Sonangol Africa Eco Race quelques news

Sonangol Africa Eco Race quelques news

DU TRÈS LOURD A SAINT CYPRIEN PLAGE !!!

Alors que l’Europe était en vacances en ce mois d’août 2012, l’équipe de Déserts Aventures a continué de travailler à l’organisation de la cinquième édition du Sonangol Africa Race. Le moins que l’on puisse dire est que cela a visiblement porté ses fruits.

DÉJÀ 200 PARTICIPANTS

Alors que le cap des 200 participants a été franchi début septembre, une excellente nouvelle vient tout juste de tomber avec la confirmation de l’engagement du Team KAMAZ Master sur le Sonangol Africa Race 2013. Un retour en Afrique pour cette équipe mythique qui marque l’importance grandissante prise par le Sonangol Africa Race dans le paysage des Rallyes Tout Terrain.

Semen YAKUBOV

L’emblématique patron de KAMAZ Master, a commenté cette implication en acceptant de répondre à quelques questions :

Africa Race : Vous êtes à la base de toute la longue histoire KAMAZ en course et vous possédez un des plus beaux palmarès en Rallye Tout Terrain. Que devenez-vous ?

Semen YAKUBOV : J’ai toujours beaucoup de travail puisque je suis notamment en charge de nombreuses questions liées à l’équipe KAMAZ Master. Par ailleurs, comme vous le savez sûrement, depuis 2009, j’organise en Russie le Silk Way Rally. Cette épreuve est devenue très populaire dans le monde entier. Nous avons déjà fait un débriefing du Silk Way Rally 2012 et nous nous sommes mis, avec ardeur, à la préparation de la prochaine édition pour laquelle nous espérons un plateau de qualité.

Africa Race : Le Team KAMAZ a écrit les plus belles pages de son histoire en Afrique sous votre responsabilité. Qu’est-ce qui a motivé ce retour sur le Sonangol Africa Race ?

Semen YAKUBOV : Vous avez partiellement répondu à cette question. En effet, nous gardons de bons souvenirs de l’Afrique, même si parfois ce n’était pas facile. Mais justement, la possibilité de surmonter les difficultés dans des conditions extrêmes, un voyage sur des territoires inconnus, la découverte de nouvelles cultures, constituent les vrais principes des Rallyes Tout Terrain. L’Afrique, avec ses rudes épreuves, la beauté incroyable de ses paysages et cet esprit du Rallye Dakar, resteront gravés à jamais dans ma mémoire. Nous avons beaucoup d’amis dans la discipline. Tous ceux qui ont participé au moins une fois à l’Africa Race parlent unanimement d’une belle et conviviale ambiance, de l’entraide et de la fraternité sur cet événement. Comme le dit une belle chanson : « Dans le sport il y a des adversaires, mais il n’y a pas d’ennemis ». Je crois que c’est au fondateur de cette course, Jean-Louis SCHLESSER, qu’en revient le mérite. Actuellement, étant toujours en activité comme pilote, il sait ce qu’attendent les concurrents et il connait parfaitement ce qu’il est important de prendre en considération pour rendre un événement à la fois difficile et intéressant.

Africa Race : Qui seront les pilotes des deux camions de courses ?

Semen YAKUBOV : Sur le plan sportif, l’Africa Race est une course très compliquée avec d’une part les difficultés du terrain et d’autre part la présence d’adversaires performants et expérimentés. Ce sera donc un test très sévère pour nos deux jeunes pilotes Anton SHIBALOV et Dmitry SOTNIKOV. Mais, pour eux, l’expérience sera des plus précieuse.

Africa Race : Allez-vous mettre en place un plan de communication spécifique au niveau médiatique et notamment au niveau de la télévision en Russie ?

Semen YAKUBOV : Oui, bien sûr. En Russie, nous travaillons beaucoup à la promotion de la discipline du Rallye Raid. Toutes les compétitions auxquelles participe KAMAZ Master, que ce soit le Silk Way Rally, le Dakar et maintenant l’Africa Race, suscitent l’intérêt des journalistes et des fans de sport mécanique.

Nous avons également profité de l’occasion pour interroger Vladimir CHAGIN

le Tsar du Désert, nouveau Team Manager de KAMAZ Master :

Africa Race : En tant que nouveau Directeur Sportif de l’écurie KAMAZ, vous faites un geste fort en inscrivant vos camions sur le terrain de vos plus belles victoires ?

Vladimir CHAGIN : Vous avez raison. Il s’agit d’une démarche extrêmement importante pour KAMAZ. J’aimerais moi-même être en Afrique avec nos jeunes pilotes et je les envie en quelque sorte. Mais je dois être en Amérique du Sud avec l’autre partie de l’équipe KAMAZ. En Afrique le team manager de nos deux pilotes Anton SHIBALOV et Dmitry SOTNIKOV, sera Vasily KVACHEV.

Africa Race : Vous allez tout de même leur donner quelques conseils. Quels seront-ils ?

Vladimir Chagin : Avec le concours de Semen YAKUBOV, nous avons développé une certaine stratégie et tactique que nous allons suivre sur l’Africa Race. L’Afrique, c’est essentiellement un territoire ouvert et étendu comportant de nombreux pièges. La marge de manœuvre est très mince et l’on doit prendre rapidement des décisions non ordinaires. Il y a beaucoup de travail pour les co-pilotes et souvent les compétences de navigation de l’équipage aident à remporter une victoire. Il s’agit d’une subtile bataille avec les rivaux, parfois même d’une course pour la survie et une assistance mutuelle. Croyez-moi, ce sera une expérience très utile pour nos jeunes pilotes. Je leur souhaite de tenir bon pour résister à toutes les épreuves de cette course difficile et passionnante.

Africa Race : Pouvez-vous nous parler des camions de course engagés au niveau technique et performances ?

Vladimir Chagin : Il s’agira d’un bon vieux camion de série KAMAZ 4326. Il a l’avantage d’être un camion de course toujours modifiable. Chaque année, nous apportons des modifications et des améliorations pour le rendre toujours plus léger et plus puissant. Malgré les problèmes que nous avons rencontré en Amérique du Sud, nous n’avons pas changé de modèle de moteur et gardé notre confiance au constructeur russe TMZ.

Africa Race : Pensez-vous que, pour la première fois dans l’histoire des Rallyes Tout Terrain, un KAMAZ pourrait remporter l’épreuve au général ?

Vladimir Chagin : Je ne pense pas que la place dans le classement général final soit notre objectif principal. Même s’il est arrivé que des camions se rapprochent des autos, nous n’avons jamais essayé de lutter pour les battre. Nous nous sommes toujours concentrés sur nos résultats dans le groupe des poids lourds. Ce n’est pas un secret, et de nombreux experts ont remarqué que le niveau de concurrence chez les camions a beaucoup augmenté ces dernières années. Ils vont de plus en plus vite et les pilotes doivent être toujours plus habiles. Cela provoque beaucoup d’intérêt pour la catégorie. D’autant plus que tout cela coïncide avec le moment où l’équipe KAMAZ Master met en place le programme de rajeunissement du team. Il s’agit d’une période difficile où les vétérans cèdent la place aux jeunes. Nous aurions sans doute pu continuer à nous reposer sur nos lauriers après des années abondantes en termes de succès. Mais l’équipe KAMAZ Master a une politique tournée vers le développement et l’avenir. Je suis sûr que dans un futur proche, nos jeunes pilotes obtiendront de bons résultats sur des événements mondiaux et notamment sur l’Africa Race.

LE SONANGOL AFRICA RACE RESTE FIDÈLE A SAINT CYPRIEN

A n’en pas douter, les camions russes constitueront une animation de choix lors du départ du Sonangol Africa Race à Saint Cyprien le 27 décembre prochain.
En effet, après un accueil extraordinaire et un engouement incroyable du public languedocien en décembre 2011, la citée balnéaire des Pyrénées Orientales accueillera de nouveau la caravane du Rallye pour les vérifications techniques et administratives, les 26 et 27 décembre 2012. L’occasion pour les passionnés de sports mécaniques de la région perpignanaise d’admirer les véhicules et d’échanger avec les pilotes, sans doute sous un soleil radieux avec, en guise de décor, d’un côté le bleu profond de la Méditerranée et de l’autre le blanc immaculé des neiges du Mont Canigou.

CATEGORIES
Share This

Commentaires

Wordpress (0)
Disqus ( )
X
X
Journal du 4magazine 4x4 & SUV

GRATUIT
VOIR