nouveau, sauf qu’ici le système est tout en un et surtout il existe un bouton magique, le bouton qui permet de créer un Road Book automatiquement.

Ce Road Book peut ensuite être chargé sur un Tripy, ou mis sur internet pour le partager avec d’autres, ou encore être imprimé.

TRIPY2.jpg

Petite démonstration.

A peine reçu la boite, je déballe le tout :

le boitier Tripy avec son support

les cables pour recharger la batterie et le cable USB pour le PC

un DVD avec le logiciel Road Tracer Pro qui va me permettre de créer et d’éditer mes road book

un DVD de catographie IGN du quart nord est de la France

J’installe le tout, petit soucis avec le cable USB mais l’inventeur du Tripy m’en avait parlé (c’est encore un bug windows…) et réinstaller le driver m’a pris moins d’une minute (le site de support est très bien fait et réponds à la majorité des questions que l’on peut se poser). Je fais la mise à jour automatique après avoir saisi les codes pour pouvoir utiliser le logiciel.

J’ai utilisé le support Ram Mount que j’utilise pour faire des vidéos embarqués, hop la ventouse sur le pare brise, on sert bien la pince sur le support du Roadmaster, on le mets en mode Enregistrement et on commence sa balade.

Celle que j’ai choisi de faire comprends du off road et des routes qui seront reconnues par le logiciel sur mon PC.

Concernant le trajet routier je ne touche à rien, le Tripy fait le boulot tout seul.

Par contre en Off Road je prends bien soin d’insérer un point (par une simple pression sur le gros bouton…même un gamin de trois ans saurait l’utiliser…) à chaque croisement de chemin ou à chaque point important.

Trois quart d’heure plus tard je suis revenu chez moi. Je connecte le Tripy au PC et j’ouvre le tracé dans le logiciel Road Tracer.

tele-atlas.jpg

De base il prends en charge un fond de carte Télé Atlas qui comprends le réseau routier.

tripy-carte-02.jpg

Mais je dispose d’un fond de carte IGN au 1/50 000, je bascule sur ce mode ce qui permet de voir où je suis passé en off road (les chemins ne sont pas reconnus contrairement au réseau routier).

tripy-carte01.jpg

J’ai même, cerise sur le gâteau, une fonction qui permet de visualiser le tracé via google map (à noter que vous pouvez aussi créer un road book via google map sur le site de tripy), extra non ?

tripy-carte-google.jpg

Bon c’est bien sympa de voir où je suis passé mais ça n’est pas ça qui va me permettre de faire un road book pour en faire profiter les amis.

Etape suivante on capture le track, et comme par magie le logiciel reconnait les routes sur lesquelles je suis passé et comble de bonheur me crée les schémas point boule pour chaque changement de case de road book, il calcule aussi la distance à parcourir et la distance totale. Nous avons désormais un road book routier.

Pour ceux qui sont attentifs, j’ai dit plus haut qu’en hors route, je saisissais des points à chaque lieu important (croisement, bourbier, point remarquable, etc).

Je clique donc sur ces points, un à un et à l’aide de l’éditeur du logiciel, je complète manuellement mon road book.

edition.jpg

Cet éditeur permet d’insérer du texte, des pictogrammes et surtout les flèches pour la navigation. Vous pouvez piocher dans les schémas existants et ensuite les retravailler ou encore, si vous le préférez, les créer de toute pièce. Comme tout nouveau système il faut un temps d’adaptation, mais à moins d’avoir un QI d’huitre, je pense que vous vous en sortirez (si moi j’y arrive, je ne vois pas pourquoi mes lecteurs n’y arriveraient pas).

Bon on a maintenant le road book de notre balade, on peut lui ajouter via le logiciel de nouveaux waypoints, des balises et même le coupler avec d’autres itinéraires. Si on imagine jumeler deux road books distants, le logiciel calculera le parcours pour se rendre de l’un à l’autre.

Version imprimable

raod-imprime.jpg

Personnellement, je trouve vraiment magique le Tripy. On peut lui trouver tout un tas d’utilisations pour des clubs, des particuliers mais aussi des professionnels. Très puissant et permettant de faire du sur mesure pour chaque road book, il simplifie la tache et permet de faire rapidement un tracé complet, anoté et professionnel. Vous pouvez ensuite utiliser vos road book soit avec le tripy comme lecteur, ou sur une version papier. Vous pouvez télécharger, échanger, différents road books.

Vous pouvez aussi créer des road books accompagné d’un petit livret touristique que vous aurez pris la peine de faire, eh oui comme chaque point est éditable il suffit par exemple de mettre dans une case un texte du genre : « lire la note N°5 », on se reporte ensuite au livret et on découvre par exemple un descriptif de l’abbaye qui est devant le véhicule. On peut aussi bien imaginer d’utiliser le Tripy pour des rallyes découverte, des itinéraires touristiques, voir même des jeux de piste car on peut simplement indiquer la distance et la direction d’un waypoint sans mettre de schémas.

Un exemple pour la création d’une case (attention ne faites jamais un truc aussi illisible!!!)

case1.jpg

Quelques icônes et tracés boules flèches prédéfinis dans le logiciel

case.jpg

Vous l’avez compris ce petit appareil m’a complètement séduit, l’idée est géniale et les possibilités d’utilisation infinies. Certes il faut un temps d’adaptation pour utiliser le logiciel, mais une fois cette période de tatonement passée, faire un road book n’est plus ni laborieux, ni pénible, que du bonheur m’sieur dame, moi j’vous l’dit.

Deux ou trois bricoles qui pourraient rendre le sytème parfait, tout d’abord le prix, même si le Tripy regroupe road book, trip, logiciel, il faut se le faire offrir à Noël (compter 750 € pour le pack toute option avec logiciel et une cartographie qui comprends ¼ de la france), ensuite les chemins n’étant pas vectorisés sur les fonds de carte, il faut créer manuellement les cases off road, et enfin l’ergonomie et l’intuitivité du logiciel pourrait être améliorée.

Intelligent le boitier ? Oui c’est évident, preuve en est il sera utilisé par des organisateurs de rallye raid, je vous en dirai bientôt plus.

Pour qui ? comme le système est utilisable par tout les temps, il est idéal pour les quadeurs et les motards, sans oublier pour nous autres les quatquatreux.

Quelle utilisation ? En individuel pour se faire ses propres road book et les partager, en club et même en tant que professionnel, en effet on peut imaginer qu’un pro de la balade 4×4 loue un tripy avec des road book préchargés

Peut on suivre des formations ? Oui pour le moment sur la Belgique, mais la « rose des vents » société spécialisées dans la navigation et les GPS devrait sous peu proposer des formations

GPS routier ?, non le Tripy ne remplacera pas votre GPS routier ça n’est pas sa vocation.

Road book routiers ou Off Road ? Les deux mon général, en road book routier à vocation touristique le Tripy fait quasiment tout le boulot tout seul, en off road vous aurez à éditer les cases vous même, mais c’est simple et ludique.

C’est cher ? oui et non. Si on prends en compte le fait que le système Tripy permet diverses utilisation, il revient à peu près au même prix que si on achète différents appareils (PDA pour les road book, trip master …)

Où trouver des road books ? Sur le site du concepteur on trouve déjà près de 500 road book en téléchargement, attention la plupart sont des road book routier / touristiques, charge aux utilisateurs off road de mettre les leurs à disposition.

CARACTERISTIQUES TRIPY

lecteur / enregisteur / éditeur de road book

affichage façon road book : boule flèche et texte additionnel

trip master autonome

utilisation de cartographies : Tele-Atlas, IGN…

Tripy RoadTracer permet l’import de cartes .map et .bmp/.jpg/.png/.tif OZI Explorer(tm)
.cal et .tif/.png Touratech Quo Vadis(tm)
.tl2 ou .tl3 et .tif IGN(tm)
.ecw /tfw et .tif/.png
.bmp/.jpg/.png/.tif scan de carte papier

se fixe partout avec les supports Ram Mount

permet les échanges et téléchargement de road book

editeur de cases très puissant

lecture de l’écran en toutes conditions

possibilité par un cable spécial de l’alimenter par le véhicule

la version Off Road est dotée d’un GPS qui capte dans les pires conditions

étanche à 1m de profondeur pendant 1/2 heure (correspondant degré de protection normalisé IP67) qui permet une utilisation en quad ou moto


Tripy News

Créez votre itinéraire sur « TRIPY RoadTracer WEB » !

Le programme cartographique de routage éditeur de road book « Tripy RoadTracer Pro » propose un service gratuit grand public online !

En plus des 420 road books téléchargeables gratuitement sur www.tripy.eu, découvrez RoadTracer WEB www.tripy.be/rtweb et créez votre road book en ligne au départ d’une cartographie Google Map ! Choisissez votre parcours idéal en quelques clics et téléchargez-le gratuitement au format Tripy (trb) ou au format universel GPS (gpx) pour savourer ensuite des kilomètres de belles balades !

RoadTracer WEB, ouvert à tous, permet de créer des parcours routiers à travers treize pays d’Europe de l’Ouest tout en exploitant fond de carte et vue satellite. Travail préparatoire ou adaptation de dernière minute, à vous de jouer ! Vous aviez prévu trois jours de road books en Champagne-Ardennes mais il pleut, pas de souci ! Changer de département grâce à RoadTracer WEB sur le PC de l’hôtel ou du gîte. Récupérez ensuite les fichiers via une clé USB et chargez-les dans votre GPS !

RoadTracer WEB (gratuit) n’offre pas toutes les fonctions avancées de son grand frère, le logiciel éditeur de road books RoadTracer Pro (payant), mais il livre déjà les clés de l’évasion et une bonne approche de l’intérêt de concevoir soi-même son itinéraire plutôt que le laisser calculer par une machine. Rappelons ici le principe essentiel du « road book », véritable feuille de route où le choix de l’itinéraire prime sur l’objectif final. A vos souris et bons voyages !

trip1.jpg

trip2.jpg

reagir-2.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X