XXXTrem Rock Crawler

XXXTrem Rock Crawler

XXXTrem Crawler

Vous n’étiez pas au rassemblement pirate 4×4 2009 ? Non … Dommage, car certains sont venus de loin pour y participer, comme Joachim Güppner par exemple qui a fait la route depuis l’Allemagne, avec sa voiture mais aussi une remorque et un étrange engin dessus, ce qui est plutôt logique quand on se rend à un rassemblement Xtrem comme celui de pirate 4×4.


Publicité


pirate-xtrem1.jpg

Je précise pour ceux qui ne le connaissent pas encore que ce forum pirate4x4.fr (qui est le pendant français du forum anglo-saxon pirate4x4,com) est consacré au tout terrain EXTREME, oui il faut bien des majuscules quand on voit les préparations des 4×4 de ses membres mais surtout les nombreux prototypes.

Et ils n’ont rien à envier à ce que l’on peut voir aux USA. Non rien , surtout celui de notre ami d’outre Rhin avec lequel je vous propose de faire connaissance.

Vous êtes assis ? Non pas encore, pourtant vous devriez et même vous tenir à vos accoudoirs, voire même de mettre des harnais, enfin moi ce que j’en dis, c’est juste pour vous éviter de tomber à la renverse, car il y a de quoi. J’en ai vu des 4×4, des protos des petits des grands , des gros des moches des sympa mais celui là …

Châpeau bas Herr Güppner. Vous avez fait un sacré boulot. Dans le genre je grimpe et je passe partout l’engin est champion, en plus il a une Tronche, oui quoi, une vraie gueule, pas un truc mou du design, il en jette. D’ailleurs Joachim participe à des trials de l’extrême en Allemagne, histoire de donner le ton le proto a été baptisé : Sledge Hammer qui se traduit par marteau de forgeron ou masse, « faut reconnaître… c’est du brutal »!

proto-003.jpg

Si vous souhaitez faire de même vous aurez besoin de quelques ingrédients pour concocter cette recette.

Tout d’abord prenez une vingtaine de mètres de tubes d’acier judicieusement tranchés à la bonne taille et soudés de la plus belle de manières afin de créer le corps. Réservez la partie centrale pour le pilotage et faites autour un bel arceau de protection, la partie avant pour le futur moteur et l’arrière pour le refroidissement et les bouteilles de gaz, j ‘ai dit gaz eh oui, affaire à suivre.

arceau-2.jpg

Pendant ce temps préparez les ponts. Afin de donner du corps à l’ensemble prenez des ponts de camion, des ponts Rockwell feront très bien l ‘affaire. Retirez les freins et remplacez les par un seul frein à disque disposé en tête du nez de pont du côté opposé à l’arbre de transmission (de chez Ouverson Engineering, société US spécialisée dans les pièces et accessoires pour Rockwell, au slogan qui en dit long : « we have got the BIGGEST MOST HARDCORE, and STRONGEST Rockwell parts on the planet !  », ne loupez pas leur site façon monster 4×4 garage www.oemaxle.com/

freins.jpg

arriere-3.jpg

Installez à chaque extrémités des Pneus Super Swamper Bogger en 44 pouces sur des jantes à Beadlock.

bogger.jpg

Pour lier châssis et pont, créez les points de fixation et utilisez des tirants de pont maison (4 avant et 4 à l’arrière) . Comme suspension pourquoi ne pas gouter aux joies des Airshock ( près de 18″ de débattement soit 45 cm / 10 cm de compression 35 de détente). Evidemment tous les éléments sont montés sur rotule. Les airshock sont des amortisseurs qui comme certaines fourches de moto sont gonflables, en réglant la pression il est possible de garder plus ou moins de compression ou de détente. dans le cas qui nous intéresse, on laisse la plus grande part du débattement pour la détente, afin de garder les roues au sol. Vous noterez aussi qu’ils font office de « ressort » car ils soutiennent la caisse de l’engin.

arrieretrain.jpg

Que pensez vous du débattement ?

proto-001.jpg

pirate-xtrem5.jpg

A l’arrière Joachim a installé une barre stabilisatrice Antirock , qui augmente la stabilité du prototype et limite les risques qu’il se « couche ». Pour que les ponts ne se promènent pas exagérément il sont munis d’une sangle au milieu.

swayaway.jpg

Ah oui, j’oubliais presque de vous signaler que le pont arrière permet d’orienter les roues grâce à un verin, le rayon de braquage est tout petit et permet à ce monstre de se faufiler même sur les zones étroites.

verrinarriere.jpg

proto-002-2.jpg

trial011-3.jpg

Passons maintenant au plat de résistance avec la partie motorisation, prenez pour propulser le proto une belle tranche de V8 US, un Chevrolet en version mitonnée de 8l de cylindrée qui développe 450 CV et près de 850 Nm, ça va donner un goût très puissant à notre repas, notez la particularité de ce V8 qui est alimenté au gaz propane grâce à un kit et des injecteurs adéquat.

moteurv8.jpg

proto-010.jpg

moteur3.jpg

Comme garniture je vous propose une boite automatique accouplée à une boite de transfert Atlas qui permet de sélectionner par deux manettes entre traction, propulsion ou 4×4.

tableaubord.jpg

pilotage-2.jpg

Un échappement sur mesure en inox, pour refroidir le moteur et la direction assistée hydraulique, des radiateurs munis de puissants ventilateurs sont disposés à, l’arrière, près des bouteilles de gaz et des batteries.

proto-007.jpg

ventilateur.jpg

N’oubliez pas un treuil pour se déplanter ou treuiller les amis dans le besoin

treuil-2.jpg

Place au SHOW

proto-009.jpg

proto-006.jpg

proto-005.jpg

proto-004.jpg

pirate-xtrem2.jpg

pirate-xtrem3.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR