X-TREM CHALLENGE 2010 – Aventure Girousse

X-TREM CHALLENGE 2010 – Aventure Girousse

X-TREM CHALLENGE 2010, cinquième de la dynastie

En avant première l’X trem Challenge organisé par l’ami Gillou & Jeff!!!

girousse-presentation-2.jpg

jeff.jpg


Publicité



Un jeudi matin sous quelques centimètres de neige, voilà l’accueil que nous a fait Montmorin pour cette nouvelle édition de l’Xtrem Challenge.

arrive_e_neige.jpg

Le soleil ayant fait son apparition, en bas dans la vallée, la neige fondra assez rapidement.

extreme001.jpg

Seuls les sommets garderont quelques traces comme vous pourrez le voir sur cette image prise lors de la seconde nocturne.

neige.jpg

Cette année ce sont 17 concurrents (10 anciens, 7 nouveaux) qui sont venus de différents pays pour se mesurer aux zones extrêmes tracées par le maitre des lieux. Plusieurs team se sont malheureusement désistés en dernière minutes, pour cause de casse, de crise , etc, ceci n’a cependant pas entamé le moral et la détermination des organisateurs et des bénévoles qui nous ont concocté une magnifique épreuve, une véritable fête de l’X TREM.

On a pu voir de tout, des rocher énormes, des bourbiers insondables, des descentes vertigineuses et des montées plus qu’ardues mais le point commun de tous ces pilotes c’est le sourire affiché à participer à cette épreuve, et ce malgré les difficultés rencontrées, les galères, les pannes et une météo parfois peu clémente, voire agitée.

Les équipages se sont livré à de beaux duels contre les zones plus difficiles et techniques les unes que les autres. En leur souhaitant que la bénédiction de l’Abbé a pu guider leurs crampons, et apporter, qui sait, une intercession divine lors des passages les plus délicats.

cure_.jpg

Les équipes sont composées d’un pilote et d’un copilote qui va guider l’engin, lui indiquer où passer, tirer et accrocher le treuil ou l’ancre terrestre, suivant les zones à franchir.

Le challenge XTREM

Tout d’abord, seuls les membres de l ‘association, appelés les Warriors, peuvent participer au challenge. Chaque équipage doit parcourir le maximum de zones en un temps minimum, le temps de franchissement est déduit du bonus attribué en fonction de la difficulté.

Le terrain comporte 25 zones, à terminer en un temps maximum, classées de faciles …. jaunes à faire en 90 minutes (50 points + 90 pts de capital temps ) , moyennes … rouges 120 minutes (100 pts + 120 pts de capital temps) , difficiles … noires 180 minutes (200 pts + 180 pts de capital temps).

Par exemple, un équipage franchit une zone noire en 48 minutes, les points accordés sont :
– 200 + (180 – 48) = 332

Il existe des bonus :

 Les concurrents qui termineront une zone en moins de 10 mn auront 30 pts de bonus, moins de 20 mn ; 20 pts, moins de 30 mn ; 10 pts

Il existe aussi des pénalités, par exemple :

 Laisser des ordures dans la nature -50 points

 Ne pas mettre de ceinture de sécurité ou harnais -10 points

 etc

Les nocturnes :

Sous forme de road book, il y a deux nocturnes. Une carte plastifiée est fixée à chaque véhicule, les équipages doivent trouver des balises, comme dans une course d’orientation, une fois la balise trouvée, il faut poinçonner la carte. Vous allez me dire c’est simple, sauf que … quand la balise est située dans un trou ou en hauteur, il faut approcher le véhicule suffisamment près…. ce qui occasionne des figures photogéniques.

Ici la « poinçonneuse » est dans l’arbre à plus de 1.50 m de hauteur

arbre1.jpg

arbre2.jpg

Ici elle est dans un étang

nocturne3.jpg

Présentation des Teams et véhicules

Honneur à la jeunesse d’esprit, même si il est l’ainé des pilotes, Tony BASKILL à tout du jeune homme, idem pour son copilote, David NEEDHAM, qui crapahute comme un jeune cabri. Comme quoi même si les ages cumulés de cet équipage anglais qui a concouru sur un proto Mercedes G dépassent les 100 ans …. je vous prie de croire qu’ils sont plein de ressources puisqu’ils finissent 3ème du challenge.

uk-2.jpg

Pour continuer sur cette équipe voici quelques figures de styles et autres réparations de treuil.

extreme--001.jpg

extreme016.jpg

extreme010.jpg

extreme--003.jpg

extreme--002.jpg


reul-porte.jpg

La victoire revient en toute logique aux frères REUL, avec leur « 110 ». Ces deux Belges ont su, non seulement avoir un pilotage intelligent, mais ont aussi préparé et peaufiné un véhicule tout à fait adapté à l’X-Trem Challenge et qui a pu prouver sa fiabilité. Toujours en tête, ils ont cependant été talonnés de près par Nico et Adrian qui, eux, ont connus des soucis mécaniques sur leur proto jeep.

reul.jpg

Leurs enfants ne peuvent que dire : Bravo !!!! à Antoine et Benoit.

def_bleu-presentation.jpg

reul-004.jpg

reul-003.jpg

reul-002.jpg


Sur la seconde marche du podium, un engin redoutable même s’il manque encore de fiabilité, le proto Jeep piloté de mains de maitre par Nico LALDANG, secondé par Adrian TURNER. Un duo qui devrait encore faire reparler de lui, car ne doutons pas qu’ils vont ambitionner de grimper cette marche qui les sépare du vainqueur.

Le pilote a su rester stoïque quelque soient les situations, la preuve en est ce bain forcé, notez que tous les engins sont dotés de snorkel, mais bientôt il faudra prévoir des tubas pour les pilotes.

proto_audi-presentation.jpg

Tout simplement IMPRESSIONNANT

extreme012.jpg

extreme011.jpg

extreme014.jpg


Giangioti ANDONNI et Javier OZAETA auraient pu ravir la troisième place, mais le moteur de leur Tomcat ayant bu la tasse, ils seront classés 4 ème.

portrait3.jpg


Premiers Français : Thomas RIVOLET et Morgan BOZON améliorent leur classement par rapport à celui de l’année dernière.

xtrem-020-2.jpg

extreme006-2.jpg

extreme007-2.jpg

extreme005-2.jpg


nuit1.jpg

meuleuse.jpg

extreme006.jpg

extreme009.jpg

extreme004.jpg

extreme005.jpg

extreme007.jpg

extreme002.jpg

extreme008.jpg

CATEGORIES
Share This
X
X