Essai Outlander PHEV hybride rechargeable

Essai Outlander PHEV hybride rechargeable

Essai Outlander PHEV hybride rechargeable

Je l’avoue c’est une première pour moi d’essayer un véhicule avec un mode 100% électrique et c’est donc un Mitsubishi outlander PHEV qui me servira de cobaye.

essai mitsubishi outlander phev

essai mitsubishi outlander phev

Qu’est ce qu’un hybride rechargeable ?

En fait c’est assez simple, hybride car il est doté d’un moteur thermique (à essence) et d’un moteur électrique (en fait deux, car c’est un 4×4). rechargeable , il suffit de le brancher sur une prise de courant 220V pour recharger les batteries en quelques heures.

prise 220V standard (recharge en 5h) et prise  CHAdeMO (recharge en 30 minutes)

essai_mitsubishi_outlander_phev-2542-2.jpg

A la différence de la majorité des hybrides du marché, le PHEV est le premier 4×4 de cette catégorie et de plus il est rechargeable. Là où les hybrides standards ne disposent que de deux ou trois kilomètres d’autonomie (….), ici les batteries lors de mon test ont montré une autonomie d’une quarantaine de km, pas mal du tout (attention, je suis arrivé à ce résultat en ayant une conduite super économe – sinon on peut tabler sur 30-32 km) !

outlander phev

Et j’oubliais, on peut rouler en mode 100% électrique jusque 120 km/h …. !

essai_mistubishi_outlander_phev-3246.jpg

3 modes de conduite :

 Mode tout électrique (jusqu’à 120 km/h)

– Le véhicule est entraîné par ses moteurs électriques avant et arrière
(transmission intégrale électrique permanente)

– Energie provenant de la batterie

 Mode hybride série

 _ Le véhicule est toujours entraîné par ses moteurs électriques avant et
arrière (toujours transmission intégrale électrique permanente)

Moteur thermique activé pour entraîner le générateur, pour charger la
batterie en conduite

– Activation automatique – pour 3-10 min maxi.

Vitesse supérieure à 120 km/h (selon les limitations de vitesse)

Brusque demande de puissance (supérieure à 60 kW)

Système configuré d’origine pour permuter en mode tout électrique aussi
souvent que possible

 _ Le moteur thermique est également activé ponctuellement pour
conserver le convertisseur catalytique dans un état optimal

Mode hybride parallèle

– Le véhicule est entraîné par le moteur thermique (puissance transmise
aux roues avant via le bloc électromécanique multimode)
_- Les moteurs électriques avant et arrière assistent le moteur thermique
(toujours transmission intégrale électrique permanente)
_- Activé automatiquement au-delà de 120 km/h*

Selon le niveau de charge de la batterie.
_- Système configuré d’origine pour permuter en mode hybride série (ou en
mode tout électrique en-dessous de 120 km/h) aussi souvent/tôt que
possible
_- Le moteur thermique est également activé pour assurer la charge par le
biais du générateur, en utilisant l’excédent de couple

essai_mitsubishi_outlander_phev-2634.jpg

Depuis peu, on voit apparaître des annonces de concurrents sur ce segment :

 Mercedes-Benz GLE 30 km d’autonomie annoncée

 BMW X5 xDrive40e 30 km d’autonomie annoncée
on attend aussi un RAV 4, un Pathfinder et tout un tas d’autres modèles

essai_mitsubishi_outlander_phev-2604.jpg

Pourquoi un tel engouement ?

Plusieurs causes à cela. Tout d’abord, les constructeurs vont devoir limiter très sérieusement les émissions de CO2 dans leurs gammes sous peine d’être taxés, et de plus les normes Euro6 vont encore diminuer les émissions de particules sur les diesels.

Donc il faut trouver des alternatives, l’hybride rechargeable en est une.

Il faut aussi voir que ce mitshubishi outlander est un vrai succès de vente en europe. plus de 800 vendus en france en 2014 et au niveau européen ce ne sont pas moins de 35 890 PHEV vendus en un an et demi.

L’Outlander PHEV ne se différencie du Outlander standard que par quelques détails :

 garde au sol un peu diminuée

 5 places au lieu de 7

 coffre un peu moins gros

 deux moteurs électriques de 82 ch

 un moteur 2 litres essence de 121 ch

pneus basse consommation de rigueur

Intérieurs et équipements

Le PHEV est confortable et doté d’une gamme très complète d’équipements fort agréables à utiliser tel que le régulateur de vitesse adaptatif. Je mets un bémol sur l’avertisseur de franchissement de ligne (qui heureusement se déconnecte à l’aide d’un simple bouton) car ça a sérieusement tendance à m’agacer. Dans le désordre, on trouve des sièges chauffants, une clim auto, caméra de recul, phares xenon, etc. L’habitacle est un peu austère, mais on y est bien assis et les places arrière sont accueillantes. la finition est sans défaut et les matériaux utilisés agréables. On perd peut être un peu de hauteur sur les sièges arrière à cause des batteries situées en dessous mais rien de bien grave. Le coffre quant à lui est presque identique à celui du Outlander standard.

essai_mistubishi_outlander_phev-3303.jpg

essai_mistubishi_outlander_phev-3296.jpg

essai_mistubishi_outlander_phev-3288.jpg

Une gestion électronique transparente

Je m’attendais à des à coups, ou tout au moins à sentir le passage d’un mode de roulage à l’autre, en fait c’est quasi insensible. Les bascules d’un mode à un autre (électrique, thermique, recharge en roulant, hybride) sont gérées électroniquement sans que l’on s’en rende compte, c’est très confortable au quotidien. Petit bémol, le petit temps de latence qu’a le moteur thermique à se remettre en route quand on a besoin de puissance. Mais rien de bien grave. Mitsubishi prouve ici son avance technologique et sa maîtrise du système hybride rechargeable, ce qui est très encourageant pour l’avenir de ses futurs véhicules.

sous le capot un moteur thermique et un système élecrtrique qui gère les deux moteurs additionnels

la partir électrique

les sensations au volant

La voiture, sans être un avion de chasse, se révèle agréable à conduire, les reprises sont tout à fait correctes grâce à l’appui des deux moteurs électriques. Le véhicule a un comportement sain, on le sent parfois un tout petit peu lourd (surpoids dû aux batteries) quand il s’inscrit dans les virages. La suspension est agréable sauf si la route se dégrade, dans ce cas le train arrière à parfois tendance à danser la samba, ce qui est un peu désagréable.

En ce qui concerne le tout terrain, vous avez deviné que ça n’est pas son fort ni d’ailleurs sa vocation. C’est avant tout un bon SUV qui grâce à ses 4 roues motrices vous permettra d’effectuer en toute sécurité des trajets routiers quel que soit le temps.

des palettes mais pas pour passer les vitesses !
oui vous avez bien lu. il y a des palettes au volant mais elles ne servent pas à passer les vitesses mais à régler le récupérateur d’énergie pour recharger les batteries lorsque l’on relâche l’accélérateur. En position 0 vous restez en roue libre, en position 5 le récupérateur d’énergie joue son rôle au maximum, et fait office de frein moteur. Ce système peut être très ludique et suivant votre conduite, il est possible de ne plus utiliser la pédale de frein mais de jouer avec les palettes pour ralentir le véhicule. Je me suis pris au jeu en ville et en effet, en anticipant sa conduite, c’est très amusant à utiliser.

Le PHEV note aussi votre style de conduite en vous attribuant des feuilles d’arbre. un rameau dénudé pour une conduite sportive, et si vous jouez le jeu en économisant au maximum les batteries et le moteur thermique, le Mitsubishi vous attribuera 5 feuilles !

Au quotidien

J’ai pu pendant les 10 jours de l’essai, être confronté à tous les types de roulages et j’en ai tiré quelques conclusions.

Tout d’abord c’est un SUV familial qui permettra d’embarquer 5 personnes et des bagages. Si vous êtes seul son attrait est assez limité.

petits trajets au quotidien

 Aller faire une course, cherche sa baguette ou emmener les enfants à l’école, si vous avez moins de 15 km pour aller là où vous le souhaitez (donc 30 Aller retour), vous allez être en mode électrique à 100%, c’est très agréable, et contrairement à d’autres modèles, ici vous pouvez rester dans ce mode jusque 120 km/h, donc un passage sur une quatre voies ne pose aucun souci. mon avis +++

Aller au boulot et pouvoir recharger sur place, là encore si vous vous rendez à votre travail situé à 30-35 km. Le mode électrique est pour vous. mon avis +++

aller au boulot à 50-60 km aller (100 – 120 km AR) ici on va mélanger thermique et électrique mais au vu de l’autonomie procurée par les batteries, votre consommation d’essence sera très limitée. Mon avis ++

Trajets moyens

 si vous avez des trajets de l’ordre de 200-300 km à faire de temps en temps évidemment c’est le côté thermique qui va prendre le dessus. Donc votre consommation sera fonction du type de trajet : mixte, autoroute. Cependant le PHEV a un réel atout, c’est qu’il est capable de rouler sur de petites distances mais aussi d’en parcourir de bien plus grandes, à l’inverse des véhicules 100% électriques.

mes consommations

 aux alentours de 7l sur des parcours ville et départementales

 9l sur un parcours mixte route, 4 voies, autoroute, ville

 10.5l sur autoroute

 12l en mode recharge de la batterie sur autoroute ….

mon avis : neutre pour des parcours moyens et mixtes

grands trajets autoroutiers

 là la justification du PHEV est plus difficile à trouver surtout si vous faites souvent de grands trajets. En effet à plus de 10l il n’est pas économique et le petit réservoir vous force à passer à la pompe tous les 450 km environ.

mon avis —

Le profil idéal de conducteur pour ce Mitsubishi est :

 une famille avec parents et enfants

 qui habite en périphérie d’une ville et qui a à effectuer des petits trajets de manière très régulière.

 possibilité de charger sa voiture sur son lieu de travail, là ce n’est que du bonheur

 faisant des trajets moyens ou longs de temps en temps ou possédant un autre véhicule consommant moins pour les effectuer

 dernière remarque pour les entreprises et pas des moindres : exonération permanente de TVS

ce que j’aime :

 système hybride rechargeable

 finitions et équipements

 tenue de route et agrément de conduite

 économe sur les petits trajets

ce qui pénalise le outlander :

 tarif assez conséquent et donc pas facile d’amortir le surcoût

 consommation sur les grands trajets

 système multimédia et GPS pas du tout intuitif

 réservoir trop juste

tarif mitsubishi outlander phev

type finition tarif public avec aide de 4500 € aide 4500 et super bonus 2500
Outlander PHEV Hybride rechargeable essence Intense 43 900 € 39400 € 36 900 €
Outlander PHEV Hybride rechargeable essence Instyle 53 900 € 49 400€ 46 900€

notez que depuis peu le Mitsubishi PHEV donne droit au super bonus : 4000 € d’aide + 2500 € si vous avez un vieux diesel de plus de 14 ans , soit 6500 € de réduction

remerciements à http://gite-chateau-ardennes.fr/

essai_mitsubishi_outlander_phev-2618.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR