Land Rover 86’ Serie 1 diesel

Land Rover 86’ Serie 1 diesel

Land Rover 86’ Serie 1 diesel

Un Serie 1 « Mazout » au quotidien…

À 30 ans, notre célibataire du jour se rappelle encore ce voisin Anglais qui possédait un bon vieux 109 Serie 2 baché qui lui servait à tout. Travaux, boulot, course et évidemment balade aux alentours de Houdan, petite ville des Yvelines encore très agricole.

land_rover_serie_1-1-107.jpg

C’en était fait de lui. Le permis en poche, Olivier délaisse solex et motos d’enduro pour s’offrir son premier 88 Serie 2 qu’il utilisera au quotidien. Il goûtera ensuite un temps aux joies du Range version V8, mais les Land à lames (de ressorts) ont une âme et c’est définitivement son truc. Le classique V8 laissera rapidement sa place à un 88 Serie 3 SW (magnifique première main d’origine) déniché sur le site Landmania.

land_rover_serie_1-86.jpg

Malgré son châssis encore très court, le 86’ est un vrai container ou un vrai bus avec un volume intérieur impressionnant et les 7 places des Station wagon.

land_rover_serie_1-86-dos.jpg

land_rover_serie_1-1-5.jpg

Serie 2, Serie 3, c’est bien, mais Olivier en véritable dingue insatisfait permanent de la marque ne rêve plus que d’un Serie 1. Le vrai Land, l’essence de la marque de Solihull.
Il y a un an, lors de ses habituels allers-retours en Angleterre au volant de son 88, Olivier ne rentre pas avec son land. Il a changé de monture et le volant de côté. C’est comme ça dans le monde mystérieux du Land.

Une face avant taillée au burin qui deviendra célèbre dans le monde entier. La grille galvanisée en « T » inversé (servant selon la légende de grille pour barbecue…) sera utilisée jusqu’au Serie 2A, lorsque les diverses législations obligeront les phares à se retrouver dans les ailes.

Olivier a rencontré sur une brocante un Français qui vit en Irlande et se balade en 86 Serie 1 SW conduite à droite équipé du 2,25 L diesel, il cherchait un 88 Serie 3… Échange de cartes grises, poignée de main…Chacun est reparti de son côté du Channel le cœur en fête, aux commandes du Serie dont il rêvait. N’est-ce pas le bonheur selon Land Rover ?

land_rover_serie_1-1-93.jpg

Cela n’empêche pas Olivier d’être très au courant de la valeur de chaque modèle sur le marché. Un 88 Serie 3 SW flambant neuf (Autrement dit sans bosses et dans son jus) vaut bien plus qu’un Serie 1 au moteur diesel (celui d’un Serie 3) même s’il date de 1954. Aussi, Olivier rentre avec en poche 2500€ en compensation de ce déséquilibre.
On ne sort pas d’un BTS action-co pour rien chez les François…Passion, déraison, O.K, mais pas pigeon. Pas question de bénéfices non plus, cette somme lui permettra de faire une bonne révision de sa nouvelle acquisition, car le choix d’un Serie1 motorisé en diesel était bien d’en faire son véhicule de tous les jours.

land_rover_serie_1-1-75.jpg

Mise au point « Maison »…

Si un an après, il arrive encore à Olivier de monter machinalement dans son Land du côté où il n’y a pas de volant, il connaît sa pièce de collection par cœur. Le moteur diesel dernière génération (Le 5 paliers s’il vous plait) du Land a été vidangé, vérifié, le radiateur changé tout comme les injecteurs. La pompe à gasoil fut réglée, l’échappement est neuf et toutes les rotules brillent encore. Les freins ont enfin reçu des tambours et des garnitures présentables, les croisillons d’arbres de transmission sont changés par précaution, tout comme la pompe à eau et les durits.

land_rover_serie_1-1-62.jpg

Enfin, les joints spis de bols du pont avant ne laissent plus s’échapper de précieux lubrifiant, ce qui ne durera pas, mais c’est un Land. D’ailleurs, comme c’est un Land qui se respecte, Olivier ne s’intéresse pas aux suintements des boîtes, c’est une tradition, et comme on dit…Tant que c’est gras c’est qu’il y a de l’huile…De son dernier voyage outre Manche, Olivier est rentré avec 5 pneus Avon sans lesquels cette première série de Land n’a pas sa vraie tenue (de route !) complète d’époque. Aujourd’hui, comme son Serie 1 fonctionne selon ses souhaits, pour fêter ça, on avait rendez-vous place de l’église à Houdan…

Ho horreur… S’exclamera le puriste. Un moteur qui n’est pas le 4 cylindres 2,0 L essence semi-culbuté  (53 Ch) d’époque sous le capot. Certainement, mais quel bonheur lorsque l’on passe à la pompe avec ce 2,25 L 4 cylindres diesel atmosphérique prélevé sur un Serie 3. Et puis on y gagne 10 Ch vapeur ! Rappelons tout de même aux puristes parmis les plus extremistes, qu’un Serie 1 diesel n’est pas une si grande hérésie. En juin1957, les 88’ Serie 1 hard top (utilitaire) étaient disponibles avec un moteur diesel 2052 cm3 dérivé du moteur essence donné pour 52 Ch. Ces modèles sont de véritables moutons à cinq pattes puisqu’ils représenteront à peine 10% des ventes de l’époque.

Le radiateur a été remis à neuf suite au bris d’une pale de ventilateur.

land_rover_serie_1-1-12.jpg

land_rover_serie_1-1-20.jpg

land_rover_serie_1-1-27.jpg

Lorsque Olivier prend possession de son petit bijou en bon état, il passe bien des week-end sous le land. Échappement neuf, remise en état des « bols », changement de toutes les rotules, des croisillons. Un travail qui demande du temps lorsqu’un écrou réfractaire serré il y a 54 ans refuse de se laisser faire.

Sous le siège de droite se trouve le réservoir (45L) et sous le siège de gauche la batterie. Elle n’est ici pas à sa place, mais le moteur 2,25 L diesel plus volumineux que le 2,0 L essence ne laissait pas assez d’espace sous le capot.

reservoir_land_rover_serie_1.jpg

courroie_rechange_land_rover_serie_1.jpg

Pièces rares encore. Les feux stop arrière « D » Lucas et les feux de position avant Lucas 488.

land_rover_serie_1-1-10.jpg

bavettes caoutchouc avec l’ancien logo Land « Z » Rover.

Conduite adroite…Anti-stress.

C’est l’occasion pour nous de se rappeler ce qu’était un 4×4, un vrai, et peut être de se faire chaque fois la même réflexion. A-t-on fait mieux ? Plus confortable ? C’est sûr. Plus simple ? Impossible. Plus efficace ? Pas certain…. Car une fois encore, nous vérifions que, quoi qu’il arrive le petit Serie 1 au châssis court si agile passe… En revanche, si vous ne voulez pas que vos bas de pantalon trépassent…Il faut avoir le coup de volant ferme, savoir jouer de la plate-bande de leviers située aujourd’hui à gauche du volant (ce qui ajoute du piquant à l’affaire) et peut être, démonter les hauts de portes, histoire de voir plus facilement où vous mettez vos Avon 600 x16.

Olivier est rentré de sa dernière balade en Angleterre avec les fameux pneus Avon en 600 x16 montés à l’époque.

pneu_avon_land_rover_serie_1.jpg

l’intérieur du Land Serie 1

land_rover_serie_1-1-108.jpg

land_rover_serie_1-1-110.jpg

Les modèles Station Wagon  c’était le luxe à l’époque ! 7 places, garnitures de portes, ciel de toit avec écopes d’air, serrures de portes et toit tropical (selon les marchés).  Sur ce survivant bien restauré il y a quelques années, toute la sellerie provient de chez Exmoor Trim, une gamme aujourd’hui disponible chez tout bon garagiste passionné de Land pour tous les modèles de la marque.

land_rover_serie_1-1-41.jpg

Sur ce modèle LHD (Left Hand Drive) conduite à droite, le compteur de vitesse est en  MPH (Miles Per Hour).

clignotant_land_rover_serie_1.jpg

Les commandes de codes/phares et  de klaxon se trouvent encore sur le moyeu du volant. À droite, la commande des clignotants était optionnelle.

Ce tableau de bord « Utilitaire » apparaît sur les Serie1  (86’ et 107’) avec sa console centrale rectangulaire à partir de 1954. Rien ne changera excepté quelques détails (Code/phares au volant, klaxon…) jusqu’à l’apparition des Serie 3 en 1971.

levier_de_vitesse_land_rover_serie_1.jpg

Pas encore 4x4 permanent, on retrouve sur tous les Serie’s les trois leviers au niveau du tunnel de boîtes. Le noir, c’est pour changer les vitesses (4 rapports avant, une marche arrière)… Cracc… La rouge sert à passer des vitesses longues au courtes… Klonk…Le jaune est à enfoncer pour enclencher le pont avant…Celui-ci fait rarement du bruit. Notons à ceux qui auraient le malheur de craquer pour un Serie que toutes ces manipulations se font à l’arrêt, tout comme le passage de la seconde à la première (Boîte de vitesse non synchronisée entre ces deux rapports !)

Autre option, le chauffage Smith. Un collector à lui seul. Muni d’un moteur électrique pour le ventilateur, pour avoir un semblant de chauffage, il fallait ouvrir le capot et tourner un robinet situé au niveau de la pompe à eau pour dériver le circuit du liquide de refroidissement vers l’habitacle. Un serpentin en tuyau de cuivre permettait l’échange thermique dans le Smith soit vers les pieds, soit vers le pare brise selon l’ouverture des volets situés sur la face avant de cet ancêtre du chauffe-eau.

cric_land_rover_serie_1.jpg

ecope_ait_land_rover_serie_1.jpg

Olivier est très fier de ses moteurs d’essuie glace dénichés en Angleterre puis repeint avec une peinture spéciale. Effet garantie

Perdu dans les bois d’une exploitation forestière où l’on a jamais planté autant d’arbres depuis des siècles (On est loin de la déforestation annoncée…), nous sommes bien sur le terrain de prédilection de notre Land.

land_rover_serie_1-1-77.jpg

On roule rarement à plat sur les chemins, les ornières laissées par les engins de débardage et autres 4×4 nous rappellent que la voie du Land est étroite. Mais, l’étagement de la boîte de vitesse 4 rapports a toujours été bien adapté. Et, lorsqu’il faut tenter de retrouver son cap après quelques mètres à rouler en crabe, cramponné au volant à fine section, un petit coup de gaz, l’avant sort de l’ornière et l’arrière suit si l’on n’a pas oublié d’enclencher le pont avant (Levier Jaune enfoncé).

land_rover_serie_1-1-69.jpg

Le moteur diesel 2,25 L qui procure une dizaine de chevaux du plus que le 2,0 L essence d’origine ne change rien à l’usage. Ironie technique, le couple maxi du mazout (environ 14 m/Kg) est placé 300 Tr/mn plus haut que son ancêtre.

La piste se fait moins accidentée, le Serie 1 reste confortable du haut de ses lames de ressorts assez souple pour atteindre à fond de 4 au compteur les 50…Miles. Attention, tout de même au freinage après une grosse flaque d’eau, la tendance à tirer tout à coup à droite ou à gauche façon roulette Russe en a surpris plus d’un. Un conseil ; Séchez les freins en appuyant légèrement sur la pédale sur quelque dizaine de mètres.

land_rover_serie_1-1-50.jpg

land_rover_serie_1-1-51.jpg

land_rover_serie_1-1-52.jpg

land_rover_serie_1-1-91.jpg

Au rétrogradage, prudence aussi. À la recherche de l’aide parfois bienvenue du frein moteur, n’oubliez jamais que la boîte de vitesse n’est pas synchro entre seconde et première. Donc, toujours anticiper un arrêt obligatoire avant la grande descente bien grasse.

Mieux encore, une descente et souvent suivie d’une montée, alors autant profitez de l’arrêt, passez directement en vitesse courte (Levier rouge vers l’avant), pour être sur de vous en sortir. Car vous vous en sortirez à coup sûr avec ce petit engin fabuleusement agile malgré les années. Notez au passage que lorsque vous repasserez en longue (Levier rouge vers l’arrière) après l’obstacle, le levier jaune remontera automatiquement et vous vous retrouverez en deux roues motrices. Ça peut servir pour la suite de votre balade…

land_rover_serie_1-1-81.jpg

land_rover_serie_1-1-72.jpg

Un vrai 4×4 vous disait-on…Pas si compliqué que ça lorsque comme Olivier on pratique l’engin au quotidien. Il faut simplement apprendre au début, et l’on se rend compte quelque temps plus tard que le rythme de sa vie change…C’est l’effet anti-stress Land Rover, certainement commun à tous ceux qui ont un jour décidé de rouler à l’ancienne.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    Land Rover 86’ Serie 1 diesel
    Magnifique reportage! je suis moi même propriétaire en suisse d’un 86 de 54, pick up avec toit tropical, mon frere 54 avec bâche et mon père 55 station wagon. Des merveilles restaurées… Par contre, niveau boîte de vitesse, la 2 ème et 3ème ne sont pas synchronisées non plus. Double débrayage obligatoire pour rétrogader 3-2. Sinon reportage complet et précis. J’adore.
    Si vous cherchez un reportage à faire, nous en serions enchantés. Mais en Suisse.. Vous trouverez les photos sur mon profil Facebook Régis Perrin. Mes photos sont publiques et j’ai mon 86 en photo de profil.
    Amicalement. Régis Perrin.

  • Disqus ( )
    X
    X
    Journal du 4magazine 4x4 & SUV

    GRATUIT
    VOIR