King Of the Hammers 2020

King Of the Hammers 2020

Comme tous les ans depuis depuis plusieurs année, fin janvier je décolle pour la Californie pour aller suivre la semaine la plus folle de l’année au king Of the Hammers. Et même si je suis censé être habitué, à chaque fois je suis toujours émerveillé par toutes ces courses et l’énergie incroyable qui s’en dégage. Au programme, course UTV, Every Man Challenge, Shoutout avec les bouncers, course Moto, Toyoa Desert Invitational (course de Desert Trucks) et évidemment Ultra4 Unlimited King Of the Hammers.

King Of the Hammers 2020 une course pleine de surprises

Dire que la bataille a été rude est un doux euphémisme. Déjà lors des qualifications, tous les pilotes sont à bloc et certains partent même à la faute comme Marcos Gomez et son UFO qui va faire un tonneau. mais c’est logique car pour espérer pouvoir faire un score au KOH il faut pouvoir partir devant. Je vous explique. La course est longue de 212 miles. Elle comprend une boucle dans le désert rapide sur les pistes, suivie par deux boucles dans les trails avec de gros passages de rock crawliong comme Backdoor, JackHammmer, Chocolate Thunder, etc. Et c’est dans les parties les plus difficiles que se forment des bouchons où les pilotes peuvent perdre un temps précieux. En effet il y a un temps imparti pour finir classé. Le départ est donné à 8 heure du matin et la course est finie à 22 heure. Voilà pourquoi tout le monde essaie de se classer au plus haut du classement.

Une des particularités du KOh, c’est aussi que seuls pilotes 5 ont gagné la course entre 2008 et 2019, autant dire que les places sont chères. En plus le niveau de pilotage et les performances des Ultra4 sont en constante évolution. Qui sera le gagnant de cette année 2020 ? Miller, Scherer pour une troisième victoire consécutive, un des trois membres du clan Campbell, les paris sont pris.

Vainqueurs du King Of the Hammers

2007: JR Reynolds and Randy Slawson (première édition avec seulement 13 concurrents)
2008: Shannon Campbell
2009: Jason Scherer and Jason Berger
2010: Loren Healy and Rodney Woody
2011: Shannon Campbell
2012: Erik Miller and Robert Ruggiero
2013: Randy Slawson and Michael Slawson
2014: Loren Healy and Casey Trujillo
2015: Randy Slawson and Michael Slawson
2016: Erik Miller
2017: Shannon Campbell
2018: Jason Scherer
2019: Jason Scherer

Un nouveau King est sacré, Josh Blyler termine premier

Pour gagner un King Of the Hammers, il faut réunir tout un tas de circonstances positives. Il faut que la voiture n’ait pas de problèmes mécaniques, que les constellations soient alignées dans le ciel selon une bonne configuration, faire quelques sacrifices dont je tairai les rituels innommables, danser autour du feu en proférant d’étranges incantations, porter avec soi son meilleur porte bonheur, et peut être aussi avoir de la chance ah et j’allais oublier, il faut un pilotage talentueux.

Beaucoup de pilotes se sont succédé à la tête de la course, mais petit à petit et pannes après casses, la sélection naturelle fait son office. En première place, Scherrer casse sa transmission, Bailey Campbell première lors du second tour a des soucis de pompe à eau, son père lui donne la pièce ce qui lui permettra de quand même finir à la 22ème place. Cameron Steel connait des soucis de crémaillère de direction. bref c’est la valse de pilotes pour la première place. Au final, les choses se dessinent et un homme apparaît vraiment bien placé pour gagner.

Cette année c’est donc Josh Blyler qui a été béni par les dieux des V8. Et cerise sur le gâteau, c’est avec un Ultra4 à ponts rigides qu’il se hisse sur la première place. Son Ultra4 est basé sur un châssis Miller. Erik Miller, déjà deux fois gagnant, finira troisième juste derrière Marcos Gomez et son IFS. la guerre IFS / pont rigide est donc relancée après trois année de suprématie des IFS.

Josh Blyler
Josh Blyler
Marcos Gomez
Marcos Gomez
Erik Miller
Erik Miller

Pour les autres participants, l’enfer continue avec son lot d’abandons. En fin de journée, ce sont 44 équipages qui franchiront la ligne d’arrivée sur un total de 104 inscrits et plusieurs no partants. Éreintés, brisés fatigués mais fiers et heureux de passer le drapeau à damier.

Classement king Of the Hammers

1 41 Josh Blyler

2 86 Marcos Gomez

3 21 Erik Miller

4 4454 Bailey Cole

5 4468 John Webb

6 83 Raul Gomez

7 67 Loren Healy

8 4456 Brett Harrell

9 218 Dan Wyrick

10 4441 Darren Henke

11 5 Shannon Campbell

12 686 Joey Weber

13 81 Levi Shirley

14 78 Michael Justice

15 221 Cody Miller

16 8 Dan Fresh

17 802 Nathan Gesse

18 4432 George Pronesti

19 726 Dennis Sterndahl

20 906 Chris Paiva

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X