Wadi Rum BJ45 4×4 dans le désert

Wadi Rum BJ45 4×4 dans le désert

Insolite

Balade dans le Wadi rum en BJ45

IMG_8942.jpg

Au cours de nos voyages, nous avons parfois l’occasion de croiser des véhicules insolites.
C’est le cas de ces BJ 45 d’un autre âge qui servent de véhicules touristiques pour faire des randonnées de plusieurs jours dans le Désert du Wadi Rum , l’un des plus beaux endroits du monde.

IMG_8932.jpg

Au Sud de Petra, en Jordanie, le désert du Wadi Rum offre un décor d’une rare beauté. D’une longueur de 70 km environ, c’est une succession de vallées bordées par de hautes falaises de granit.

Les “Rock bridge », arches naturelles de pierre aux formes grandioses, comme le pont rocheux de Burdah qui est considéré comme l’une des arches naturelles les plus hautes du monde (35 m). Mais Le Wadi Rum est également réputé pour ses dunes de sable rouge et ses falaises gravées par l’érosion qui s’avèrent autant de curiosités pour les touristes venus découvrir la Jordanie.

IMG_8931.jpg

Mais on ne traverses pas le Wadi Rum comme ça. En effet, toute la région est une zone protégée et très réglementée. Ainsi, les excursions ne peuvent se faire sans un guide dûment autorisé par le “Desert Patrol Corp”. A Petra ( Visitors Centers ) ou encore a Rum, le dernier village où s’arrête la route, il est facile de trouver des guides qui proposent des excursions à dos de dromadaires ou dans des pick-up d’un genre vraiment spécial. Si ces 4×4 procurent l’avantage de voyager à l’air libre de manière à profiter sans restriction du panorama qui s’offre aux yeux émerveillés, il faut reconnaître que le confort à bord n’est pas à la hauteur de la prestation d’autant que, monopole oblige, les tarifs sont assez élevés. Et oui, la cabine est réservée aux chauffeurs et les touristes sont eux assis sur les banquettes de bois dans la benne !

IMG_8930.jpg

Avec un peu de chance, ont peut bénéficier d’un coussin mais c’est quand même spartiate. Il faut bien comprendre qu’un de ces pick-up en France ne passerait pas le contrôle technique et pourrait encore moins servir pour le transport de passagers. Et pourtant malgré l’inconfort, on s’y attache. Tiens, presque qu’on retournerait en Jordanie rien que pour faire un petit tour avec.

IMG_8929.jpg


Des BJ 45 increvables

Impossible de déterminer le kilométrage de ces véhicules. Celui là affichait 7200 km au compteur mais à notre avis, il les avait allègrement dépassé. Il va de soit que tout est d’origine, pare-chocs, mécanique et trains roulant… sauf la clé de contact qui a depuis longtemps disparue. Le concessionnaire n’étant pas à la porte d’à coté, l’entretien est fait sur place avec un graissage régulier… au sable.

IMG_8927.jpg

Quant au démarrage du matin, au quart de tour, quant on le pousse. Non on exagère. Chacun est différent de l’autre notamment la cabine qui est personnalisé en fonction du chauffeur. La seule règle, tous abordent un numéro sur les portières et sont apparemment tous de la même couleur. Il n’empêche que ces BJ 45 roulent chaque jour pour le bonheur des touristes.

IMG_8928.jpg

Pour faire vivre tout le monde, les bédouins travaillent à tour de rôle. Mais, si les réservations peuvent se faire par des intermédiaires (hôtels, agences) qui prélèvent au passage un petit bénéfice, il vaut mieux négocier en direct avec le chauffeur. Et il arrive que pour augmenter leurs bénéfices ceux-ci « grattent » sur les prestations et vous pouvez vous retrouver avec une virée d’une demi heure au pas de course au lieu des 2 heures prévues alors que si c’est convenu directement avec le passager le marché conclu est respecté.

IMG_8925.jpg

IMG_8924.jpg

IMG_8923.jpg

IMG_8922.jpg

IMG_8815.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR