Willys Overland “ One-Ton truck“ V8

Willys Overland “ One-Ton truck“ V8

Willys Overland “ One-Ton truck“ V8 Indiancars

Le premier Pick up… Jeep

Présentée à la presse le 18 Juillet 1945, la Jeep CJ-2A annonçait le retour à la paix. Dans ce monde dévasté qu’il allait falloir reconstruire, la descendance de la MB guerrière avait un rôle à jouer sur les chantiers, dans les fermes et sur les Highways de la société des loisirs naissante. De ce constat, débutera vraiment à Tolédo un an plus tard, l’ère des “Civilian Jeep“. Parmi les différentes carrosseries offertes à l’époque, le “One-Ton Truck“.

Contacts IndianCars 01.30.05.04.11

 Préparation Jeep

 Accessoires Jeep

Willys Overland “ One-Ton truck“

Il fut certainement le père de cette culture du Pick up 4×4 qu’affectionnent tant nos cousins d’Amérique encore aujourd’hui. Ce modèle produit à un peu plus de 250 000 exemplaires, pourtant rare sur notre vieux continent, fut rapatrié par Indiancars. Motorisé par un V8 Ford, il fait partie des pièces de collection à ne pas manquer.

L’ancêtre et des modèles récents : un proto Mudslinger et une prépa Indiancars à Chambon 2013

Jeep Truck, le Pick up originel. Les gènes de la légende subsistent encore aujourd’hui.

willys_jeep_trucktruck002-002.jpg

Et oui, aussi incroyable que cela puisse paraître, les Pick up restent en tête des ventes d’automobiles aux Etats- unis. Un seul exemple suffit ; Le Ford F 150 occupe la première marche du podium depuis plus de 30 ans ! L’origine de ce succès réside dans les fondements d’un pays à forte population rurale.

willys_jeep_trucktruck044-044.jpg

Il fallait compter sur l’industrie de guerre pour y trouver une clientèle fidèle. C’est ce qui arriva avec la première gamme civile développée à partir de la Jeep MB qui n’avait pas vraiment besoin de prouver son efficacité après des années de présence sur tous les fronts de la planète.

C’est ainsi qu’après une sœur presque jumelle dénommée CJ-2A et parfois déjà badgée “AGRIJEEP“, l’usine de Toledo lance en 1946 la gamme Willys Wagon (7 places), qu’on retrouve déclinée en Woodie, Utility Sedan. Si de ce concept naissait un peu plus tard le très chic cabriolet Jeepster (1948), c’est bien notre version “One Ton Truck“ du jour proposant pour la première fois un modèle FWD (4×4), à partir de 1949 aux fermiers du Middlewest, qui fera la renommée de Willys Overland.

willys_jeep_trucktruck043-043.jpg

En effet, du côté de Chevrolet et Ford, il faudra attendre respectivement 1957 et 1959 pour se voir offrir le choix entre 4×2 et 4×4. Cette suprématie vite acquise durera deux décennies, jusqu’à ce que le Vaillant Gladiator reprenne le flambeau.

“4 wheel drive“. L’argument de vente essentiel auprès du monde rural

Vaste espace de chargement destiné à recevoir “One Ton“. Il classait cette Jeep dans la catégorie “Medium duty“. Si la carrosserie faisait dans le 100% acier, les panneaux latéraux en bois permettaient de transporter les gros volumes.

willys_jeep_trucktruck021-021.jpg

willys_jeep_trucktruck022-022.jpg

L’apparition du hayon arrière dans cette catégorie de véhicules, fut commune à toute la gamme Willys Overland. Une petite révolution qui d’après la légende donna naissance au nom “Tailgate party“. Sorte de parties de campagne du week end très “Barbecue- social“, dont raffolent les Américains.

willys_jeep_trucktruck025-025.jpg

Collector, mise à jour…

Avec ce fier étendard Jeep qui fait son entrée dans l’atelier Indiancars, plus de doute, c’est bien le grand retour de nos vieilles gloires que l’on fête. Si le lien filiale entre une Wrangler JK à succès et ce fleuron est évident, la demande en ce qui concerne celles qui ont fait la légende, va elle aussi croissante. Terminée aujourd’hui la collection uniquement composée de MB assortie d’une Jk au quotidien, la clientèle dingue de Jeep cherche de “l’ancienne“ comme on dit. Ce fait évident est-il une réaction au monde de l’auto aseptisée d’aujourd’hui ? à cette recherche du temps de vivre, qu’on prenait autrefois ? Peut-être est-ce simplement par passion…

Petits déflecteurs et rétroviseurs chromés, le charme d’une véritable ancienne

willys_jeep_trucktruck039-039.jpg

willys_jeep_trucktruck038-038.jpg

Visite de l’intérieur

Visite de l'intérieur de la Willys Overland : Banquette 3 places et habillage bois. Le goût du Pick up US d’antan

willys_jeep_trucktruck003-003.jpg

willys_jeep_trucktruck004-004.jpg

Le centre du volant comme la pointe du capot portent les initiales WO entrelacées pour Willys-Overland

willys_jeep_trucktruck007-007.jpg

La planche de bord était commune à toute la gamme

Ici, les manos de pression d’huile, Voltmètre et température moteur sont des concessions modernes dédiées à la surveillance du V8 Ford

willys_jeep_trucktruck011-011.jpg

willys_jeep_trucktruck012-012.jpg

willys_jeep_trucktruck013-013.jpg

Petits déflecteurs et rétroviseurs chromés, le charme d’une véritable ancienne

En tout cas, c’est avec passion qu’on se jette ici à ausculter cette dernière trouvaille tout droit venue de Californie. Une provenance qui garantit des autos ayant peu souffert de la corrosion (climat dont on rêve tous cette année) et qui offrent parfois de bonnes surprises sous les capots. Un gros V8 Ford n’a rien de désagréable et surtout rien d’incongru sur une Américaine.

Derrière cette calandre siglée WO se cache discrètement le ventilateur du V8.

Le lourd capot en acier n’abrite plus le Go Devil ou le Super Hurricane, ni même le Tornado des dernières versions. Il s’agit ici d’un V8 Ford 302 (5,0L) de 240 ch. Arrivé dans l’atelier Indiancars, celui-ci sera entièrement remis à neuf.

willys_jeep_trucktruck029-029.jpg

willys_jeep_trucktruck031-031.jpg

C’est par là que débute la remise en état de cette Willys Overland. Le 302 (5,0L) passe entre les mains expertes de Cyrille, le maître de l’atelier. Le bloc V8 est entièrement refait à neuf et se voit greffer l’indispensable carburateur Edelbrook. Allumage, batterie, bougies, alternateur, tout est fait afin de profiter des 240 ch annoncés.

Le V8 entièrement refait retrouve sa place avec carburateur Edelbrook, allumage, alternateur, bobine et batterie neufs. Du côté des boîtes on fait ici dans le costaud avec du Ford 4 rapports manuels et un transfert d’origine. Cet ensemble passe évidemment par une cloche réalisée sur mesure.

willys_jeep_trucktruck042-042.jpg

Les transmissions passent ensuite sur l’établi pour une révision dans les règles. Alors que l’on réalise de nouvelles ridelles en chêne pour la benne, les suspensions passent aux lames de ressorts plus modernes. Chaussée de larges pneus BF Goodrich A/T montés sur de discrètes jantes acier, à nous les joies du Pick up cuvée 1953 !

Les suspensions font appel à des lames renforcées offrant avec des jumelles rallongées une rehausse d’environ 650 mm, ce qui permet de monter des pneus BF Goodrich A/T de taille respectable en 33/12,5 X 15

willys_jeep_trucktruck034-034.jpg

willys_jeep_trucktruck035-035.jpg

Les suspensions, une simple rehausse s’adaptera parfaitement à la nouvelle monte pneumatique

willys_jeep_trucktruck037-037.jpg

Les suspensions, une simple rehausse s’adaptera parfaitement à la nouvelle monte pneumatique.

willys_jeep_trucktruck048-048.jpg

willys_jeep_trucktruck049-049.jpg

willys_jeep_trucktruck050-050.jpg

Un Pick up survitaminé…

La clé de contact agit comme une baguette magique. Le V8 diffuse alors sa douce mélodie. Le refrain ? On le connaît par cœur. 240ch, avec un couple jouant le tempo réglé sur 420 n/m. Heureusement, car au départ la boîte de vitesse d’origine demande un peu de pratique. Mais, une fois atteint le 4e et dernier rapport, on peut presque l’oublier tant la souplesse du gros 5,0L accepte de repartir en bas dans les tours. La balade dans le temps peu commencer et l’on se délecte de ce volant grand diamètre d’une autre époque, ainsi que du moelleux de la banquette qui filtre parfaitement les irrégularités de l’asphalte. Pas de compte- tours, mais ça ronronne vaillamment sous le long capot, on en est presque à se dire que ça mériterait une 5e ou un overdrive pour passer le cap des 100 km/h. Mais, avec un freinage resté d’origine, la prudence veut qu’on se contente de 4 rapports. C’est d’autant plus suffisant, qu’on se retrouve rapidement à quitter les routes fréquentées pour connaître les joies du tout terrain en Willys Overland. Là, c’est une autre histoire qui débute, celle que des milliers de fermiers Américains ont vécu durant deux décennies.

willys_jeep_trucktruck052-052.jpg

Sur piste forestière, notre One Ton avoue d’entrée de jeu qu’il est taillé pour les hommes. Équipé de ses nouvelles lames de ressort assez fermes, le confort à vide s’avère celui d’un vrai utilitaire. Le volant est notre seul point de maintien lorsque le relief se fait plus accidenté. La direction reste pourtant précise et malgré le côté agricole de notre Pick up, cela permet d’augmenter le rythme après avoir testé la bonne tenue de cap de notre châssis à l’empattement long (pour une Jeep). 60 ans de légende, ça ne s’invente pas, on fait ici l’expérience du collector rustique et survitaminé. Une façon de conduire qui demande adaptation, certes, mais le plaisir Jeep est bien au bout de la ligne droite poussiéreuse !

willys_jeep_trucktruck196-196.jpg

En proposant à sa clientèle cette Willys Overland au tarif de 25 000€, Indiancars prouve ici que ce genre de retour aux sources original est tout à fait abordable et d’actualité. Le nombre d’anciennes croisées sur nos petites départementales le week end en témoigne.

willys_jeep_trucktruck169-169.jpg

willys_jeep_trucktruck223-223.jpg

Accepter quelques concessions à l’histoire Jeep en incluant le plaisir du V8, 4 lames de ressorts et des pneus de dimensions respectables n’a rien d’une hérésie. La Jeep est née guerrière, elle fut ensuite utilitaire et loisirs. Pourquoi l’avenir ne serait-il pas placé sous le signe du Collector tendance Muscle car?

La benne fait peau neuve avec deux nouvelles ridelles en chêne.

willys_jeep_trucktruck046-046.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (2)
  • comment-avatar

    Willys Overland “ One-Ton truck“ V8
    Joli travail ! j ai acquis il y a quelque temps un willys truck de1955 complet en provenance de l indiana ,pour m occuper a l arrivée de ma retraite professionnelle. il est equipé aussi d un 302 .
    A part les états unis y a t il en france un endroit ou s aprovisionner
    en pièces tels que cylindres de frein ,joints de pare brise , et divers autres logos ?
    J espère qu au bout de plusieurs mois de travail intensif , le résultat sera au niveau de rénovation du votre .
    Voila encore félicitations .
    Christian région Bretagne

  • comment-avatar

    Willys Overland “ One-Ton truck“ V8
    Snif … J’étais tombé en amour avec ce truck absolument magnifique et commençait à penser très sérieusement à casser ma tirelire (en forme de Jeep bien sûr) pour l’acheter à mes amis indiens … mais un cow-boy a tiré plus vite que moi !

  • Disqus ( )
    X
    X
    Journal du 4magazine 4x4 & SUV

    GRATUIT
    VOIR