Toyota BXD-10 Koukidousha Megacruiser

Toyota BXD-10 Koukidousha Megacruiser

Toyota BXD-10 ou Toyota Koukidousha

Texte et photos : Christophe Imholz

Voici un véhicule que vous n’êtes pas près de croiser sur nos routes. En effet, ce Toyota BXD-10 soft top a été exclusivement produit pour l’armée japonaise entre 1995 et 1999 et ce, à seulement 2000 exemplaires environ. Ce qui rend ce véhicule encore plus rare, c’est que tous les exemplaires devaient être détruits une fois reformés.

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-01.jpg

Heureusement, quelques modèles ont toutefois réussi à passer à travers les mailles du filet et Alexander a pu en importer 4 en Allemagne. Une fois arrivés sur le sol germanique, il a fallu totalement les restaurer. Tout a été fait dans les règles de l’art et aujourd’hui nous sommes en présence de véhicules totalement identiques à l’original, seule la bâche est quelque peu différente. En effet, celle d’origine comportait un trou situé vers l’avant, ce qui permettait à un soldat de se tenir debout pour faire feu.

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-06.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-05.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-04.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-07.jpg

Une fois les véhicules remis à neuf, une autre épreuve attendait Alexander et non des moindres : l’homologation. Un vrai tour de force. Arriver à faire immatriculer des véhicules totalement inconnus sur le vieux continent et dont les normes de fabrication ne correspondent absolument plus aux standards actuels, est un vrai parcours du combattant. Mais à force de ténacité, Alexander a réussi. Souhaitant n’en conserver qu’un seul exemplaire, les autres ont été mis en vente. Aux dernières nouvelles il en reste encore un au prix de 60.000,- €, avis aux amateurs !

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-35.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-32.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-33.jpg

Ce véhicule ressemble étrangement au Hummer H1 ou Humvee (High mobility multipurpose wheeled vehicle). Est-ce Toyota qui a copié AM General ou est-ce tout simplement le cahier de charges imposé par l’armée japonaise qui a fait que les véhicules soient proches l’un de l’autre ? Nous ne le saurons sûrement jamais. De toute façon, le BXD-10 était réservé aux militaires japonais.

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-27.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-29.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-30.jpg

Pour propulser cet engin de près de 3 tonnes, Toyota a installé un 4 cylindres turbo diesel de 4,1 litres, développant 136 CH (le moteur 15B-FT), le tout relié à une transmission automatique à 4 vitesses. Ce qui paraît pour le moins surprenant. Bien que ce ne soit pas un foudre de guerre, ce véhicule est plutôt agréable à conduire une fois que l’on s’est adapté à son gabarit et au volant situé à droite. Je vous avoue qu’il vaut mieux faire ses premières armes sur une route large et sans circulation !

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-19.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-20.jpg

Autre spécificité de ce véhicule, ses roues arrière directrices, bien que l’angle soit réduit à 12°, cette astuce permet de réduire le diamètre de braquage. Il n’est que de 11,2 m à comparer aux 16,2 m nécessaire au Hummer H1.

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-11.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-12.jpg

Ce Toyota est équipé d’une transmission intégrale permanente et de blocage des différentiels avant, central et arrière, autant dire qu’il peut se sortir aisément de n’importe quelle situation. A cela, il faut rajouter une garde au sol de 42 cm et 4 roues indépendantes associées à une suspension par barres de torsion. Cerise sur le gâteau, les différentiels avant et arrière sont de type Torsen ce qui accroît encore la motricité. Rien n’arrête ce véhicule. Ou plutôt si, 4 freins à disques ventilés. Il faut bien cela pour freiner les quelques 2,9 tonnes de l’engin. Quant à la dimension des pneus, elle est tout à fait spécifique pour ce modèle, il s’agit de 37/12,5 R17,5.

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-21.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-31.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-22.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-23.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-24.jpg

Comme vous le voyez, nous avons eu une chance inouïe de faire une balade avec ce Toyota hors du commun. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cet étonnant véhicule, n’hésitez pas à vous rendre sur le site: www.megacruiser.de

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-38.jpg

Bien qu’il soit en allemand, vous y trouverez de belles photos et des vidéos sympathiques.

Sachez que Toyota ne s’est pas arrêté là et a construit une version civile de son BXD-10, le BXD-20, plus connu sous le nom de Megacruiser. Ce modèle, équipé d’un hard-top, a été construit de 1999 à 2002. A priori, il n’y aurait eu que 148 exemplaires de fabriqués.

Et, à notre connaissance, seuls 3 exemplaires ont été importés en Europe, 2 aux Pays-Bas et un en Allemagne.

Ce dernier a été décliné en 3 modèles différents :

 Un utilitaire de 3,5T avec 4 places

 Une voiture particulière de 3,5T avec 9 places

 Un utilitaire de 5,7T

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-34.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-36.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-37.jpg

Caractéristiques techniques du BXD-10 :

 Motorisation : 15 B-TF, 4 cylindres turbo diesel

 Cylindrée : 4104 cm3

 Puissance : 136 CH à 3200 tours/min

 Transmission : boite automatique à 4 rapports

 Direction : 4 roues directrices

 Freinage : 4 freins à disque ventilés

 Liaison au sol : 4 roues indépendantes, suspension par barres de torsion

 Réservoir de 108 litres

Dimensions ;

 Longueur : 5090 mm

 Largeur : 2170 mm

 Hauteur : 2075 mm

 Empattement : 3395 mm

 Poids à vide : 2901 kg

 Garde au sol : 42 cm

 Angle attaque : 49°

 Angle ventral : 33°

 Angle de sortie : 45°

 Devers maximum : 50°

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-39.jpg

totyota-megacruiser-BXD10-oukidousha-40.jpg

CATEGORIES
TAGS
Share This

Commentaires

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    Toyota BXD-10 Koukidousha Megacruiser
    J’adore ces moments de retour en arriere dans un catalogue de 4×4 au top

  • Disqus ( )
    X
    X